Séparatisme : bloc bourgeois, riches capitalistes et technocrates font sécessions

Le communautarisme mafieux des riches empêche la venue de sociétés démocratiques et solidaires

vendredi 2 octobre 2020, par Camille Z.

A l’approche des élections de 2022, macron et sa bande, tout acquis aux thèses de l’extrême droite, ressortent le machin éculé du communautarisme/séparatisme des musulmans de france afin de faire du bruit merdiatique, et de diviser pour mieux régner.
En revanche, du séparatisme forcené des riches et bourgeois, pourtant bien plus réel et plus nocif pour la société, il n’est point question...

  • Les vrais séparatistes, ce sont les riches ! - Confronté à une crise économique, sociale et sanitaire, Emmanuel Macron et le gouvernement ont choisi de faire diversion en orchestrant une campagne contre le « séparatisme », qui stigmatise les immigré·e·s et les personnes de confession musulmane. Pourtant, une multitude de travaux montre que le séparatisme aujourd’hui, se trouve du côté des très fortunés.
  • MONIQUE PINCON-CHARLOT ET MICHEL PINCON – Riches, le grand mal dominant - Monique Pinçon-Charlot et Michel Pinçon ont fait toute leur carrière au CNRS comme sociologues. Ils ont écrit quinze livres en vingt-cinq ans sur les riches. Ils viennent de publier, après avoir pris leur retraite, La Violence des riches, une somme, un aboutissement de leurs travaux sur les dominants, un cri de colère.
  • Séparatisme. Mettre au pas l’islam et les musulmans de France - Le président Emmanuel Macron s’adressera au pays pour un discours sur le « séparatisme » le vendredi 2 octobre. Cette intervention a été précédée par une campagne politique et médiatique visant dans les faits à criminaliser l’islam et les musulmans. Un rapport publié par le Sénat en juillet 2020 illustre cette tendance.
  • La planète brûle, des gens meurent, mais les riches le sont suffisamment pour pouvoir s’en foutre
  • Frustration n°15 : “les riches nous tuent” - Conçu et réalisé dans la torpeur angoissante d’un été caniculaire, ce numéro assume la virulence de son titre. Jamais le séparatisme social des plus riches n’a été si grand, tout comme leur indifférence environnementale. Un ministre de l’écologie est perpétuellement confronté à des lobbyistes, et les producteurs de plastiques ont intégré le discours moraliste des “petits gestes” du quotidien pour faire porter aux consommateurs la responsabilité des dégâts irréparables qu’eux commettent.
  • Sécessionistes et gros pollueurs, les riches sont les séparatistes de la République - Emmanuel Macron doit s’exprimer ce vendredi sur les « séparatismes », avant que le gouvernement ne présente une proposition de loi au cours de l’automne. L’auteur de cette tribune soutient que les « séparatistes » ne sont pas les immigrés et les musulmans, mais les très fortunés, qui s’éloignent chaque jour davantage du souci de l’intérêt général.
  • Sécession des plus riches : ces séparatismes que Macron passe sous silence - Le président de la République doit présenter sa stratégie de lutte contre « les séparatismes » ce vendredi. Le « s » n’inclut pas les plus fortunés, qui font pourtant de plus en plus sécession, encouragés par la politique du gouvernement. Séparatisme fiscal, spacial, avec les mécanismes de solidarité... Passage en revue de ces séparatismes passés sous silence.
Séparatisme : bloc bourgeois, riches capitalistes et technocrates font sécessions

Bien sûr, il serait vain de critiquer seulement quelques milliardaires et multi-millionnaires, fussent-ils macronistes et dirigeants d’entreprises pires que la moyenne. C’est comme l’hydre, vous lui coupez une tête il en repousse trois.
Au delà des complicités et profitations individuelles, le problème est structurel, c’est celui des inégalités sociales, des classes sociales, des dominations, toutes choses qui sont exacerbées, valorisées, encouragées et multipliées au centuple dans le système capitaliste.

Séparatisme : bloc bourgeois, riches capitalistes et technocrates font sécessions

Le séparatisme et le communautarisme des riches, bourgeois et technocrates (il faudrait peut-être y ajouter le système policier ?) est bien plus profond et dangereux que le séparatisme réel ou supposé d’une petite minorité de musulmans.
Le bloc bourgeois défend ses intérêts de classe coûte que coûte contre le reste de la société. Ce communautarisme privé et égoïste est bien plus grave que le communautarisme réel ou supposé d’une petite minorité de musulmans (lesquels d’ailleurs étant souvent exclus et maltraités par le système en place peuvent parfois trouver là un moyen compréhensible de survivre).

Comme le disait le préfet Lallement : « on n’est pas dans le même camp ».

Ce séparatisme assumé, validé au plus haut de l’Etat, n’augure rien de bon.
Ce séparatisme revendiqué fait voler en éclat les mythologies de l’égalité dans « la-démocratie » et les illusions citoyennistes, et avoue de manière crue les antagonismes de classe et les hiérarchies sociales bien réelles et bien solides.
C’est bien ce séparatisme des riches qui affecte gravement notre capacité à vivre ensemble.
Le bloc bourgeois et son communautarisme mafieux montre une volonté revendiquée, affichée, une organisation méthodique pour contrevenir à l’équité et à la justice, et créer un ordre parallèle. (détournement d’un bout du discours de Macron du 2 octobre)

Puisque les riches, bourgeois et technocrates sont minoritaires, extrémistes, jusqu’au boutistes, égoïstes, cyniques, brutaux, anti-démocrates, puisque ces séparatistes dangereux veulent envoyer le monde vivant à l’abîme depuis leurs postes hauts placés et leurs privilèges, alors séparons-nous d’eux pour de bon, de leurs appareils, idéologies libérales, structures néfastes et institutions anti-démocratiques anti-sociales, de leur économie écocidaire. Inventons et construisons des sociétés vivables et réellement inclusives.

C’est en réalité le système capitaliste et étatiste qui impose, maintient et accroît partout le séparatisme par la concurrence et l’exacerbation des intérêts privés, qui creuse la séparation des classes sociales, qui sépare les peuples de toute possibilité de choisir effectivement leur avenir, de peser pour de bon dans les choix économiques et technologiques (voir 5G en ce moment).

Il est possible, et souhaitable, de construire des sociétés sans riches (ni miséreux), sans grand propriétaires de tout, sans technocrates, sans bourgeois aux manettes, sans lobbys capitalistes...
Une société non séparatiste c’est un monde où il n’y plus d’inégalités sociales ou politiques, où s’épanouit la démocratie directe, où les peuples décident de la production et de la distribution, où il n’y a plus de compétition permanente partout, etc.

Séparatisme : bloc bourgeois, riches capitalistes et technocrates font sécessions
Les séparatistes ce sont eux ! #separatismeDesRiches

P.-S.

- Lisez les annonces de macron sur le séparatisme : on y trouve des tas de nouvelles mesures liberticides, davantage de répression et de surveillance, l’interdiction de l’éducation à domicile ! (hors motifs de santé )... Bref, toujours plus de centralisme, de mainmise de l’Etat et des technocrates sur tout, avec des mesures « floues » permettant de réprimer toute association qui dérange si l’envie s’en fait sentir.
A l’économie de marché totalitaire s’ajoute donc à présent l’Etat totalitaire et policier.


Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft