18 mars 2021 : on a célèbré le 150e Anniversaire de la Commune de Paris

Où en serait-on s’il y avait eu 150 ans d’Organisation Libertaire et de Démocratie Directe ?

samedi 24 avril 2021, par PapyWeb.

ORIGINE et CONTEXTE

En France l’ensemble du 19e siècle est marqué par des Révolutions et contre-Révolutions qui font suite à la Révolution Française de 1789

La Monarchie, la Bourgeoisie (naissante) et l’Eglise mettent « TOUT » en œuvre pour reprendre le pouvoir afin de diriger la France comme ils l’ont fait pendant de très nombreux siècles

La Commune de Paris est une période insurrectionnelle de l’histoire de Paris qui dura pendant 72 jours du 18 mars au 28 mai 1871

L’armée Française dirigée par Adolphe Thiers offre sa capitulation à l’armée prussienne

La Commune de Paris est à la fois 1 refus de capituler devant l’armée prussienne qui assiège Paris ainsi que le refus d’être dirigé par 1 Assemblée Nationale de type monarchiste

La Commune de Paris choisit d’ébaucher pour la Ville une Organisation de type LIBERTAIRE basée sur la Démocratie Directe

Adolphe Thiers et ses amis monarchistes quitte Paris et se réfugient à Versailles (on les appellera les Versaillais)

Cette Insurrection et la Violente Répression qu’elle subit eurent 1 retentissement International important notamment au sein du Mouvement Ouvrier et des différents Mouvements Révolutionnaires naissants

La Commune de Paris est de ce fait aujourd’hui encore une Référence Historique importante pour le Mouvement Libertaire et plus largement pour les Mouvements Ouvriers

En effet ils ont pu vivre pendant 72 jours une Intense Expérience sur le plan de l’Action Politique en mettant en œuvre les fondements d’une Organisation Démocratique et Populaire

Quelques DÉCISIONS Importantes de la Commune de Paris :

  • Instruction Gratuite et Obligatoire pour les 2 sexes
  • Egalité des Salaires Hommes-Femmes
  • Journée limitée à 10 heures (contre aucune limite auparavant)
  • Séparation de l’Eglise et de l’Etat
  • Chambre Syndicale Ouvrière
  • Le Produit du Travail est attribué à la Collectivité
  • Abrogation de toutes les Lois répressives, restrictives et fiscales
  • Elections de Chefs et Révocation dès qu’ils n’ont plus la Confiance de ceux qui les ont élus
  • Remplacement immédiat des Congrégations Religieuses par des Ecoles Laïques et Nationale
  • …et dans le Programme futur très proche : Vote des Femmes et des Étrangers…….

QUELQUES FIGURES de COMMUNARDS

  • Aimé-Jules DALOU
  • Amilcare CIPRIANI
  • Anna JACLARD
  • Auguste BLANQUI
  • Augustin AVRIAL
  • Benoît MALON
  • Charles AMOUROUX
  • Charles DELESCLUZE
  • Charles MABILLE
  • Elysée RECLUS
  • Edouard VAILLANT
  • Eugène POTTIER
  • Eugène PROTOT
  • Eugène VARLIN
  • François OSTYN
  • Gustave COURBET
  • Gustave FLOURENS
  • Gustave MAROTEAU
  • Henri MORTIER
  • Jean ALLEMANE
  • Joseph CHARLEMONT
  • Jules VALLES
  • Léo FRANKEL
  • Louis-Nathaniel ROSSEL
  • Louise MICHEL
  • Marie la CECILIA
  • Nathalie LEMEL
  • Paule MINCK
  • Prosper-Olivier LISSAGARAY
  • Raoul RIGAULT
  • Victor PILHES
  • Walery WROBLESKY
  • Etc………..

Le Programme de la Commune de Paris est avant tout Hostile aux Riches (Monarchie-Bourgeoisie-Eglise)

La Question est posée s’il faut Fusiller les Riches ou simplement leur faire Rendre ce qu’ils ont volé au Peuple

Les Communards (les Insurgés) sont des Ouvriers-Employés et quelques Indépendants se reconnaissant dans les Principes LIBERTAIRES (dont de très nombreux ANARCHISTES)

De la Dissidence du Mouvement Anarchiste 2 grands Mouvements sont apparus : Les Socialistes et les Communistes

Le Mouvement Anarchiste perdure encore aujourd’hui avec les mêmes Idéaux : aucune Concession avec la Bourgeoisie-Eglise

La Fin de la Commune de Paris se termine dans 1 bain de sang (la Semaine Sanglante) avec environ 36 000 Fusillés empilés sur 4/5 couches dans 1 fosse Commune (le mur des Fédérés)

Plus de 130 000 morts lors des Combats avant la Commune « proprement dite »

A l’endroit où commencèrent les combats l’Eglise y fit construire le Sacré-Cœur avec 1 fervente volonté d’écraser à tout jamais et de faire disparaître toute trace de l’Existence des Communards :

Monseigneur Félix Fournier attribue (entre autre) la défaite de la France dans la guerre Franco-Prussienne à 1 punition divine après 1 siècle de déchéance morale depuis la Révolution de 1789

Lorsque l’on regarde les DÉCISIONS Importantes de la Commune de Paris on comprend mieux les Massacres perpétrés par la Monarchie-Bourgeoisie-Eglise à l’encontre des Communards

La peur : la SAINTE PEUR de croiser encore 1 Insurgé, 1 Anarchiste

De nos jours encore dès que le « POUVOIR » est remis en cause : tout de suite on dit « cela va être l’anarchie »

Depuis plusieurs siècles le Couple Monarchie-Eglise (1 poignée de Personnes) régnait sans partage sur la France

Avec l’arrivée de la Bourgeoisie ils sont maintenant 3 à vouloir dominer les Etres Humains et ils sont les 3 en accord pour dominer et régner avec comme Clé de Voûte : le PATRIARCAT

Concernant l’Eglise les Femmes ont payé 1 lourd tribut : les choses étaient fixées dès le départ dans le Texte Biblique…… avec la « création de la Femme issue d’une cote d’1 homme » : elle est donc inférieure et soumise à l’Eglise et à l’homme

Il faut tout de même être « simple d’esprit » pour croire encore que la femme puisse être issue d’une cote d’un homme

Avec l’Inquisition plus de 2 millions de Femmes sont jugées hérétiques et mortes assassinées selon les « raffinements » de l’Eglise : jugées Sorcières… puis torturées, brûlées, pendues, noyées, écartelées…..

Les interrogations, les tortures, les châtiments permettent de passer au peigne fin toutes les « âmes récalcitrantes »

Une Citation de Napoléon 1er résume bien son état d’esprit avec l’Eglise : « dans la religion je ne vois pas le mystère de la réincarnation, mais celui de l’ordre social

Une société sans religion est comme un vaisseau sans boussole

Il n’y a que la religion qui donne à l’Etat un appui ferme et durable

Quand un homme meurt de faim à côté d’un autre qui regorge, il lui est impossible d’accéder à cette différence s’il n’y a pas une autorité qui lui dise : Dieu le veut ainsi, il faut qu’il y ait des pauvres et des riches, mais ensuite et pendant l’éternité le partage se fera autrement » (les enfants de Condorcet de Jean Claude Barbarant)

Concernant la Bourgeoisie qui feint d’ignorer les origines de la Misère, et affirme que l’exploitation de la classe opprimée est pratiquée par la classe exploitante uniquement dans l’intérêt même de la classe exploitée (c’est pour leur « bien » que les Ouvriers sont exploités)

Et pour la différence entre salaire masculin/féminin : rien de plus normal puisqu’elle est reconnue inférieure et soumise à l’homme

CONCLUSION : En 72 jours la Commune de Paris a su remettre de l’Ordre/ de la Liberté/ de l’Egalité et de la Fraternité entre les Hommes et les Femmes

On imagine où l’on en serait de nos jours avec 150 ans d’Organisation Libertaire et de Démocratie Directe et la suite de leur Programme qui se serait largement étayé

Et la Planète n’en serait certainement pas là où elle en est aujourd’hui

L’histoire en a décidé autrement et une « poignée » d’Abrutis domine et assèche la Planète conduisant notre fin à tous (toutes)

Pour se débarrasser de tous ces OISIFS tous ces Fainéants (Bourgeois-Monarchistes-Eglise) il suffit d’appliquer la Formule du célèbre Anarchiste Issac PUENTE :" tu travailles pas tu bouffes pas"

La Sélection Naturelle jouerait ici pleinement son rôle

Les 72 jours de la Commune de Paris sont particulièrement importants car ce fût la 2e Rare période où les Êtres Humains étaient socialement égaux : la 1re période remonte à l’époque MAGDALENIENNE (dernière époque avant les Glaciations) où les Femmes occupaient la place Centrale concernant l’Organisation Sociale du Groupe : il ne pouvait en être autrement puisque ce sont les Femmes qui assurent la Survie du groupe en mettant au monde les enfants

Entre les 2 : Capitalistes-Religieux-Monarchistes et Bourgeois (1 poignée par rapport à l’ensemble de la Population) se sont arrogés tous les droits pour soumettre, dominer et exploiter l’ensemble de la Population Mondiale

Et dès que l’Ordre Bourgeois est remis en cause (exemple en France : les Gilets-Jaunes) tout absolument TOUT a été fait pour « rayer de la Carte » cette tranche de la Population en témoigne le « Mur-Jaune » lemurjaune.fr/

Lorsque cela atteint cette ampleur il est question de GENOCIDE selon le langage juridique

En France les Forces de maintien de l’Ordre ont été mises en place par le Peuple (payées par le Peuple) pour le Peuple avec comme objectifs la Sécurité des Biens et des Personnes

Petit à petit ces Forces de maintien de l’Ordre sont devenues des Mercenaires à la solde des Gouvernements Bourgeois Corrompus : nous vivons ainsi dans une DICTATURE déguisée en Démocratie

A nos Morts pour que Vive la LIBERTÉ

ET VIVE LA COMMUNE de PARIS...

Texte et crédit photo : Duvali@-Lat@ (Serge)

Voir en ligne : Galerie Serge...


1 Message

  • 18 mars 2021 : on a célèbré le 150e Anniversaire de la Commune de Paris Le 26 avril à 19:05, par Pour La Commune

    - Contre la momification de la Commune : découvrir Leo Frankel
    Qui s’attarde encore devant les affreux panneaux métalliques d’affichage électoral que la Mairie de Paris installe de façon récurrente devant toutes les écoles ? Pourtant, en ce mois gris d’avril 2021, nous avons été plusieurs à être surpris d’y trouver, au milieu d’une iconographie révolutionnaire fort bien reproduite et maquettée, des citations signées Louise Michel, Karl Marx, ainsi que Victor Hugo, parce qu’il faut éviter de braquer le citoyen moyen.
    (...)
    « Le lien avec la créativité à la base n’est qu’indirect, la Commune ayant sans doute été insuffisamment liée aux clubs populaires. Cette créativité est d’autre part bridée, d’abord par la guerre civile, ensuite par une partie des décisions de la majorité de la Commune. La Commune est donc fondamentalement un mouvement révolutionnaire tronqué, à la fois par ses limites géographiques, par les ambitions réduites d’une bonne partie de ses élus, enfin par sa durée évidemment, même si l’écrasement militaire de la Commune a paradoxalement empêché que ne s’expriment réellement les tendances les plus autoritaires de la majorité du Conseil. Dans ces limites, la Commune ne pouvait s’épanouir, ce qui amène à envisager, – voire imaginer, – ses potentialités réelles ou supposées. Avec le mouvement de la Commune s’exprimaient des tendances vers une démocratie directe. »
    (...)

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

- Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Présentation | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir à but non-lucratif, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft