Radiations libres, radio web du collectif Valence en lutte

Emission en direct ce jeudi 28 mai à 18h30

jeudi 28 mai 2020, par Valence en Lutte.

Radiations libres, la radio web du collectif Valence en Lutte (à écouter sur http://mixlr.com/valence-en-lutte/) continue ses diffusions :

👉 Ce jeudi 28 mai, émission en direct de 18h30 à 20h.

Retrouvez les émissions passées, les entretiens, quelques concerts sur https://www.mixcloud.com/RadiationsLibres/

Émissions/entretiens passés à réécouter :

👉Emission en direct du jeudi 2 avril https://www.mixcloud.com/RadiationsLibres/emmission-1-du-jeudi-2-avril-2020/

👉Emission en direct du jeudi 9 avril https://www.mixcloud.com/RadiationsLibres/emission-en-direct-du-jeudi-9-avril/

👉Emission 3 du jeudi 16 avril : https://www.mixcloud.com/RadiationsLibres/emission-3-du-jeudi-16-avril/

👉Emission 4 du jeudi 23 avril : https://www.mixcloud.com/RadiationsLibres/emission-4-du-jeudi-23-avril-2020/

👉Emission/entretien avec Raphaël Kempf, avocat au barreau de Paris du mercredi 8 avril ici : https://www.mixcloud.com/RadiationsLibres/entretien-avec-rapha%C3%ABl-kempf-%C3%A0-propos-de-l%C3%A9tat-durgence-sanitaire/

👉https://www.mixcloud.com/RadiationsLibres/entretien-avec-j%C3%A9rome-baschet-15042020/ Entretien avec avec Jérome Baschet, historien, spécialiste du chiapas zapatiste notamment qui a publié récemment ce texte : https://lundi.am/Qu-est-ce-qu-il-nous-arrive-par-Jerome-Baschet

👉Emission/entretien avec Mathieu Rigouste, sociologue, chercheur indépendant en sciences sociales et militant anti-sécuritaire : https://www.mixcloud.com/RadiationsLibres/entretien-avec-mathieu-rigouste-22-avril-2020/

👉Emission/entretien avec Benoit Hurtrez sur le projet d’autonomisation du village de prospérité en Guyane : https://www.mixcloud.com/RadiationsLibres/entretien-avec-benoit-hurtrez-sur-le-projet-dautonomisation-du-village-de-prosp%C3%A9rit%C3%A9-en-guyane/

Radiations libres est une radio web du collectif « Valence en Lutte » (1) , né durant le mouvement contre la contre-réforme des retraites lance "Radiations libres" une radio destinée au web. Vous pouvez retrouver le collectif sur https://www.facebook.com/valenceenlutte/

La première émission a eu lieu le jeudi 2 avril 2020 à 19h. Vous pouvez le retrouver ici https://www.mixcloud.com/RadiationsLibres/emmission-1-du-jeudi-2-avril-2020/ et retrouvez les infos/contenus/liens de cette première émission.
- Vous pouvez retrouver le collectif Valence en lutte ici

Tous les soirs à 19h, retrouver des débats, des conférences, du bon son et chaque jeudi, une émission en direct.
WEB RADIO de « Valence en Lutte » : Radiations Libres {PNG}
- Pour écouter la radio, en live ou en podcast, connectez vous sur http://mixlr.com/valenlutte/
- Réécoutez les anciennes émissions en podcast

Le programme des jours à venir

- Nous lançons un appel à la rédaction et à la lecture de lettres aux gouvernant.e.s et autres puissants du monde économique ainsi qu’un appel à message, coups de coeur, coups de gueule qui seront lu lors de l’émission du jeudi . Vous pouvez envoyer vos propositions sur radiations-libres chez riseup.net

Aussi, pour être informé sur le collectif, vous pouvez envoyer un mail à valence_en_lutte chez riseup.net

Faites tourner !

WEB RADIO de « Valence en Lutte » : Radiations Libres

(1) Le collectif Valence en Lutte regroupe des personnes, des organisations diverses qui adhère à sa charte.
« Valence en Lutte » est une organisation visant à ce que les personnes et groupes (région de Valence, de la Drôme et au-delà) se réclamant en lutte sociale ou sociétale contre le système capitaliste et patriarcal actuel se rencontrent, élaborent des actions diverses, s’entraident, mutualisent des outils, énergies, connaissances et informations pour une société vivable pour toutes et tous.

Anciennes émissions

- La première partie de l’émission débat L’histoire comme émancipation” avec Mathilde Larrère et Laurence De Cock, diffusé ce vendredi 3 avril est écoutable et regardable ici : L’histoire comme émancipation” avec Mathilde Larrère et Laurence De Cock.

Liens et infos émission 1 le jeudi 2 avril

- La première émission a eu lieu le jeudi 2 avril 2020 à 19h. Vous pouvez le retrouver ici https://www.mixcloud.com/RadiationsLibres/emmission-1-du-jeudi-2-avril-2020/

- La 2e émission a eu lieu le jeudi 9 avril 2020 à 19h. Vous pouvez le retrouver ici https://www.mixcloud.com/RadiationsLibres/emission-en-direct-du-jeudi-9-avril/

- Vous pouvez aussi réécouter l’Emission/entretien avec Raphaël Kempf, avocat au barreau de Paris du mercredi 8 avril ici : https://www.mixcloud.com/RadiationsLibres/entretien-avec-rapha%C3%ABl-kempf-%C3%A0-propos-de-l%C3%A9tat-durgence-sanitaire/

- Liens de extraits sons diffusés :

Collectif de soutien aux plus faibles sur Valence

Collectif de soutien aux plus faibles sur Crest

Aide aux personnel médical


7 Messages

  • Radiations libres, radio web du collectif Valence en lutte Le 30 mai à 15:08, par EM

    La chose est trop rare pour ne pas être signalée. Dans la marée de jérémiades venues de droite ou de gauche, en des termes presque identiques, Chantal prend la peine, en fin d’article - le reste lui appartient - de proposer quelque chose. Quelque chose ! Enfin ! Quelque chose qui ressemble à du Bookchin, et a les mêmes défauts, les mêmes œillères (cad l’impasse faite sur la transversalité : comment gérer le bassin versant d’un fleuve, par exemple ?). Mais au moins, quelque chose qui sort du virtualisme contestataire, ce virtuel si confortable de la critique qui détruit mais jamais n’ose proposer de l’actionnable, sauf des généralités tellement lointaines qu’elles ne mangent pas de pain : détruire le capitalisme ; abolir l’argent…Au moins, avec de telles généralités, on ne s’expose pas. On évite le de la proposition pratique, qui pour être pratique risque d’être contestable, d’être reliée à quelque courant politique (les libertariens – Musl, Bezos, Gates, etc, sont libertariens). On évite la responsabilité d’assumer des idées qui restent purement virtuelles. Sous un crâne, un chat peut-être mort ou vivant. Pas dans la réalité. Le virtuel critique permet de ne jamaIs sortir de la zone de confort ;
    Si plutôt que du plaisir de mariner dans le vinaigre de la critique de ce qui est, on se dirigeait vers des propositions actionnables – et donc critiquables – pour le futur, nous avancerions d’un coup d’un grand pas. On ne change pas l’avenir avec des pleureuses et des pleureurs sans imagination. Au fond, à quoi servent toutes ces lamentations sonnant creux faute de contenus ? Où est l’imagination. Merci Chantal Mésange, merci Michel Potay !

    Répondre à ce message

    • Radiations libres, radio web du collectif Valence en lutte Le 30 mai à 21:30, par Heska

      Cher EM, ce que Chantal propose ressemble un peu à du Bookchin, c’est vrai et c’est appréciable. Je n’en dirais pas autant du début de son texte, parce que le discours qui consiste à dire que le Covid-19 c’est moins qu’une grippe me sort par les trous de nez, mais ce n’est pas là l’important. Non ce qui est important à comprendre, pour répondre à votre propos c’est que ce que Chantal propose et, qui fait partie du bagage intellectuel de ceux que vous accusez de jérémiades, est absolument impossible sans renverser le système. Celui-ci ne peut s’amender que sous les coups de la contestation et cela ne le transformera même pas en profondeur. Il faudra bien plus que cela. Avez-vous remarqué que les étudiants en chimie qui au début de l’épidémie ont fabrique 500 litres de liquide hydroalcoolique pour le distribuer gratuitement se sont fait saisir leur stock ? Avez-vous remarqué que les makers de visières en plastique (faites avec des imprimantes 3D et distribuées gratuitement aux premiers de corvée ou, au pire, vendues à prix coûtant) ont du par décret renoncer à leur activité ? Ils étaient, notamment, accusés de travailler au noir. Avez-vous vu que pendant le confinement, alors qu’il était théoriquement possible de venir en aide aux plus fragiles, des distributions de nourriture ont été perturbées ou interdites par la police, en Seine-Saint-Denis notamment ? L’entraide est dans nos coeurs, dans notre ADN, la compétition et l’exploitation sont des constructions politiques. Quand on voit que de telles petites choses, comme j’en ai donné quelques exemples très récents (j’aurai pu aussi parler des ZAD et de la protection des espaces naturels contre l’artificialisation des sols) sont interdites et réprimées, quand on voit que de telles petites initiatives pleines de générosité sont empêchées par la force, pensez-vous vraiment que « éclater la France en petites unités décidant chacun de son mode de fonctionnement » soit une proposition accessible aujourd’hui ? Et pour qu’elle le soit demain, ce que je souhaite, que faudra-t-il faire sinon abattre ce système, destructeur de la planète et producteur d’une classe de technocrates ultra-libéraux qui n’ont aucune, mais aucune, intention de lâcher le morceau. Vous ne voyez d’eux, de ceux dont vous moquer les « jérémiades », qu’une petite partie, celle qui s’exprime dans la rue, donc à coups de cris et slogans. Vous ne les voyez pas lire et vous ne lisez pas leurs textes pleins de rêves beaux et fous. Vous ne les voyez participer à des AG, des conférences, des rencontres. Oui il faut proposer et je le fais dès que je le peux. Mais la prochaine fois que j’irai « jérémier » dans la rue, moi le lecteur de Kropotkine, Bookchin ou Louise Michel, mais aussi de Ferdinand Lot et Georges Duby, je vous invite à me rejoindre pour mesurer le fossé qui sépare les plus belles intentions de l’espoir de les voir surgir comme par magie. Vous verrez vite que les limites de la démocratie sont celles de la longue perpétuation de l’exploitation.

      Répondre à ce message

  • Radiations libres, radio web du collectif Valence en lutte Le 29 mai à 12:34, par donald trump et bolsonaro

    vous avez bien raison chantal a bas ce confinement de merde qui détruit l"économie au profit de l’humain. après tout on s’en fout de tous ces gens fragiles et de ces vieux inutiles. vraiment on n’aurait jamais dû appliquer ce confinement.

    compliments sincères chantal de la part de donald trump et bolsonaro, nous aussi on pense que c’est qu’une gripette.

    Répondre à ce message

  • Radiations libres, radio web du collectif Valence en lutte Le 17 avril à 11:38, par Chantal Mésange

    Massacrez lentement et proprement et vous revenez à la normalité des choses quotidiennes. Notre barbarie moderne a appris à se dissimuler derrière un langage de légitimité et d’experts, dont les traits idéologiques ou sentimentaux ont remplacé les lances, les canons, les bombes, etc.
    Nous vivons actuellement en France la barbarie la plus silencieuse, la plus destructrice et la plus passive, que l’histoire n’aura peut-être jamais connue. Le mensonge de ce confinement à cause d’un virus « covid-19 » qui est moins dangereux et contagieux que d’autres virus du style « peste ou choléra », où d’une grippe dont en 2016 avait fait plus de morts. Voir vidéo (https://www.youtube.com/watch?v=5gMj6r9t-F4 , https://www.youtube.com/watch?v=vR13oNjUgi0), le Japon moins de morts et pas de confinement, en Afrique très peu de morts, ils prennent la Chloroquine depuis des décennies pour différentes pathologie dont le paludisme (voir patient qui témoigne de la chloroquine en France https://www.youtube.com/watch?v=zgwLEsrRRD0, https://www.youtube.com/channel/UCWuWj2BL6HM3SV4qNajb6NQ ) . Ce virus fera beaucoup moins de mort que le confinement lui-même, qui déjà depuis un mois a mis l’économie pratiquement à l’arrêt, et qui fera des dégâts considérables dans la population point de vue psychologique (anxiété, dépression, suicide, divorce, peur, colère, etc). Le chômage explose, beaucoup ne pourront plus payer leur emprunt, leur loyer, leur charge, etc. Un désastre humain, une déshumanisation colossale (les personnes âgées confinées jusqu’à au delà de l’été, café, restaurant, brasserie, etc fermés jusqu’à mi juillet 2020). L’Etat providence vous promet des remboursements qui viendront comme à chaque fois trop tard ou très peu ou pas du tout.
    Tant que durera chez l’homme la fonction pensée reste encore largement étrangère à la fonction être. De cette carence les idées générales tirent un grand et facile profit, en rendant leur lecteur témoin de choses qui paraissent toujours l’exclure quand il s’agit de mal et l’inclure quand il s’agit de bien, l’art journalistique tire chaque jour sa subsistance de ce truc.
    Un autre monde est possible « EDEN », cet « EDEN » comme « ténèbres » sont en chacun de nous. Les petits maux contiennent tous les grands maux, et c’est en nous corrigeant de ces petits maux que nous guérirons les grands maux du monde. Comment le monde pourrait-il changer si les hommes que nous sommes restent ce qu’ils sont ? Changer le monde suppose qu’une avancée spirituelle sans précédant se produise au plus profond de nous et à partir de là un changement social durable deviendra réalité. Changer en bien n’est possible qu’en amorçant la Pénitence. Cette démarche n’a rien de religieux, elle est spirituelle. Elle consiste simplement à reconquérir notre humanité par l’effort d’aimer : bonté, partage, liberté, création, pardon, paix etc…. ».

    AVEC L’INTELLIGENCE DUUR !!!
    Créons des petites unités à la place de la masse
    A) Eclatement de la France en petites unités à taille humaine, décidant chacun de son mode de vie et de son fonctionnement.
    B) Mise en confédération de ces petites souverainetés indépendantes pour la mise en commun des services, institutions etc : « sécurité sociale, Armée, école de médecine, ponts et chaussée, etc »
    C) Dans chaque souveraineté française indépendante vote par référendum des règles de fonctionnement communes, des décisions importantes, etc .
    D) Dans chaque petite souveraineté française indépendantes abolition de la politique et gestion de chaque spécificité (éducation, mise au pot des moyens nécessaires (ex : impôts/ponts et routes) par des gérants et professionnels révocables etc ….
    A TOUS NOS MAUX DES SOLUTIONS EXISTENT
    Voir site : http://michelpotayblog.net sur les petites unités voir entrée n° 180/181 http://michelpotay.info

    Répondre à ce message

  • Radiations Libres, WEB RADIO de « Valence en Lutte » Le 4 avril à 15:21, par Marek BK

    Sur ce lien, le tuto pour fabriquer des masques « AFNOR », faciles et rapides et surtout utiles et VITAUX !

    fabriquer ses masques/

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

Version imprimable de cet article Version imprimable

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft