Poster un message

En réponse à :

Quand la France fiche en grand les opinions de simples opposants ça s’appelle comment ?!

5 janvier 10:33, par Camille Z

Le Conseil d’Etat autorise l’élargissement des fichiers de police - Les décrets permettant le fichage des opinions politiques, des appartenances syndicales ou des données de santé avaient été publiés le 4 décembre.
Sans rire, "le ministre de l’intérieur, Gérald Darmanin, avait à plusieurs reprises nié toute volonté de « créer un délit d’opinion » ou une surveillance de masse."
Darmanin est un fervent adepte de la novlangue, il pourrait aussi bien dire que le ciel est vert ou que les fraises sont bleues.
On peut donc observer que le contre pouvoir du conseil d’état est très limité, et baigne en fait dans le (...)

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Présentation | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir à but non-lucratif, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft