Totalitarisme : 1984 et Le Meilleur des Mondes enfin réalisés en grand dans nos sociétés !

Complètement esclavagisés et hypnotisés, nous allons enfin pouvoir dormir tranquilles, sans prise de tête

lundi 5 octobre 2020, par Camille Pierrette.

Pour se mettre en bouche la matraque et la carotte, un documentaire disponible gratuitement sur Arte-VOD :

- George Orwell, Aldous Huxley : 1984 ou Le meilleur des mondes ? - Le film raconte l’histoire croisée de George Orwell et d’Aldous Huxley, les auteurs des deux grands romans d’anticipation : 1984 et Le meilleur des mondes. Ecrits il y a plus de 70 ans, ces deux romans trouvent un écho extraordinaire dans nos sociétés d’aujourd’hui : faits alternatifs, fake news, ultra-surveillance... Orwell et Huxley semblent avoir imaginé toutes les dérives de nos sociétés. (54 min.)

Totalitarisme : 1984 et Le Meilleur des Mondes enfin réalisés en grand dans nos sociétés !

Remarques

Conclusions de ce docu fort intéressant : notre époque voit un mélange détonnant de ces deux dystopies célèbres se réaliser, un mélange de carotte doucereuse et de bâton technologique bien dur (le tout, avec complet cynisme nihiliste, détruisant à vitesse grand V le tissu vivant de la planète et nos moyens de subsistance).

On aurait aimé que soit creusée davantage cette analyse, avec des exemples pris en France, et pas seulement en Chine.

Il y a 20 ans, François Brune nous alertait déjà dans son livre saisissant :
- Sous le soleil de Big Brother. Précis sur « 1984 » à l’usage des années 2000

En analysant le célèbre roman de George Orwell, 1984, François Brune souligne son actualité. Le relire, c’est plonger au cœur des mécanismes totalitaires. Considéré comme indissociable de l’univers communiste, 1984 va au-delà et nous éclaire sur la censure et l’oppression — à la fois internes et externes — que l’homme contemporain s’inflige à lui-même : « Orwell est parmi nous, les systèmes de répression ou de rééducation qu’il a imaginés sont bien là, en nous et hors de nous »... L’auteur explique le vocabulaire et les concepts qui parsèment 1984 : Télécran, Angsoc, Police de la pensée, Big Brother, arrêt-du-crime, double-pensée, novlangue, deux minutes de la Haine, Parti intérieur. Le combat que mène le personnage principal, Winston (ce « dernier homme en Europe », selon un des titres d’abord envisagés pour le roman), est aussi le nôtre, contre l’endoctrinement, la haine, la peur, la domination.

En 2001, les humains vivent-ils « sous le soleil de Big Brother » ? On peut le craindre quand, autour de nous, triomphe l’idéologie publicitaire (que François Brune a remarquablement démasquée dans Le Bonheur conforme), la manipulation généralisée, et alors que des millions d’internautes, au nom de la liberté, s’immergent dans un réseau informatique mondial dont les capacités de fichage paraissent infinies. « En 1984 comme en 1948, en 2001 comme en 1984, écrit François Brune, Orwell continue de nous annoncer la défaite de l’homme, et c’est, encore et toujours, pour la conjurer. »

Jacques Blociszewski

Que dirait Français Brune 20 ans plus tard...?!

Avec les outils numériques, les caméras partout, la 5G, l’« intelligence » artificielle, les GAFAs, les fichiers policiers croisés, la reconnaissance faciale automatisée..., l’horrible Big Brother et sa police de la pensée sont complètement dépassés de nos jours (exemples édifiants parmi d’autres).

Mais « Le Meilleurs des Mondes » tisse aussi sa toile et son emprise.
Avec le règne de la consommation de tout, des loisirs, du tourisme, des écrans partout, des jeux vidéo, la douce dictature d’un certain plaisir est bien installée.
Si les enfants ne sont pas encore conçus en série in vitro comme dans le roman, on voit la progression de la génétique, des technologies manipulant la conception des embryons, le tri génétique après tests prédictifs, des génômes de synthèse, nos données de santé confiées à cette altruiste multinationale Microsoft...

Il y a aussi les écrans et les téléphones fournis aux enfants de plus en plus jeunes, l’Etat qui, après avoir abaissé l’âge de l’instruction obligatoire à 3 ans, rend l’école obligatoire en interdisant l’éducation à domicile. Ainsi, comme dans le roman terrifiant d’Huxley, l’emprise de l’Etat capitaliste et de sa propagande commence de plus en plus jeune, conformant toujours plus dans le moule de l’obéissance, de l’illusion, de l’ignorance et de la servilité.

On observe aussi la mainmise croissante des machines, des algorithmes, des savants et des experts dans les décisions (ou dans ce qui sert à justifier les menées autoritaires du régime et du capitalisme).

En gros, qualifier la france (et les autres pays similaires) de démocrature est devenu trop faible à l’heure du sécuritaire total se servant du covid-19 pour s’étendre partout.

Parler de totalitarisme à tendance de dictature 2.0 parait hélas plus approprié.

Un régime autoritaire, totalitaire, réclamé bien sûr à corps et à cri par les populations effrayées et soumises, figées devant les télés débittant à longueur de journées des délires d’extrême droite.
Dans le roman 1984, c’était la guerre et l’ennemi d’en face qui faisait office de repoussoir et de justification à tout pour obtenir l’adhésion fanatique et empressée des masses à leur esclavage, ici c’est plutôt le terrorisme dit islamiste et une pandémie (causée est aggravée par le système industriel qui prétend ensuite la combattre...)

De bien beaux jours s’annoncent non ?!
A moins qu’une goutte d’eau acide plus grosse que les autres arrivent à créer une onde improbable qui ferait déborder le vase ?
Mais la corrosion de nos esprits et de nos corps n’est-elle pas déjà trop avancée pour espérer voir un jour une révolte conséquente avant les cataclysmes terminaux que cette civilisation industrielle a déjà bien enclenchés ?


Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft