Université d’automne du MS21 : Média et Pouvoirs

Du 11 au 13 octobre

Conformément à une tradition maintenant bien établie, le MS21 organise son Université 2019.

Cet événement présente à nos yeux un intérêt particulier et ce pour plusieurs raisons. S’il permet aux adhérents et sympathisants de notre mouvement disséminés à travers la France de se retrouver, c’est aussi l’occasion d’établir de nouveaux liens, de faire de nouvelles rencontres, d’approfondir la réflexion sur les sujets essentiels.
Cette année l’université se tiendra le deuxième week-end d’octobre du vendredi 11 au soir au dimanche 13 à midi à Sainte-Croix, à 8km de Die (adresse : SCIC Nouveau Monastère, 54, place de l’Eglise-Temple, 26150 Sainte-Croix. Coordonnées GPS : Latitude N 44.76825 – longitude 5.28236 . http://www.le-monastere.org).

Le thème retenu pour ces journées est "Média et Pouvoirs". L’importance des média n’est plus à démontrer et nous pensons utile de comprendre leur fonctionnement, d’interroger leur rôle dans la société contemporaine.

PROGRAMME

Vendredi 11 octobre

Accueil à partir de 16h
Dîner
Soirée : Echanges informels sur la vie de notre mouvement, ses actions, ses projets, son développement.

Samedi 12 octobre

4 ateliers sur le thème : Média et Pouvoirs

9h-10h30 Les Média dominants avec Aude Lancelin :
Leur influence sur la vie politique, leur dépendance vis-à-vis du pouvoir et leur financement.
Les difficultés de l’opposition pour avoir accès aux grands moyens de communications.
Quelle impartialité devant les mouvements sociaux ?

Aude Lancelin, journaliste, a travaillé à Marianne et à l’Obs . Elle a collaboré à l’émission de radio "Là-bas si j’y suis" , dirigé un temps la web télé "Le Média". Elle vient de fonder une nouvelle WEB TV intitulée QG ( Quartier Général).

10h30 - 11h : Pause café

11h-12h30 : Information ou propagande ? avec Patrice Hemet et Aude Lancelin

12h30 - 14h : déjeuner

14h-16h Géopolitique, désinformation, "fabrique du consentement" avec Romain Migus et Djordje Kuzmanovic

Romain Migus, né à Bourges, écrivain et journaliste, est auteur de nombreux articles sur les Révolutions latino-américaines et la guerre médiatique. Il est l’un des Français qui connaît le mieux la situation au Venezuela. Il y a vécu durant 10 ans et est l’auteur de trois livres sur la question, parmi lesquels un best-seller dont Hugo Chavez a fait largement la promotion.

Djordje Kuzmanovic né à Belgrade arrive en France à l’âge de 7 ans. Il a milité dans plusieurs partis de gauche ( LO, PG, FI) avant de fonder en mars 2019 son propre mouvement : République Souveraine (RS). Il se fixe pour objectif de redonner à la France la capacité et les moyens de mener les politiques de son choix, le choix du peuple français.

16h- 16h30 : Pause

16h30- 18h : Les Média alternatifs avec Viktor Dedaj et Djordje Kuzmanovic

Grâce à internet et aux réseaux sociaux, de nombreux médias alternatifs tentent de s’imposer . Leur objectif est d’être indépendants des puissances d’argent, de la publicité et du pouvoir, de faire vivre le pluralisme des moyens de communication.
Leurs difficultés de financement sont réelles et leur audience réduite.

Viktor Dedaj est journaliste et administrateur du Grand Soir , très engagé dans la défense de Julian Assange, le journaliste australien, lanceur d’alerte, fondateur de Wikileaks.

19h : Dîner

Soirée : film

Dimanche 13 octobre

9h30 - 11h30 : Table ronde sur le thème : Mise en place d’un comité de déontologie

Intervenants : Michel Larive ( sous réserve) et Nicole Séméria

Octobre 2018, La ministre de la culture charge un ancien directeur de l’AFP de réfléchir à la création d’une instance de régulation des médias - futur Conseil de déontologie dont déjà en 2017 JL Mélenchon avait tracé des contours. En Novembre 2018 une loi dite loi sur les « fake news » est adoptée par le Parlement. Il est clair que les médias sont - faut-il le dire - dans le collimateur.
Rendu public en Mars 2019 le rapport Hoog suscite de nombreuses réactions et conduit à s’interroger sur un tel projet. Un Conseil de déontologie, pour quoi faire, à quelle nécessité doit-il répondre, quels serait ses membres, son fonctionnement (autorégulation, contrainte, sanctions,) quel pourrait-être son degré d’indépendance vis à vis de l’Etat, vis à vis des puissances d’argent, quel contrôle exercerait-il, ou pas, sur les contenus, sur les multiples canaux de l’information. Devrait-il veiller à la transparence de l’information. Y aurait-il un risque qu’il empiète sur le rôle du CSA….
Tenter de répondre à ces multiples questionnements, débattre de propositions pour une information pluraliste et indépendante tel est notre propos.
Michel Larive est un député ( LFI) de l’Ariège. Il a déposé un projet de loi sur ce sujet.
Nicole Séméria est adhérente et militante au MS21.

11h30- 12h30 Conclusion . Bilan de cette rencontre

12h30 : Déjeuner

http://www.le-monastere.org/plan-dacces/

- Pour tout renseignement supplémentaire :
michele.fraize orange.fr - 06 71 76 60 99

Lieu : Monastère de Ste-Croix

Adresse :
place de l’Eglise-Temple, 26150 Sainte-Croix

AGENDA

- Retrouvez tous les événements sur la page AGENDA

Partagez l’événement

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft