Neo sectarismes et archéo féminisme

la sororité contre la société

vendredi 12 novembre 2021, par Sandrine.

Sectes et pseudo-féminisme

Les formes de l’autoritarisme, du verticalisme, du racisme, de l’obscurantisme ne cessent de se renouveler. Le nazisme fut d’abord un national-SOCIALISME. Le communisme fut d’abord une idée émancipatrice. Ainsi également du féminisme, qui quand il apparut visait la libération de la femme pour libérer l’humanité, non pas pour l’asservir. Or une bonne partie de ce mouvement, sur des dynamiques qu’on voit également poindre avec la crise du Covid, vire au cauchemar sous les apparences de l’émancipation. Voici une vidéo instructive. Elle met en scène un discours clos, un discours infalsifiable, selon l’outil que nous laisse le philosophe Popper, outil qu’il a développé à propos de la psychanalyse : quoi que tu dises se retourne contre toi et démontre ta « culpabilité.

Dans la vidéo qui suit, on verra des scènes dignes de processus sectaires, dont le moteur est pourtant un prétendu mouvement d’émancipation. Ricochets lui-même a failli tomber dans le piège en citant Benoit de Lagasnerie, qui ressortit bien de cette mouvance néo-réactionnaire. Régionalement, le féminisme n’échappe pas à cette contamination : on entend des discours « libérateurs » dont les émettrice et émetteurs sont connues pour être de riches employeurs socialement brutaux. De sorte que la « libération » (des émotions, de la sensualité, du corps) est surtout celui du corps bourgeois indifférent à l’exploitation et à la violence faite au corps prolétaire. Ce pseudo-féminisme réactionnaire se rattache à ces formes nouvelles de l’autoritarisme. Une prétendue sororité, indifférente aux classes sociales, feraient de toutes les femmes, riches, pauvres, un seul corps politique, opposé en bloc à tous les mâles. Margaret Thatcher serait la sœur de Rosa Luxembourg, Mélanie Trump la sœur de Rosa Parks (1). Ce discours pseudo-unitaire est celui d’une certaine extrême-droite, pour laquelle chaque classe devrait accepter la place que l’ordre naturel lui assigne, unitarisme factice qui faisait dire à Aristote, l’aristocrate grecque qu’il pouvait exister une amitié entre le maître et l’esclave.

Ainsi, dans un bizarre rapprochement post-moderne, l’Opus Dei, dont les influences à Crest ne sont pas insensibles, se rapproche-t-il de ce « féminisme » sectaire des élites teinté d’un libertarisme importé des USA, dont il existe également deux versions, l’une plébéienne – Qanon – l’autre d’élite, grande bourgeoise – personnifiée par Trump - la seconde exploitant la première à la façon dont il se pratique aussi sur cette rive de l’Atlantique.

L’époque est à la confusion. N’oublions jamais que le nazisme ou le stalinisme commencèrent dans une acceptable normalité émancipatrice.

Evergreen et les dérives du progressismehttps://youtu.be/u54cAvqLRpA FR 9+

(1) “La sororité dont nous avons besoin pour la révolution féministe ne pourra être atteinte que lorsque toutes les femmes en auront fini avec l’hostilité, la jalousie et la compétition les unes avec les autres qui nous ont maintenues vulnérables, faibles et incapables d’imaginer de nouvelles réalités.” Bell Hooks

Voir en ligne : Evergreen et les dérives du progressisme


6 Messages

  • Neo sectarismes et archéo féminisme Le 12 novembre à 21:39, par Quelqu’un.e

    Super sympa le « SanglierSympa » qui a réalisé ce docu :

    http://www.slate.fr/story/153504/sanglier-sympa-twitter-alt-right-francais

    https://twitter.com/SanglierSympa/status/923777578439266304/photo/1

    https://twitter.com/SanglierSympa?ref_src=twsrc%5Egoogle%7Ctwcamp%5Eserp%7Ctwgr%5Eauthor

    C’est vraiment avec une vidéo faite par ce type que j’ai envie de me forger une vision critique du féminisme.. Ah, en fait, non.

    Répondre à ce message

    • Neo sectarismes et archéo féminisme Le 13 novembre à 07:57, par Sandrine

      Ce que nous dit Quelqu’un ou une c’est qu’on peut être facho à condition que ce soit contre d’autres fachos. Le dictateur nord coréen doit être bien sympathique puisqu’il s’oppose à la dictature du capital. ça fait plaisir de voir qu’entre fachos, il y a de la solidarité. C’est exactement ce genre de dérive que je dénonce, même s’il ne m’avait pas échappé que les commentaires étaient orientées. Mais vu que les « progressistes » hexagonaux se réfèrent de plus en plus à la culture anglo-saxonne, il est probable que le genre de dérive d’Evergreen annonce le future de la « gauche » française, ou plutôt pseudo gauche qui en novlangue sera toujours de gauche quand en réalité elle sera - ou est déjà - d’extrême droite. Après les faucialistes passés au capital, il y a de sérieuses questions à se poser. Merci à Quelqu’un-une d’illustrer ce propos avec clarté. Il ou elle croit probablement encore être dans le camp de l’émancipation, alors que c’est plutôt vers le racisme social ou de genre, l’autoritarisme (la liberté à coup de battes de base-ball ?) le confusionnisme QAnon qu’il faudrait le/la situer. Vive 1984, vive la novlangue !

      Répondre à ce message

      • Neo sectarismes et archéo féminisme Le 13 novembre à 15:35, par Heska

        Le dictateur nord-coréen s’oppose à la dictature du capital ? Sandrine, vous êtes plus endoctrinée qu’un Commissaire du Peuple à Pyongyang pour dire ça ! Mais comme vous confondez déjà dans votre texte communisme et capitalisme d’Etat, vous êtes cohérente avec vous-même.

        Quant à SanglierSympa, c’est un facho. Donc qu’il traque le fénimisme dans ses formes les plus radicales, dans le but de décrédibiliser toute pensée féministe, n’est pas surprenant. Quelqu’un.e a bien fait d’éveiller notre attention sur ce fait car il vaut toujours mieux savoir d’où les gens parlent.
        Par exemple il y a des groupes de féministes identitaires (elles se prennent volontiers pour des Waljyries) et ce n’est pas pour cela que le les lis et les écoute (en plus c’est assez vide...). Parce que leur féminisme WhiteGirlsPower s’insère dans une vision des rapports sociaux qui ne me convient pas du tout.

        Dernier point, je suis d’accord avec le fait que le féminisme, au même titre que l’écologie d’ailleurs, sans l’abolition du système productiviste, du capital, et donc du travail, sans la destruction des rapports hiérarchiques de production, et donc de la propriété privée, restera tout théorique. Ces discours et pratiques doivent être développées conjointement. Donc effectivement un féminisme qui unit Tatcher et Luxembourg ne m’intéresse pas : c’est du feminismwashing à la Schiappa.

        Répondre à ce message

        • Neo sectarismes et archéo féminisme Le 13 novembre à 20:51, par Sandrine

          Tout l’intérêt de ce film est de faire se dévoiler des options ambiguës qui parcourent l’anarchie, tout comme hier le socialisme accueillait autant l’anarcho-syndicalisme que le stalinisme. Je lis donc qu’il semble à certains que le fascisme n’est grave que s’il est de droite, pas s’il provient de « gauche ». On a vu à deux reprises des survivalistes, tendance enlèvement d’enfants, tenter de se placer sur Ricochets comme s’ils y avaient une place. Ces éclaircissements valaient bien un fromage.

          Répondre à ce message

      • Neo sectarismes et archéo féminisme Le 13 novembre à 17:56, par simon

        Merci Sandrine, être et rester un esprit libre demeure toujours aussi difficile.
        Novlangue,
        temps de confusion
        et apocalypse cognitive font flores...
        Ricochets n’échappe pas aux pièges
        et semble devenir parfois la chambre d’écho ou le porte-voix de Nicolas Casaux qui ne dédaigne pas l’usage de l’insulte, de l’injure ou du mépris ; n’est il pas -à sa façon-, une sorte de Robin Diangelo qui ressasse ad libitum ses « concepts » et fait sa gloire là dessus ?
        Sur ricochets, dans un article qui prône ( enfin d’un façon pour une fois explicite la « violence révolutionnaire »), en dévalorisant la non-violence et en la qualifiant , tenez vous bien , de patriarcale  !!!
        Ça y est les grands mots valises accusatoires, sont lâchés, ça dispense de démonstration ; même si le constat d’impuissance des mouvements et manifestations protestataires plus ou moins pacifiques n’aboutissent à rien , ici, et plus gravement dans des pays sous le coupe de tyrans ( Birmanie, Soudan, biélorussIe, Hong kong, etc, sans parler du désastre du Printemps arabe).
        Nous sommes effectivement dans une sorte d’impasse mais la violence ne profite en définitive qu’aux plus violents et aux mieux armés. Les tyrans aiment bien la violence, et l’extrême droite aussi, et Pablo Escobar aussi...
        Raison de plus pour tenter de garder notre lucidité intellectuelle face à ce déferlement d’injonctions et de mots d’ordre...
        Parfois on se crois révolutionnaire et on n’est, au mieux, que suiveur....

        Répondre à ce message

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

- Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Présentation | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir à but non-lucratif, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft