Abandon du projet Europa city

« La France est foutue »

par Etienne Maillet.
Mis à jour le vendredi 8 novembre 2019

Le projet de Gonesse est abandonné. Europa City, en banlieue parisienne devait être le plus grand centre commercial d’Europe, avec 500 boutiques et une clientèle venue du monde entier par avion. La Chine devait y investir lourdement, et les riches Chinois décérébrés s’y gaver de crétineries de luxe. Chine qui d’ailleurs vient de confirmer son engagement dans le soutien aux accords de Paris sur le climat.

C’est con quand même : comment les milliardaires chinois qui peuplent l’Assemblée nationale populaire vont-ils gagner de l’argent maintenant ? Comment pourront-il résister à la compétition internationale ? Comment pourront-ils résister à Warren Buffet, le milliardaire yankee sénile et bienfaiteur de l’emploi rouennais, propriétaire de Lubrizol ?

Il faut sauver l’économie française, soutenir son attractivité, encourager les investissements du monde libre capitaliste contre les investissements des capitalistes communistes, sauver la démocratie populaire... euh non…la démocratie libérale.
Bon, ok, c’est un peu confus. Faut-dire que, depuis que Yann Arthus Bertrand est administrateur de l’Oréal, même une vache écologiste n’y retrouverait pas son veau.

L’abandon, du projet Europ City est un coup dur pour l’économie et l’emploi français. Plus de ruissellement, en dehors évidemment des retombées de suie sur Rouen.
Coup d’autant plus dur qu’après Notre Dame des Landes, c’est maintenant les Chambarans, et leur gigantesque bulle de verre tropicale au milieu des neiges, qui est maintenant dans le collimateur. L’abandon du projet serait terrible : où ils iraient les ingénieurs grenoblois de Minatech pour prendre des vacances ? Devraient-ils aller skier sous les bulles climatisées et les pistes de neige artificielle des Emirats arabes unis ?


2 Messages

  • Abandon du projet Europa city Le 8 novembre à 17:01, par Camille Pierrette

    La bonne nouvelle est à tempérer par les déclarations de macron (source) :

    « Plus question de créer un grand pôle de commerces et de loisirs où viendraient des consommateurs de toute l’Île-de-France qui repartent ensuite, créant un pic de consommation et de mobilité, au détriment des commerces alentour », a expliqué l’Élysée. À la place d’« un seul gros projet », le chef de l’État souhaite, sur une superficie plus étendue, « plusieurs projets coordonnés ». Ce « projet alternatif » « sera plus mixte, plus moderne, sans créer un pôle démesuré de consommation, de loisirs et d’objets ».

    « L’idée n’est plus un centre commercial et de loisirs, mais un morceau de ville, qui donne envie », résume l’Élysée, avec du commerce diversifié, « du résidentiel, du logement, une partie d’activité agricole, peut-être de la petite industrie, du circuit court, pourquoi pas du loisir, mais pas un grand pôle ». Emmanuel Macron a confié « la mission à Francis Rol-Tanguy, ancien directeur de l’Atelier parisien d’urbanisme, de travailler avec les élus à l’élaboration d’un nouveau projet ».

    A la place d’Europa City, macron envisage un projet plus étendu (sic), moderne (on craint le pire...). Il parle d’un morceau de ville, donc la plus grosse partie serait de l’urbanisation sur des terres agricoles..., re-sic. Il parle de travailler avec les élus, les dits élus ayant été à fond pour Europa City, là aussi on craint le pire...
    Heureusement, paysans et militants sur place semblent ne pas se laisser endormir, et sont prêts à continuer la lutte.

    Répondre à ce message

  • Abandon du projet Europa city Le 7 novembre à 14:54, par PapyWeb

    Super bonne nouvelle... mais les Chambarans c’est pas dans le Massif de la chartreuse... ;-)

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

Version imprimable de cet article Version imprimable

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft