Projet fou de 4 élu-es de la Drôme : deux réacteurs atomiques EPR sur le site du Tricastin !

Folie de l’impasse ruineuse et suicidaire du nucléaire, à l’image de tout le reste - Il faudra se battre

dimanche 27 septembre 2020, par Les Indiens du Futur.

Malgré les impasses matériels et financières hallucinantes, malgré les risques, l’Etat et de nombreux élus veulent continuer la folie du nucléaire ! Et ce sera toujours à nous de payer, dans tous les sens du terme.
Dans la Drôme, ils veulent promouvoir deux EPR à Tricastin !
L’éternelle suppôt du macronisme de la région, la députée LREM Célia de Lavergne, fait bien sûr partie de la bande.
Voici un article sur ce sujet + un historique édifiant de la « filière nucléaire » et de ses déchets ingérables + quelques réflexions complémentaires sur l’énergie et le productivisme.

- Mégalomanie et lubie de 4 élu-es de la Drôme : ils veulent deux réacteurs atomiques EPR sur le site du Tricastin !

extrait :

Souvenez-vous toujours de leur nom car ils font allégeance au crime nucléaire et en plus se repassent les postes : Alain Gallu (maire UDI de Pierrelatte, se déclarant « sans étiquette » cumule aussi le poste de président de la Communauté de communes Drôme Sud Provence. Il a remplacé en 2017  Marie-Pierre Mouton, devenue présidente UDI du conseil départemental de la Drôme, qui devient en même temps première adjointe de la commune, le poste occupé jusqu’ici par… Alain Gallu) ; Marie-Pierre Mouton (Présidente LR/UMP du conseil départemental de la Drôme, poste occupé par son père pendant onze ans, ancienne maire de Pierrelatte, pharmacienne et ancienne Chef de cabinet du Président du Conseil Général son propre père puis de son successeur ) ; Célia de Lavergne ( descendante des nobles Lavaissière de Lavergne, Polytechnicienne, ancienne membre du Conseil supérieur de l’énergie, députée LREM de la 3e circonscription de la Drôme) ; Jean-Michel Catelinois ( maire PS/LREM de Saint-Paul Trois Chateaux). Tout sourire ils posent, à Paris, aux côtés du PDG d’EDF Jean-Bernard Levy et sont les relais politiciens de la nucléocratie dans le département. Honte à eux.

Projet fou de 4 élu-es de la Drôme : ils veulent deux réacteurs atomiques EPR sur le site du Tricastin !

- Voir aussi : Viser l’occlusion - État des lieux de l’aval de la filière nucléaire et enjeux de la piscine d’entreposage centralisé - Transmise par le « Comité centrales », un « collectif d’enquête, de production et de diffusion de contenus théoriques, informatifs et artistiques contre le nucléaire, ses réseaux intelligents et son monde atomisé », cette enquête revient en détail sur la filière française de traitement des déchets nucléaires. Et c’est pas du propre.

Analyses complémentaires

L’Etat capitaliste veut continuer le nucléaire quoi qu’il en coûte parce que le lobby est bien installé et ne veut pas lâcher le business.
A présent, on voit surgir une justificiation du nucléaire du fait qu’il fournirait une énergie électrique peu émettrice de CO2, donc contribuant peu à l’effet de serre climatique.
Le problème, c’est que l’électricité n’est qu’une partie des énergies utilisées, et puis, comme expliqué plus haut le nucléaire est très dangereux, et c’est une impasse financière. C’est aussi une technologie industrielle centralisée nécessitant un régime autoritaire technocratique bien loin d’un fonctionnement démocratique et maîtrisable par les peuples. Sans parler du colonialisme et de l’extractivisme...

- Voir plusieurs analyses critiques du nucléaire, de son monde, du système industriel et de l’énergie

En réalité le nucléaire fait pleinement partie de la civilisation industrielle et de son monde capitaliste/étatiste. Dans ce système productiviste réclamant toujours plus de croissance et d’énergie, le nucléaire a été une pièce importante, notamment pour les besoins des armements nucléaires.
Face aux énormes problèmes des catastrophes climatiques créées par ce système, les technocrates et capitalistes cherchent comment continuer la même machine industrielle en diminuant les émissions de gaz à effet de serre.
Au delà de tous les problèmes du nucléaire cités plus haut, il faut voir que cette électricité dite « décarbonnée » sert à alimenter le même système productiviste suicidaire (mêmes remarques concernant les énergies renouvelables), des usines de chimie et d’aluminium, des voitures et des camions électriques à gogo qui ont besoin de routes, des grandes surfaces alimentées des 4 coins du monde, des centres logistiques, des antennes 4G/5G, etc., etc.

Dans une économie capitaliste qui réclame toujours plus d’énergies, d’une part le nucléaire ne pourra jamais (et encore moins à temps) remplacer complètement les énergies fossiles, et d’autre part il alimente en électricité un système industriel et productiviste qui détruit les bases du vivant par plein d’autres biais que les dérèglements climatiques accélérés : pollutions, bétonnage, destruction des sols, destruction des forêts et des zones humides, asservissement des peuples...

Le nucléaire ne peut pas faire partie des solutions, il fait partie du problème.

Les technocrates, politiciens de cour et capitalistes, sont soit cyniques soit aveuglés.
Soit ils se foutent de l’avenir (après nous le déluge), soit ils croient que la technologie et la Croissance pourra corriger les désastres produits par la technologie et la Croissance !
En réalité, inconsciemment ils désirent peut-être des sociétés humaines totalement régies par les machines, les algorithmes, les logiciels dits « intelligents », avec des aliments tous sortis d’usine, des humains robotisés et bien sages, des maîtres repus (eux) surveillant ce troupeau domestiqué à l’aide de robots autonomes ?
Bien sûr, cette dystopie répugnante n’aura peut-être pas le temps d’advenir complètement vu les limites terrestres et le climat démoli à vitesse grand V, mais les sociopathes au pouvoir feront tout pour continuer sur la même lancée et tuer toute alternative.
Sans résistances sérieuses, le futur risque alors plus de ressembler à Mad Max qu’à Star Trek.

Ce monde est indésirable pour nous, mais il est porté/imposé par ces gens là, et il est consubsentiel à la civilisation industrielle, elle ne peut pas en générer d’autres, c’est dans ses « gènes ».
Donc, soit nous continuons à soutenir et désirer la civilisation industrielle, ses Etats et son capitalisme, et donc toutes les saloperies qui vont avec (dont le nucléaire), soit on désire autre chose, des sociétés soutenables à base de décroissance choisie, d’arrêt du capitalisme et de mise au pas de l’Etat.
Pour que vive la 2e option, il va falloir se battre.


1 Message

  • Projet fou de 4 élu-es de la Drôme : deux réacteurs atomiques EPR sur le site du Tricastin ! Le 28 septembre à 10:14, par Rachel W

    A noter, parmi cette brochette d’esprits archaïques et peu recommandables, que Mme Mouton, présidente du machin qu’on appelle département - dont la principale utilité est d’engraisser une poignée « d’élus » du mille-feuille - vient d’êtré « élue » sénatrice selon le mode obscur qui est celui de la Ve république. Cà a le goût, l’odeur et la couleur de la démocratie, mais ça n’en est pas. Car sinon comment expliquer que da démocratie puisse devenir héréditaire ? Mme Mouton en effet est la file de son père, ex-président du département, dont elle a été l’employée - en tout conflit d’intérêt - pendant plusieurs années. Quant à Mme De Lavergne, le nucléaire est pour elle un réflexe pavlovien, une sorte de myopie acquise : n’est-elle pas issue de Polytechnique, école de la médiocrité pour fayots laborieux, premiers de la classe du progressisme rétrograde et du conservatisme scientiste ?

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft