Résultat des élections 2021 : qu’ils partent tous et qu’il en reste aucun !

Les élus du scrutin Régional de 2021 n’ont aucune légitimité

lundi 28 juin 2021, par Auteurs divers.

Une élection sans électeurs, c’est comme une démocratie sans instances politiques démocratiques.

ÉLECTIONS : QUILS S’EN AILLENT TOUS

➡️Avec 65% d’abstention au second tour, c’est un record. Les élus du scrutin Régional de 2021 n’ont aucune légitimité. Ils ne représentent qu’une portion de 35% des inscrits qui sont allé glisser un bulletin dans une urne. La culpabilisation des abstentionnistes ne sert à rien. Pourquoi aller désigner des maitres qui n’écoutent jamais, ne rendent aucun compte une fois élus, et qui imposent des décisions impopulaires à coups de 49.3 et de grenades ? La seule leçon de ce vote, c’est le rejet massif de toute la classe politique.

➡️Aucune Région pour LREM qui prend une raclée monumentale avec à peine 3% des inscrits. De Rugy baisse même par rapport au premier tour ! Aucune Région pour le RN non plus, pourtant soutenu avec acharnement par la classe médiatique. La droite Macroniste et l’extrême droite Lepéniste cumulent péniblement un quart de votants, eux mêmes très minoritaires. Mais ce sont ces deux partis qui imposent leurs mots, leurs idées et leur agenda mortifère dans tous les médias depuis des années.

➡️La droite radicalisée LR remporte de nombreuses régions, notamment les Pays-de-la-Loire. C’est une droite traditionaliste, homophobe et ultra-capitaliste. Avec elle à la tête de la Région nantaise, ce sera un coup d’accélérateur aux projets destructeurs de l’écologie, plus de technopolice et toujours moins de social. Face à cette droite comme au reste des partis, organisons la résistance. Voter ou pas n’importe peu, ce qui compte c’est ce qui se joue en dehors des isoloirs, à côté des élections.

post et visuel de Nantes Révoltée

Résultat des élections 2021 : qu’ils partent tous !

Le culot des politiciens en place n’a d’égal que leur mépris

- A ce taux important d’abstention, il faudrait aussi ajouter les autres manières de refuser de participer aux élections : le vote blanc et les non-inscrits, voire le vote nul.

Et là le taux de participation effective au vote chute encore un peu plus.
Les éditorialistes et politiciens de cour se gardent bien d’en parler.
Quand on sait que mal d’électeurs votent par défaut, sans y croire, juste pour peut-être tenter d’éviter le pire du pire, on voit bien que ce système institutionnel soit-disant démocratique ne vaut rien, que c’est une mascarade.

Tous les élus sont illégitimes, quel que soit leur score

Tous les élus sont illégitimes, fondamentalement dans tous les cas du fait de l’absence de démocratie (même s’il y avait un taux d’abstention de 1%), et aussi du fait du très faible de personnes réellement convaincus par les programmes de ceux pour qui ils votent.

Mais tout ça n’empêche pas les élus de se proclamer vainqueurs sans honte, de former une majorité et de régner sans partage de manière tyrannique, de se dire légitime et d’écraser par la répression féroce tous qui les contestent un peu vigoureusement et réclament la démocratie (voir l’exemple énorme de la répression envers les gilets jaunes).
Ce n’est pas l’honnêteté ou le scrupule qui les étouffent, leur culot n’a d’égal que leur mépris.

- voir :

- Si on regarde les résultats de la région Auvergne-Rhône-Alpes, on voit que la liste Wauquiez a obtenu au 2d tour seulement 17.78 % des inscrits. C’est ce chiffre là qui est important, et pas le chiffre de 43.85 % des exprimés qui est mis en avant la plupart du temps.
Et il faudrait encore retrancher le pourcentage des non-inscrits, pour avoir le pourcentage des personnes en capacité légale de voter qui expriment pour de bon un vote pour une liste. (si on compte la moyenne nationale de 2020, pas trouvé d’autres chiffres, on voit 6% de non-inscrits, il faudrait donc ôter pour Wauquiez, sauf erreur, 1.06 %, soit une élection avec 16.72 % des personnes ayant le droit de voter)
Et le sociopathe Wauquiez qui ose parler de « victoire franche » ! LOL

- Pour la région Ile-de-France, la liste Pécresse a eu encore moins de soutien au 2d tour que la liste Wauquiez, seulement 14.87 % des inscrits. Pas de quoi pérorer, mais plutôt de quoi faire humblement profil bas en rasant les murs (ça vaut aussi pour les autres listes bien sûr), et en sollicitant les habitants pour les faire décider directement ce qu’ils veulent vraiment.

65% d’abstention. C’est un record... Et de loin !

Le parti de Macron ne remporte aucune région. C’est une première. Il n’atteint même pas 3% des inscrits au niveau national.
Maintenant, le 3e tour, c’est dans la rue !

Post de Cerveaux non disponibles

P.-S.

Désaveu cinglant

La Drôme et la région Rhône-Alpes restent à droite, les projets anti-écologiques et anti-sociaux vont pouvoir continuer de plus belle, ...sauf si les résistances et mouvements sociaux s’accentuent.

Le système oligarchique et anti-démocratique en place a tout fait, de surcroît, pour éloigner encore plus les centres de décisions et détruire les services publics dans les campagnes (L’auteur semble confondre encore « vie démocratique » avec sollicitation de élus et émission d’idées, mais sa tribune est intéressante) :

- voir aussi : Tribune — Régionales : Dans les régions, pourquoi voter pour des institutions devenues inaccessibles ? - L’abstention record du premier tour des régionales révèle une catastrophe institutionnelle, selon l’auteur de cette tribune. Pourquoi voter pour des institutions auxquelles les citoyens n’ont plus accès depuis la nouvelle organisation du territoire en pôles régionaux ?

De l’éboulis des élections locales de dimanche dernier, il n’y a qu’une chose à dire : quasiment personne n’est allé voter. Il n’y a eu ni désaveu du Rassemblement national (RN), ni prime au sortant, ni surtout, comme le disent beaucoup de professionnels de la politique (y compris — cette blague — Marine Le Pen), une prétendue absence de sens civique de nos concitoyens. Rien de tout ça. Dimanche dernier, nous avons assisté à une catastrophe institutionnelle, point.

Pour comprendre d’où ça vient, il suffirait peut-être d’écouter, enfin, les plus concernés par ces élections locales : nous — les campagnards, les provinciaux, les ploucs, le tiers pays… Celles et ceux qui vivent en dehors des pôles urbains. Celles et ceux qui, en moins de dix ans, se sont vu retirer leurs moyens d’accès à la vie démocratique, ainsi qu’à leurs droits les plus fondamentaux : transport, santé, éducation, etc.
(...)


Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

- Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Présentation | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft