Sublimes Routes du Vercors au col du Rousset : GPII , Grand Projet Inutile et Imposé, la contestation se maintient mais le projet avance…

CR d’une réunion publique de promotion du projet le 25 juillet au col du Rousset

vendredi 29 juillet 2022, par Les Indiens du Futur.

Voici un CR qui nous a été envoyé par un écologiste présent au col du Rousset le 25 juillet pour la réunion de promotion de ce projet d’aménagement imposé par les élus majoritaires du département de la Drôme intitulé "les sublimes routes du Vercors" (sic).
Puis quelques remarques personnelles.

CR de la réunion au col du Rousset

A l’initiative du département de la Drôme, une rencontre ouverte a été proposée au col du rousset ce lundi 25 juillet à 14h30 avoir pour objectif de préciser le projet et de parcourir le site.

En deux mots : ouverture de l’ancien tunnel aux piétons et vélos / aménagement du parking , aménagement du sentier qui passe par le col naturel

Sur le doc mis en pièce jointe à l’invitation, les principaux enjeux de la journée sont décrit ci dessous :
« Véritable visite sensorielle jusqu’au Col naturel invitant les participants à exprimer et partager leurs ressentis, leur vécu, leur regard sur le site, avec la contribution du Parc Naturel Régional du Vercors et de l’Office National des Forêts »

Sans commentaire …..
Cette rencontre a lieu en présence de :
- C Morin , Conseil Départemental, responsable Tourisme et iniiateur du projet
- J Armand , maire de St Agnan et une ajointe
- M Vartanian, représentant le Parc et maire de Chamaloc
- L’entreprise (4 personnes) qui a été choisie pour les travaux (art, signalétique, aménagement tunnel, etc)
- Pauline Dilas , chargé de mission pour le projet Sublimes Routes
— de ce rassemblement sur le site de la mairie de Die
- et de deux journalistes (JDD et Dauphiné)
- et d’une quarantaine de citoyens avertis pour la plupart par la parution

M Morin explique la philosophie de l’aménagement du site : ouvrir le lieu, recherche artistique, déplacement doux, etc

Suivi par un jeu de questions réponses des participants : bruits, voitures, motos, nuisances environnementales, surfréquentations touristiques, projet du milieu du 20e siècle, Ms Morin et Vartanian justifient avec bien du mal le projet face à une assistance fortement opposé au projet. Ils remettent en cause le chiffre de 150 000 personnes supplémentaires, insistent sur le souhait de limiter du nombre de voitures sur les parking. Il nous dit en passant que nous ne représentons pas la population et que nombreux professionnels du tourisme attendent ces aménagements avec impatience
Coté consultation de la population, il explique qu’il a organisé plus de 30 réunions de concertations, mais uniquement avec les élus des communes concernées, qui « sont nos représentants et à qui nous devons faire confiance »
M Morin, en réponse à une question sur la puissance de la crise écologique que l’on vit, l’anxiété générale que cela procure, explique qu’il « n’a pas la même perception et qu’il n’a pas peur du futur... »

Au terme de 50 minutes de débat, l’animateur Morin siffle la fin de la récréation, malgré des questions encore en attende, saute dans sa voiture (Mercredes noire à environ 80 000 € ...) et nous laisse avec l’entreprise sélectionnée pour l’aménagement pour aller visiter le lieu.

Perso, je ne suis pas resté (je connais bien les lieux)

En résumé, presque rien de nouveau sous le soleil , chacun restant campé sur ses positions. Ce qui semble évident, c’est que le projet avance et que nos actions symboliques ne suffiront pas à stopper cette machine infernale

La suite ? Il faut organiser une rencontre en septembre des personnes motivées pour organiser la suite de la lutte.

- Pour en savoir plus : https://faupvercors.fr/routes-sublimes/

Sublimes Routes du Vercors au col du Rousset : GPII , Grand Projet Inutile et Imposé, la contestation se maintient mais le projet avance…
Dessin satirique sur le tourisme en Drôme, merci à l’auteur

Quelques remarques personnelles

Avec la fin annoncée et toujours retardée des sports d’hiver faute de neige, élus enlisés dans le « développement » et adeptes du business s’inquiètent, il faut vite trouver d’autres plans pour faire du fric en faisant venir du touriste dans le Vercors.
Et puis les entreprises d’aménagements et de BTP ont sans cesse besoin de nouveaux chantiers.
Abracadabra, argent magique, les subventions sont là, l’argent public sur lequel nous n’avons aucune prise est à disposition !
Plus de 20 millions d’euros pour détruire davantage les dernières zones encore un peu préservées de la lèpre du développement.
Les élus puisent dans nos poches (sans fonds ?) pour satisfaire leurs désirs et folies d’un autre siècle, rien ne peut les empêcher ?, à part attendre sagement de nouvelles élections ?, qui éliront de nouveaux élus intouchables ayant tout pouvoir ni aucun compte à rendre.
Et dire que certains osent encore nommer ce système aberrant une démocratie !

Christian Morin, Conseiller départemental LR, section filière bois et stations, sert d’agent commercial du projet de sa majorité concernant la mise en coupe réglée du Vercors. Il est un zélé exécutant de ce système, l’archétype du larbin obéissant de la croissance et du développement.

Nous ne voulons pas seulement la fin de ce projet d’aménagement routier criminel et aberrant, nous ne voulons pas seulement la fin du tourisme motorisé qui détruit la biodiversité et la tranquillité des montagnes, nous voulons la fin de toute forme de tourisme, il y a mieux à faire, l’humain et la planète « méritent » mieux qu’une telle industrie fatalement néfaste, même quand elle se prétend « verte » ou « écoresponsable ».

Christian Morin a déclaré qu’il « n’avait pas peur de l’avenir ». Forcément, il n’est pas dans les soutes du Titanic, parmis les gueux qui crèveront en premier des effets des projets criminels portés par tous les Christian Morin du monde !
Christian Morin ne fait pas partie des innombrables animaux de toute espèce qui crèvent et crèveront des folies de développement portées par tous les cyniques et irresponsables Christian Morin (ils ont tous le même discours tordu et portent tous les mêmes projets pourris) engendrés par ce monstre ennemi du vivant qu’est la civilisation industrielle.

- Pour deviser sur l’avenir du monde vivant et des humains, contactez :
Christian Morin, Conseiller départemental du Canton : Vercors-Monts du Matin,
Majorité départementale LR
Téléphone : 04.81.66.88.01
Courriel : chmorin chez ladrome.fr

Bien entendu, tout le monde sait bien qu’il faudra plus que des manifs, pétitions et protestations pour stopper les nombreux projets dévastateurs des Christian Morin, des Marie-Pierre Mouton, et de tous leurs nombreux amis puissants et dangereux qui veulent à tout prix continuer le même système irréformable.

P.-S.

Voir aussi nos anciens articles sur ce projet, et aussi :

Et sinon, pour les motivé.e.s, notre invitation :
- Invitation en vue de créer un groupe/mouvement d’écologie sociale et radicale en Drôme - Il est temps de s’affirmer et de s’organiser davantage afin d’être présents et de peser


2 Messages

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

- Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Présentation | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir à but non-lucratif, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft