De la manipulation : complots pour rire, complots réels

de l’art de la poudre aux yeux

samedi 2 mai 2020, par Etienne Maillet.

Vrais complots et complots pour occuper la galerie.
Complots de masse et complots de ceux qui comptent.
Complots réels et complots pour amuser la galerie.
Complots rideau de fumée et complots qui envoient aux galères.
L’important n’est-il pas de tout mélanger ?
Ou plutôt de décanter le bon grain de l’ivraie, l’oligarque du peuple ?
Mais reconnaissons qu’il y a les bons complots. Ceux dont on parle dans l’Obs, dans le Monde, dans le Points. Ceux dont parlent les gens qui savent penser.
Il y a aussi les complots populaires, des gens qui ne sont rien, ceux des gilets jaunes, des internautes décérébrés. Ils se propagent comme pandémie sur la toile.
Toile qui au fait appartient à qui, est animée par qui ?

Une question : les principaux médias français sont entre les mains de 9 milliardaires. Emmanuel Macron a bénéficié dans la presse écrite de 29 "unes" dans la presse périodique.
Comment doit-on nommer cette sorte de coopération "implicite" (implicite : par litote). Quand on est peu, il est facile de se coordonner.
Combien y-a-t-il de GAFA : la réponse est dans la question.

Combien, sur 29 Secrétaires d’Etat US (ministres) y’en-a-t-il issus de l’industrie pétrolière : réponse ; 26 (dixit JL Mélenchon)

Combien de voix officielles y a-t-il au sein du Parti communiste chinois ?
Réponse : une

Quand on est très peu à se coordonner, c’est du beurre.
Tout seul, c’est encore mieux.

Divisons pour mieux régner.
Pour régner, quoi de mieux que les réseaux ?
Laissons les brailler pour qu’ils croient agir.
Et flétrissons les en les ridiculisant
Quoi de mieux que le complotisme populaire pour masquer
les complots des oligarques ?

Napoléon s’est-il servi des internautes ?

La question du complot est à reprendre.
Flétrissons le complot, certes. Mais tous les complots.
Pas seulement les complots « populaires » (facilement manipulables par les oligarchies qui aiment tant les populismes),
mais d’abord les vrais complots, qui se déroulent sous la ligne de flottaison,
qui mettent aux prise des acteurs en faible nombre,
qui se coordonnent facilement,
qui ont les moyens de rendre réel, facilement leur complot :
GAFA, « grands capitaines d’industrie »,
grands intendants politiques.
Comment croit-on qu’on été préparés et exécutés les complots napoléoniens de 1802 et 1851 ?
Par des internautes ?

La probabilité que le complot effectif provienne d’une centralité oligarchique est réelle. Le complotisme virtuel – tout est de la faute des muzz, des juifs, des Sages de Sion, des Illuminati – etc, est un aimable amusement populiste dont savent pertinemment se servir les « spin doctors » , commissaires politiques et autres propriétaires de medias, qui ont un réel savoir-faire et beaucoup de moyens voir Enfants, complots et cigarettes

Ils s’amusent de la diversion que sont les dénonciations des complots virtuels qui détournent des complots réels.
Qu’on aille s’intéresser en région aux CV des attachés parlementaires de nos députés de proximité.
Désolé de parler de moi. Mais je ne peux renier mon expérience et ce que mes yeux ont vu. Mon ex-épouse dirigeait une filiale du plus grand groupe de luxe mondial et moi une filiale d’un très grand groupe de media. J’ai aussi travaillé au cœur de la propagande du PCC.
Mes camarades et moi, nous avons même pillé les ordinateurs qui donnaient au jour le jour au système mondial les directives venues de tout en haut pour traiter l’information.
Je sais ce que j’ai fait et comment on s’accorde et se coordonne entre quatre yeux dans un restaurant fin. Et il y a bien pire.
Je ne peux avaler les discours bien construits de ces prétendues théories du complot –oh, que le peuple est bête tend-on à induire - qui font oublier les vrais complots réels.

Complots pour amuser la galerie

Hors de question de gober les Illuminati, les sages de Sion, les Juifs responsables de tout. Mais les manœuvres super-organisée de la FIFA pour faire gober le football féminin libérateur de la femme – je l’ai connu personnellement M. 10 % et les pots de vins et rétro commission - non, je ne gobe pas. Question d’expérience et de principe de réalité.

La réflexion n’est pas menée à son terme. C’est la manipulation du sens via les medias et les réseaux qu’il faut questionner. Or la virtualisation du réel - dont les complots font partie intégralement partie – sont de l’intérêts des acteurs concentrés qui les possèdent. Moins le monde sera réel, plus il sera virtuel, plus ce virtuel sera l’origine et le vecteur de produits et services juteux : service bancaires, jeux en ligne, Netflix, reconnaissance faciale. Il y a les vrais complots et les complots virtuels pour amuser la galerie, et qui cachent bien les premiers. Il ne faut pas être en retard d’une guerre. Une dernière question à propos de Bakounine, qui a certainement tort d’assimiler la nation juive et Rotschild. Mais Rotschild et Macron, c’est du complot…ou des faits ?


1 Message

  • De la manipulation : complots pour rire, complots réels Le 2 mai à 09:55, par Etienne Maillet

    « Mes camarades et moi, nous avons même pillé les ordinateurs qui donnaient au jour le jour au système mondial les directives venues de tout en haut pour traiter l’information. »
    Ma propre formulation est maladroite. Elle a une tournure « complotiste ». Le « système mondial » dont je parle est celui relayant au jour le jour, partout sur la planète et évidemment d’abord en Chine, les directives émanant du ministère de l’information, situé à Pékin, en prise directe avec le secrétariat permanent du bureau politique du PCC (l’ultra centre) : ce système, c’est l’ensemble du système diplomatique et consulaire chinois - un commissaire politique exerce dans chaque lieu de diffusion ou d’action un peu important . Il existe toute une hiérarchie des commissaires politiques : de l’étudiant cadrant/surveillant ses camarades à l’étranger au top gun ayant un rang supérieur à celui d’un ministre (Shanghai, Pékin, Chonqing, Tianjin, Canton). Le système a des relais dans les universités, journaux et associations chinois à l’étrange , à quoi s’ajoute le réseau dépendant de l’Agence Chine Nouvelle – une sorte de pieuvre tentaculaire qui rassemblerait l’AFP, toutes les télévisions, toutes les radios, tous les journaux, tous les éditeurs, toutes les librairies, toutes les bibliothèques chinoises en Chine et à l’étranger, sans omettre les grandes entreprises et banques chinoises qui ne peuvent se distinguer de l’Etat chinois. La création intellectuelle et artistique – télé, radio, théâtre, peinture et intellectuelle – les sciences « dures » et sciences « molles » - doivent t également se conformer à ces directives. Le déploiement de la Route de la Soie est accompagné d’actions « culturelles » et d’influence guidées par les directives de ce réseau.
    Les indications qu’on y trouve sont de plusieurs types : certaines de « longue conservation » sur la manière générale de traiter l’information, le rôle « social » du journalisme, de l’art, etc. D’autres sont de court terme, modifiées au jour le jour : comment répondre à l’actualité, les angles à adopter, les infos à privilégier, (le type de crible) .
    Ces indications sont impératives, pas facultatives. Elles sont rédigées à Pékin, dans les étages de la tour où je travaillais, à proximité immédiate de Zhongnanhai (l’Elysée en beaucoup plus grand, touchant la Cité interdite, à l’est) et diffusées en continu sur un réseau intranet, dans lequel nous sommes rentrés, totalement inconscients des risques que nous prenions. Il est fort probable qu’en écrivant ce texte, je m’interdise tout retour en Chine, ce que je ne regrette pas au vu des développements que je vois, sauf pour la cuisine.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

Version imprimable de cet article Version imprimable

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft