Une électricité nucléaire partout est tout simplement impossible

Les mensonges du nucléaire et de la civilisation industrielle

jeudi 30 septembre 2021, par Amish and co.

Non seulement l’énergie nucléaire n’est pas souhaitable pour diverses raisons, mais vouloir obtenir toute l’électricité qu’avec de l’énergie nucléaire est impossible.

Une électricité nucléaire partout est tout simplement impossible
Faire durer la civilisation industrielle en la décarbonant est impossible, ...et destructeur

POUR UNE CIVILISATION CARBURANT UNIQUEMENT À L’ÉLECTRICITÉ NUCLÉAIRE « CARBONÉE », IL FAUDRAIT CONSTRUIRE AU MOINS 15 000 RÉACTEURS

C’est le chiffre étonnant découvert par Derek Abbott, professeur d’ingénierie électrique et électronique à l’université d’Adélaïde en Australie et auteur d’une étude publiée en 2011 dans la revue Proceedings of the IEEE. Il est arrivé à la conclusion que l’énergie nucléaire ne peut pas, pour de nombreuses raisons, couvrir la totalité des besoins énergétiques de la civilisation industrielle mondialisée. Pour mieux situer les choses et se faire une idée du gouffre qui nous sépare de l’utopie du tout nucléaire, sachez qu’il existe actuellement sur Terre environ 445 réacteurs nucléaires en cours d’exploitation. En 2019, la consommation mondiale d’énergie primaire se répartissait comme suit : les énergies fossiles comptaient pour 84,3 %, le nucléaire représentait 4,3 % et les énergies renouvelables 11,4 % (dont 6,4 % pour l’hydroélectricité).
Abbott dresse la liste des conséquences liées à la construction, à l’exploitation et au démantèlement régulier de 15 000 réacteurs sur Terre. Il examine des facteurs tels que la superficie au sol nécessaire, les déchets radioactifs, le taux d’accident, le risque de prolifération d’armes nucléaires, l’abondance de l’uranium, son extraction et les métaux rares utilisés pour construire les réacteurs. Ce qui est également intéressant avec ce chiffre de 15 000 réacteurs, qui bien sûr ne sera probablement jamais atteint, c’est qu’il rend de fait encore plus improbable et absurde d’espérer voir un jour la civilisation industrielle carburer à l’électricité renouvelable.

- Dans ce long article, plusieurs points sont abordés :
➡ Présentation en détails de l’étude de Derek Abbott ;
➡ Pourquoi sauver la civilisation industrielle est à la fois impossible et absurde ;
➡ Conserver le nucléaire dans un monde qui va connaître une très forte instabilité climatique et sociale (risque terroriste croissant), c’est de la folie pure ;
➡ Contrairement à ce qu’affirment les nucléaristes, les biologistes observent une baisse de diversité et de densité des espèces vivantes à Fukushima et Tchernobyl ;
➡ Derek Abbott promeut à la place du nucléaire le solaire thermique, une autre aberration industrielle et anti-écologique ;
➡ Comment l’innovation technologique dans l’industrie nucléaire pourrait permettre d’extraire toujours plus de pétrole et de métaux ;
➡ Pourquoi l’arrêt et le démantèlement du système technologique est l’unique option rationnelle pour sauver le genre humain et la biosphère.

Comptez environ une demi-heure de lecture ⬇
https://greenwashingeconomy.com/15-000-reacteurs-pour-alimenter-la-civilisation-en-electricite-nucleaire/

Extrait :
(...) Le pic pétrolier annoncé pour cette décennie (ou la suivante) et le changement climatique sèment la panique dans le troupeau des civilisés. Rendez-vous compte, leur civilisation technologique, leur monde féérique pourrait s’effondrer ! Terminés les centres commerciaux, les supermarchés, la télévision, les séries, la publicité, les maladies de civilisation (cancers, maladies cardiovasculaires, asthme, allergies, diabète, obésité, stress, dépression, etc.) ; finis l’esclavage à l’usine et l’absurde travail de bureau, plus de patron ni de collègues à supporter ; au revoir les autoroutes, les embouteillages, le métro et le tram bondés, les gamins qui chialent dans le TGV, le bruit omniprésent des transports (même à la campagne), l’air suffocant de la ville, la pollution lumineuse qui cache les étoiles, la pollution chimique qui empoisonne la chair, les écrans qui abrutissent ; terminés les paquebots de croisière, les yachts de luxe, les jets privés, les tankers, les camions envahissant les routes et les avions de ligne balafrant le ciel ; adieu les missiles à longue portée, les chars d’assaut, les bombes à fragmentation, les drones de combat et les avions de chasse.

Que de pertes insupportables ! Quel appauvrissement ! Quelle décadence !

L’humain de l’ère industrielle passe entre 80 % et plus de 90 % de son existence dans un espace clos ; il a inventé la vie en cellule et démocratisé l’incarcération à perpétuité. Se rendant compte qu’enfermer des primates entre quatre murs finissait par les rendre fous, il inventa l’écran – une fenêtre donnant sur un monde parallèle – pour que cette existence en captivité devienne supportable et durable. La grande question qui obsède les civilisés à l’heure où le pétrole se raréfie, c’est de savoir comment préserver au mieux l’ensemble de ces fabuleux progrès qui ont apporté tant de bonnes choses au genre humain. C’est pourquoi trouver une énergie de substitution au pétrole occupe une place centrale dans leurs débats. Mais il y a probablement quelque chose de pathologique dans cet acharnement à vouloir sauver ce qui tue la biosphère, et nous avec. Il est par ailleurs très amusant de voir des économistes, des scientifiques et des ingénieurs, tous ces gens présentés comme les plus cartésiens et rationnels, se précipiter au chevet du patient. En vérité, rien n’est plus illogique, absurde et stupide qu’un sauvetage de civilisation, a fortiori lorsque celle-ci en vient à menacer l’habitabilité de la Terre. (...)

(Post de Philippe Oberlé)

- Sur des sujets similaires :


Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

- Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Présentation | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir à but non-lucratif, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft