Un discours qui pose question !

lundi 13 avril 2020, par Visoletto.

Lundi soir à 20 h 02 , j’ai écouté attentivement le discours du président de la république, j’en reste pantois… A-t-il pris la mesure de la pandémie qui nous occupe ? je crois revivre la situation du début mars avec le premier tour des élections et le confinement du lendemain…

Qui sont les conseillers de ce président ? les porte paroles des lobbies ? Ont-ils été convaincus (ou payés) par le monde du tourisme, par les acteurs économiques qui voient les dividendes des actionnaires baisser si le travail ne reprend pas ?
Autoriser la réouverture progressive des établissements scolaires quand on laisse les restaurants, les bars, tous les lieux de rassemblement et de culture fermés, c’est une aberration…
J’ai vu un président déconnecté de toute réalité, il se veut rassurant et confiant, à ce niveau c’est de l’impéritie.

Il parle de tester uniquement ceux qui donnent des signes de contamination !...
Sait-il que beaucoup de gens, des adultes comme des enfants, sont des porteurs asymptomatiques et peuvent contaminer à leur insu tout leur entourage ?
C’est nier la potentialité que les enfants et les collégiens rassemblés dans les classes et dans les cours puissent ramener chez eux le coronavirus !
Les cours vont-ils se dérouler avec des masques ? les enfants des écoles primaires et maternelles vont-ils conserver le même masque toute la journée ? toute la semaine ? Comment conserver les distances de sécurité dont on nous vante les mérites dans les mesures barrières ? on nage en plein délire…

Les écoles vont rouvrir pour servir de garderies et permettre la reprise du travail des parents. Quel est le but recherché ? sauver l’économie ? c’est vrai qu’il a été élu pour ça, pour que les actionnaires et les lobbies puissent continuer à faire des profits, quitte à sacrifier la population pour cela.
On sent arriver le deuxième tour des élections municipales, même si le sujet a été consciencieusement évité.

La gestion catastrophique de la pandémie, avec les carences en matériel, tests, masques, blouses, etc.. l’absence de réactivité en face des événements, ou plutôt l’incurie, prend ici des proportions démesurées.
Aujourd’hui nous sommes encore loin du sommet de la pyramide, le covid 19 fait encore de nombreux morts et même si le ministre de la Santé pense résoudre le manque de places en réanimation avec le décret sur l’administration du Rivotril, la situation est loin d’être maîtrisée.

Gouverner c’est prévoir, c’est aussi prendre conscience de la réalité, ce discours lénifiant et plein d’un espoir feint est tout le contraire… A une époque on pendait les incompétents, de nos jours on les remplace. J’espère que l’après pandémie sera l’occasion d’une grande lessive et que les incapables, les bonimenteurs, les faux « sachants » comme il les a baptisés lui-même, l’accompagneront dans cette charrette.


Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

Version imprimable de cet article Version imprimable

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft