Retour sur le Carnaval de la ZAP de Pertuis

Contre le projet de destruction de 84 ha de zone agricole et forestière pour agrandir une Zone commerciale

mardi 17 mai 2022, par Selva.

Le week-end dernier à eu lieu un carnaval haut en couleur organisé par la ZAP (Zone à patate) de Pertuis afin de protesté contre le projet de destruction de 84 hectares de zone agricole et forestière pour agrandir la Zone commerciale (déjà immence de cette petite ville.
Un projet d’autan plus inutile que le conflit d’intérêt du Maire sautent aux yeux ! 30 Hectares de ce projet sont au profit de son entreprise personnelle !
Je vous partage l’article des soulèvement de la terre.
C’était un moment incroyable ! Cette ZAP est à soutenir, ils se feront sûrement bientôt évacuer !

800 PERSONNES EN CARNAVAL ET EN ACTION POURFENDRE LES TERRES DE PERTUIS ET SA ZAD - Zone A Patate 🔧🐉

Récit et communiqué des Soulèvements de la Terre et de la ZAP de Pertuis
Une manifestation prenant la forme d’un carnaval a aujourd’hui rassemblé près de 800 personnes à Pertuis (Vaucluse) en soutien à la Zone A Défendre dite ZAP (Zone à Patates, en référence à la cultures locale traditionnelle de pommes de terre), menacée d’expulsion.


Les occupant·es de la ZAP, avec le soutien de nombreuses associations et collectifs, défendent 86 hectares de terres agricoles en plaine de Durance, au pied du Luberon, dans le sud-est de la France. Ces terres agricoles, fertiles, riches en biodiversité, et irriguées sont menacées par la bétonisation à travers l’extension de la zone d’activité économique de Pertuis. Ce projet, porté par la métropole Aix-Marseille, est largement soutenu par le maire de Pertuis, Roger Pellenc, industriel puissant et influent qui tente par la même occasion de s’accaparer 30 hectares sur les 86 concernés dans le but d’agrandir les entrepôts de son entreprise. Depuis 2019 les actions et mises en culture se sont multipliées pour faire barrage à l’extension de la zone d’activités. La mobilisation visait cet après midi à rassembler plus largement dans une convergence entre les acteurs locaux et le mouvement national des Soulèvements de la Terre. Pari réussi !

La manifestation a d’abord parcouru la zone d’activités, dont l’extension menace les terres de la ZAP. Une foule bigarrée, joyeuse, dansante et généreusement costumée a déambulé au milieu du béton, semant sur son passage avant de bifurquer à l’entrée de la ville. Une grande banderole y a été déployée annonçant : « Sur les terres du seigneur la révolte gronde ». Elle a ensuite parcouru sur plusieurs kilomètres une partie des 86 hectares menacés dans une alternance de cultures de céréales et de foins, de haies, de friches, de canaux d’irrigation et de jardins ouvriers.
À la fin du parcours, l’entrepôt Pellenc - vitrine de la multinationale - a été ciblé et impacté financièrement par une partie du cortège dans une action spontanée. Celle ci a eu pour effet de visibiliser publiquement le conflit d’interêt du maire/entrepreneur, son entêtement dans un projet d’artificialisation des terres et de destruction du vivant ainsi que ses coups de force répétés à l’encontre du mouvement (destruction illégale de maisons, interdictions de manifestation,...)

Il s’agit de la plus grosse mobilisation à ce jour contre ce projet emblématique de l’échec des politiques publiques prétendant se soucier des enjeux d’artificialisation. Alors que la ZAP est menacée d’expulsion depuis maintenant plusieurs semaines suite à une décision du tribunal, la convergence d’ajourd’hui marque la détermination croissante à la défendre. A Pertuis comme ailleurs, il n’est plus possible de laisser avancer les pelleteuses qui dévorent les terres nourricières.

Le WE continue avec un riche programme : évènements culturels, une discussion entre différentes lieux en lutte venus soutenir la ZAP, un marché paysan et d’artisanat, des chantiers participatifs.

Signataires : Les occupant·es de la ZAP, Soulèvements de la Terre, le COLL·E·C, le comité de soutien de la ZAP 13.


Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

- Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Présentation | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir à but non-lucratif, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft