Vaccination Covid au Collège sans l’Accord d’un des Parents

Soyez rapides si vous voulez que votre refus soit pris en compte...

lundi 6 septembre 2021, par Baptiste FANISE.

Appelez directement le collège et Envoyer un message Pronote aux infirmières et au directeur signifiant clairement votre refus

Hier (dimanche) en fin d’après midi j’ai reçu un texto de la mère de mon fils de 13 ans m’informant qu’elle avait décidé de le faire vacciner en signant un papier du collège alors que nous avions auparavant décidé, d’un commun accord, de ne pas le faire vacciner !!! C’était avant les restrictions du pass sanitaire...

Seul solution pour les parents séparés qui n’avait pas la garde ce week-end et qui n’ont donc pas vue l’autorisation à signer par un seul des parents (mis uniquement dans le carnet et même pas en téléchargement sur Pronote) : Appelez directement le collège et Envoyer un message Pronote aux infirmières et au directeur signifiant clairement votre refus afin que la vaccination Covid19 (acte usuel autorisé par la loi de cet été) ne puisse être réalisée avec votre accord « tacite ».

P.-S.

J’ai eu l’infirmière au téléphone qui m’a dit que mon refus exprimé prévaudrais sur l’accord à rendre signé ce matin (document que je n’ai toujours pas vue...)

Portfolio

Message sur Pronote sans le document à télécharger

10 Messages

  • Vaccination Covid au Collège sans l’Accord d’un des Parents Le 7 septembre à 19:02, par Sandrine

    Même question qu’Heska mais dans le cas où un évènement indésirable grave se produit suite à l’absence de vaccination de l’enfant contre la rougeole...

    Répondre à ce message

    • Vaccination Covid au Collège sans l’Accord d’un des Parents Le 8 septembre à 07:56, par Heska

      Cette question est moins pertinente que les autres, étant donné que le vaccin contre la rougeole produit très peu d’effets secondaires graves contrairement aux vaccins ARN, utilisés qui plus est contre la protéine Spike d’un coronavirus. Et non ! je ne suis pas antivax... C’est pénible de devoir perpétuellement se justifier de ne pas défendre une position caricaturale. Je comprends maintenant mieux les musulmans qui doivent toujours certifier qu’ils ne sont pas islamistes et qui doivent condamner les attentats sous peine d’être disqualifiés.

      Répondre à ce message

      • Vaccination Covid au Collège sans l’Accord d’un des Parents Le 8 septembre à 21:13, par Sandrine

        Alors disons la polio, le tetanos, la tuberculose. Je suis ouverte à la discussion, je ne voudrais pas vous contredire.

        Répondre à ce message

        • Vaccination Covid au Collège sans l’Accord d’un des Parents Le 9 septembre à 07:44, par Heska

          Les vaccins contre la polio, la tuberculose, la rubéole et même, je les ajoute avant que vous ne me posiez la question, ceux contre la grippe ou le pneumocoque, sont sûrs, éprouvés et parfaitement recommandables aux publics concernés. Par exemple les personnes de plus de 65 ans et les immuno-déprimés en ce qui concerne la grippe.
          Je ne sais pas exactement d’où viennent les problèmes des vaccins à ARN. Est-ce le fait de faire produire une protéine à nos cellules en leur injectant une partie de génome, donc la technologie même du vaccin ? Est-ce le fait de vacciner des gens porteurs de la maladie (puisqu’on ne fait pas de tests préalables) ? Est-ce le fait que la protéine Spike, qu’on force nos cellules à produire, est intrinsèquement toxique pour les cellules endothéliales, d’où les thromboses ? Est-ce un mélange de ces trois raisons ou une autre encore, comme la création, reconnue et déjà observée sur les coronavirus du Sars-Cov-1 et du Mers dans des essais vaccinaux ARN, d’anticorps facilitants ? Je ne sais pas. Mais ces vaccins entraînent bien plus de signalements graves, jusqu’au décès, aux autorités de pharmacovigilance européenne, suisse, israélienne ou étatsuniennes que l’ensemble des autres vaccins utilisés jusqu’ici. Dans ces conditions, c’est folie de vacciner des publics qui ne craignent rien (ou si peu) de la Covid, comme les jeunes de moins de 20 ans (9 morts en France parmi eux en presque deux ans !) et les moins de quarante ans qui n’ont pas de facteurs de comorbidité. Quant aux autres, l’administration d’une thérapie, non encore homologuée qui plus est (!), devrait relever strictement de leur libre arbitre.
          Les autorités israéliennes sont elles-mêmes en train de reconnaître, au vu de leur expérience, que l’immunité collective devra compter sur l’immunité naturelle, qui offre une protection de qualité, et pas seulement sur une immunité vaccinale individuellement imparfaite.
          Donc oui aux vaccins en général, oui au masque et aux gestes barrières, oui à la protection consciente de notre entourage fragile, oui à la vaccination des publics fragiles sans contre-indication (donc par exemple prudence avec les gens sujets aux thromboses), mais NON à une expérience à large échelle sur un virus mal connu, appartenant à une famille aux propriétés étonnantes (comme leur capacité de recombinaison virale), sur base d’une science balbutiante.

          Répondre à ce message

  • Vaccination Covid au Collège sans l’Accord d’un des Parents Le 6 septembre à 14:33, par Heska

    Ce gouvernement s’assied sur un principe fondamental du droit familial, celui de l’autorité parentale partagée. Mais fouler aux pieds le droit est une habitude en état d’urgence... Tout cela pour imposer une vaccination aux enfants et adolescents qui sont des publics pour lesquels la balance bénéfice-risque vaccinale est très fortement négative.

    Répondre à ce message

  • Vaccination Covid au Collège sans l’Accord d’un des Parents Le 6 septembre à 13:18, par Sandrine

    Deux questions : si l’enfant non vacciné suite au refus d’un des parents décède ou subit de lourdes conséquences :
    1 - l’autre parent pourra-t-il poursuivre l’ex-conjoint pour refus de vaccination ?
    2 - L’enfant pourra-t-il poursuivre le parent concerné pour atteinte à sa vie et à son bien-être ?

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

- Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Présentation | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir à but non-lucratif, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft