Poster un message

En réponse à :

Marche de nuit féministe

10 mars 2020 10:45, par Bernard Foucher

Je ne décide pas d’aider les femmes encore moins de les protéger, je n’ai pas le pouvoir, juste le libre arbitre de lutter pour l’égalité des droits, de ressentir des injustices et de lutter contre elles et cela en tant qu’être humain pas en tant qu’homme. Au planning familial ma voix compte pour 1 personne ni plus ni moins, notre engagement commun et notre écoute mutuelle dépasse tout ressentiment universalisé pour un objectif commun. L’éducation populaire fait plus avancer les consciences qu’un replis identitaire quel qu’il (...)

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Présentation | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir à but non-lucratif, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft