Poster un message

En réponse à :

Lallement à Paris : quand la police défend la légalité ...par des pratiques illégales !

10 mars 2020 13:31, par EM

A noter : quelques temps avant son coup d’Etat de 1851, Louis Bonaparte a nommé un nouveau préfet de police à Paris, un homme à Louis, en prévision de son coup contre le peuple français. Autre signal de bas bruit : les voitures de gendarmerie sont désormais griffées : « Notre engagement, votre sécurité ». Etrange de s’en tenir à cette étroite mission. La gendarmerie n’est-elle pas là pour des missions plus ambitieuses, plus larges, plus démocratiques, comme de d’abord de protéger la République et la devise nationale ?
Que de nuances inquiétantes ne devine-t-on pas derrière cette réduction d’ambition. Un peu à (...)

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Présentation | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir à but non-lucratif, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft