« Action directe » et « Action indirecte »

vendredi 27 novembre 2020, par rutabaga.

Je prend l’exemple d’une loi dont on ne veut à aucun prix.

On dit, il faut faire quelque chose. On dit cela pour soi-même : « on va me reprocher plus tard de ne rien avoir fait ». On voit tout de suite que cela ne sous-entend aucune efficacité. Il faut faire quelque chose et c’est tout...

Par exemple on fait un rassemblement. Pour quel résultat ? Cela va étonner les passants et on va pouvoir les convaincre ? J’ai de nombreuses années de militantisme derrière moi et je sais que les manifestants vont être tournés surtout vers eux-mêmes, peu vers les passants.
Pour montrer aux médias que l’on est nombreux ? 5 minutes avant on a dit que l’on ne pouvait pas faire confiance aux médias car ce sont les copains du pouvoir...

Pour moi, tout cela c’est l’action indirecte. En effet la loi va être votée par les députés à l’assemblée nationale et je ne vois pas de lien évident entre le rassemblement et les députés.

L’action directe c’est agir pour que, à coup sur, on modifie la vision du député. Certains vont dire que le député fait son boulot et qu’il a le droit à une vie personnelle. La réalité c’est que le député doit passer la moitié de son temps de travail à écouter les citoyens et l’autre moitié à traduire cette écoute par des actions à l’assemblée nationale. Le député ne représente pas seulement les 50.1% de personnes qui ont votées pour lui, mais toute la population de sa circonscription.

Pour nous cette loi est énorme mais pour le député elle est une loi parmi d’autres. Il doit agir pour se faire réélire, et il y a la loi sur laquelle il travaille qui va porter son nom et toutes les lois qui concernent ses « sponsors » et pour lesquels il doit faire du lobbying etc...
Alors que faire ?
Quand le député sort de chez lui il peut y avoir une chorale qui chante un texte concernant la loi et puis dans son village il peut y avoir une super campagne d’affichage et puis il peut y avoir un travail de fond sur les commerçants qu’il fréquente etc...

Bien sur on peut dire que cela représente de l’ investissement en temps et en argent. mais de l’autre coté, 100 personnes qui vont à un rassemblement cela représente aussi du temps et de l’argent.
- 
- 
- 


Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft