Valence, 6 paysans de la Conf en garde à vue pour avoir manifesté !

Macron gesticule sur la gastronomie, tandis que sa police arrête des défenseurs du vivant, de la bonne nourriture et des écosystèmes

mardi 8 juin 2021, par Auteurs divers.

🚨 PAC : des gardes à vue en réponse à nos demandes d’être entendus !!!

Dix paysans de la Confédération paysanne ont manifesté pacifiquement à Valence, sans entrave à la circulation, à l’occasion du déplacement du chef de l’État dans la Drôme ce mardi. Mercredi dernier, ce sont des paysans et paysannes du Lot qui s’étaient trouvés sur le passage du Président de la République pour l’interpeller à l’occasion du lancement de son « tour de France ».

A Valence, ces paysans sont venus eux-aussi rappeler au Président de la République notre demande de rendez-vous et porter nos revendications pour une PAC favorable à des paysan.nes nombreux.

👉Munis de quelques drapeaux, trois paysans ont été rapidement encerclés et trois autres délogés du toit d’un abribus à l’aide d’une grue ! Plaqués au sol, ils ont été menottés et conduits au commissariat. Ils viennent d’être placés en garde à vue. ⚠

👉La Confédération paysanne s’indigne de ces mises en garde à vue contre des paysans qui demandent, sans aucune violence ni agressivité, à ce que la Confédération paysanne soit reçue par le Président de la République, en personne, sur la PAC.

Cette réponse violente, totalement disproportionnée et choquante, constitue une nouvelle entrave à la liberté syndicale de manifester. 😡😡😡

post de la Confédération Paysanne - Source

8 juin à Valence, la police de Macron met en garde à vue des membres de la Confédération paysanne venue se faire entendre
Voilà comment le macronisme traite les paysans soucieux de notre santé et de celle de la Terre : par la répression et la GAV
Valence, 6 paysans de la Conf en garde à vue pour avoir manifesté !
Mardi 8 juin, lors de la visite de Macron, à Valence pôle Bus

Macron vient faire le beau à Valence en vantant la gastronomie et ses emplois, mais pendant ce temps les défenseurs d’une paysannerie respectueuse du vivant, des sols et des écosystèmes sont arrêtés et mis en garde à vue.
Les militants d’une agriculture paysanne, donc à même de préserver le climat et de garantir une alimentation de qualité pour toutes et tous, sont traqués violemment et ignorés, tandis que les lobbys industriels et le CAC40 se gavent, déroulent leur business et leurs ventes en ligne de produits industriels importés.
Et l’agro-industrie continue, protégée par le gouvernement ; et les travailleurs précaires de la restauration galèrent et continuent à être souvent exploités pour que marchent le commerce de bouche et le tourisme.

- voir Gastronomie : la « nourriture » industrielle est mauvaise à tout point de vue, mais sa production est autorisée et elle est en vente libre - Macron vante la gastronomie (pour les riches) et, en même temps, favorise l’agro-industrie, très polluante et mauvaise pour la santé des masses et des écosystèmes

Un jour, trop tard, assaillis par des famines et des pénuries, on comprendra que le fric, les fusils mitrailleurs et les matraques ça ne se mange pas.


2 Messages

  • Valence, 6 paysans de la Conf en garde à vue pour avoir manifesté ! Le 9 juin à 23:21, par Solidarité

    sur les autres gardés à vue de mardi 8 juin :

    9 heures de garde à vue hier *, mardi 8/06/21, pour avoir ouvert ma bouche sur la voie publique et crié ma foi en la Démocratie, sans haine ni violence, pendant la visite de Macron à Valence. Ce n’est pas de la colère qui me reste aujourd’hui mais un profond sentiment de dégoût. Un dégoût inspiré d’abord par la cellule crasseuse dans laquelle nous avons été enfermés avec trois camarades du Collectif Occupation Valence. Ensuite, celui que me laissent ces fonctionnaires zélés qui, quand on leur fait remarquer leur réaction disproportionnée face à nos actes, nous répondent d’un ton mielleux qu’ils ne font que leur travail... Enfin, un dégoût de cette population majoritaire qui continue à courber l’échine de façon si obséquieuse pour mieux s’enfouir la tête dans le sable.

    * Comparution devant le délégué du Procureur le 2 septembre prochain.

    message FB de Christophe Pardon

    Répondre à ce message

  • Valence, 6 paysans de la Conf en garde à vue pour avoir manifesté ! Le 9 juin à 11:40, par Jardinière

    3 paysans toujours en garde à vue à Valence !

    8 juin à Valence, les paysans demandent à Emmanuel Macron de bien vouloir accorder un rdv à notre porte-parole national pour discuter des arbitrages de la Politique Agricole Commune. Ils sont trois, debout sur un abribus, encerclés de policiers. Ce matin ils sont toujours en garde à vue. La répression syndicale est la seule réponse de l’Etat ! Inadmissible !

    (post de Confédération Paysanne de la Drôme)

    Sur la paysannerie, la défense du vivant, le droit de manifester comme sur tout le reste, la seule politique du régime macroniste c’est celle de la matraque, de la répression, des lois sécuritaires, de l’adhésion aux thèses d’extrême droite.
    Samedi 12, c’est aussi contre le parti LREM qu’on manifestera.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

- Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Présentation | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft