Sortie du documentaire Les illusions vertes, pour démasquer le discours techno-industriel

Le grand « mensonge vert » mis à jour

samedi 24 avril 2021, par Auteurs divers.

A présent, les puissants et les technocrates ne peuvent plus nier la réalité des catastrophiques destructions écologiques et des bouleversements climatiques meurtriers produites par la civilisation industrielle. Alors, ils fournissent des dérivatifs illusoires, des "solutions" technologiques dites "vertes", car ils ne veulent pas que soit démantelée cette civilisation industrielle qui les engraisse si bien :

LE GRAND MENSONGE VERT

Afin d’illustrer le livre 𝐵𝑟𝑖𝑔ℎ𝑡 𝐺𝑟𝑒𝑒𝑛 𝐿𝑖𝑒𝑠 (en français, à peu près : « Les grands mensonges verts »), paru le mois dernier, écrit par Lierre Keith, Derrick Jensen et Max Wilbert et portant sur l’absurdité de vouloir sauver la planète (ou le climat) au moyen du développement de nouvelles industries de production énergétique (lesquelles ne serviront qu’à sauver, perpétuer quelques temps encore, la civilisation industrielle), la réalisatrice Julia Barnes a produit un très bon documentaire du même nom, qui sortira sur Vimeo dans une semaine (j’ai fourni les sous-titres français).

Ci-après, une courte bande-annonce.

https://vimeo.com/ondemand/brightgreenlies/537269715

Après le livre « bright green lies » co écrit par Lierre Keith, Derrick Jensen et Max Wilbert, voici le documentaire « Les illusions vertes » :
Bright Green Lies étudie le changement d’orientation du mouvement environnemental dominant, qui est passé de sa préoccupation initiale de protéger la nature à son obsession actuelle d’alimenter un mode de vie non durable.
Le film expose les mensonges et les idées fantaisistes qui se cachent derrière l’idée que l’énergie solaire, éolienne, hydraulique, la biomasse ou le consumérisme vert nous sauveront du changement climatique. Pour s’attaquer aux problèmes les plus urgents de notre époque, il faudra aller au-delà des solutions technologiques classiques et poser des questions plus profondes sur ce qui doit changer.

Deep Green Resistance France - Extrait du docu

https://vimeo.com/ondemand/brightgreenlies

LES ILLUSIONS VERTES : LES SALES SECRETS DES ÉNERGIES « PROPRES »

Le film de Julia Barnes, inspiré du livre 𝐵𝑟𝑖𝑔ℎ𝑡 𝐺𝑟𝑒𝑒𝑛 𝐿𝑖𝑒𝑠 (« Les grands mensonges verts », plus ou moins) de Lierre Keith, Derrick Jensen et Max Wilbert, paru le mois dernier, est désormais disponible avec sous-titres en français sur Vimeo : https://vimeo.com/ondemand/brightgreenlies
Je le conseille vivement ! Après 𝑃𝑙𝑎𝑛𝑒𝑡 𝑜𝑓 𝑡ℎ𝑒 𝐻𝑢𝑚𝑎𝑛𝑠 de Jeff Gibbs, Ozzie Zehner et Michael Moore, il s’agit d’un deuxième excellent documentaire sur le sujet des illusions vertes, dénonçant la mystification promue partout et par tous selon laquelle il pourrait exister une civilisation techno-industrielle écologique, propre, durable ou soutenable. Ce n’est pas le cas.
On pourrait dresser une liste de questions à poser afin de rapidement parvenir à le comprendre :

1. La première question serait : à quoi l’énergie produite va-t-elle servir ? C’est sans doute la plus importante, celle qui permet le mieux de faire ressortir l’absurdité générale de l’idée de parvenir à une civilisation techno-industrielle « verte » ou écologique au moyen d’une production d’énergie supposément vertueuse (verte/propre/renouvelable). Étant donné que l’énergie que la civilisation industrielle obtient, elle ne l’utilise que pour alimenter des machines (dont la production et/ou l’utilisation impliquent diverses pollutions et dégradations environnementales) ou chauffer des logements/bâtiments industriels, étant donné que toutes les industries sont, de diverses manières, polluantes et destructrices pour le monde naturel, il s’ensuit que tous les usages que la civilisation industrielle fait de l’énergie qu’elle se procure sont (et ne sauraient être que) nuisibles pour la nature. Partant de là, la question que l’on devrait être amené à se poser est : pourquoi vouloir procurer de l’énergie à la civilisation industrielle (qui plus est, une « énergie renouvelable ») ? (Il est assez consternant de constater que la propagande du Pouvoir parvient à faire croire à beaucoup que la seule manière dont la civilisation industrielle nuit au monde, c’est au travers de sa production d’énergie, alors que son usage de l’énergie est tout aussi mauvais).

2. En deuxième lieu, s’il fallait vraiment continuer (bon sang, mais pourquoi ?!), on pourrait se demander quels sont, précisément, les tenants et aboutissants de la production d’énergie dite « verte », « propre » ou « renouvelable » en question ? Quels sont les matériaux nécessaires à la fabrication des machines productrices de ladite énergie ? Les matériaux nécessaires à la fabrication des machines servant à fabriquer les machines productrices de ladite énergie ? Les matériaux nécessaires à la construction des infrastructures nécessaires (routes, etc.) ? Les effets écologiques de l’obtention de ces matériaux, de la construction de ces infrastructures, etc. ?
Rapidement, et immanquablement, on se trouve face à un désastre écologique.

3. Une autre question que l’on devrait poser et qui, de prime abord, ne semble pas liée à la question écologique, mais qui l’est évidemment au bout du compte, est : avez-vous besoin du capitalisme (des hiérarchies sociales qu’il implique, de l’organisation (anti-)sociale qu’il constitue, centrée sur le travail, la production de marchandises, l’argent) pour faire construire ces machines/installations de production d’énergie dite verte, propre ou renouvelable ? Si oui, votre production d’énergie propre, verte ou renouvelable repose sur un système social voué à dévorer le monde et sur l’entr’exploitation généralisée des humains par les humains.

(post de Nicolas Casaux)

https://youtu.be/ycN3mVW1fow

Voir en ligne : Documentaire Les illusions vertes, le grand mensonge vert, Bright green lies

Portfolio

Sortie du documentaire Les illusions vertes, un événement important

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

- Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Présentation | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir à but non-lucratif, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft