Nombreux accidents de chasse pour les débuts de la saison 2022

Des morts, des blessés, des drames évités de justesse... - La chasse de loisir a-t-elle encore un sens ?

mardi 25 octobre 2022, par Auteurs divers.

Avec le retour de la saison de la chasse, drames et tensions reviennent, des chasseurs tuent ou blessent, leurs balles sifflent parfois près des têtes.

Nombreux accidents de chasse pour les débuts de la saison 2022

🐗UNE SEMAINE DE CHASSE EN FRANCE

16 octobre : une battue aux sangliers a lieu près de Guingamp. Dans un champ de maïs, un tir part « par accident ». Une femme de 67 ans décède peu après. Le tir venait du fusil de son propre mari.

16 octobre : un père de famille joue avec son fils de trois ans sur sa terrasse en Haute-Savoir. Une détonation retentit, une balle a touché la façade de sa maison et ricoché pour se loger dans la cabane en bois de son enfant. Un drame évité de justesse. Le père de famille rattrape le chasseur. Son arme a été confisquée.

17 octobre : 1000 chasseurs manifestent en Vendée contre le projet d’un parc national dans le Marais breton, qui leur interdirait de tuer sur la zone protégée. Des projectiles sont jetés, cailloux, fumigènes, contre des élus venis évoquer le projet. Ils doivent rester enfermés pendant trois heures dans une salle pour éviter d’être violentés. Ils disent avoir été « séquestrés ». Aucun grand média n’a parlé de ce « groupuscule » violent et « ultra » qui « menace des élus » de la République. Par contre, une banque cassée lors de la manifestation contre la vie chère a tourné en boucle sur toutes les télés la veille.

18 octobre : des tirs retentissent près d’une école à Amiens. Panique générale, les enfants « apeurés et en pleurs » sont mis à l’abri. Le maire doit prendre en urgence la décision d’interdire la chasse trop près des habitations.

22 octobre : la presse évoque l’histoire de Véronique, qui a reçu un plomb sur la tête alors qu’elle se promenait en Girond. « J’ai eu peur » dit-elle, « on a entendu un coup de feu et j’ai reçu un plomb sur la tête. Ma voisine s’est retournée et elle a vu deux chasseurs et un chien, de l’autre côté du champ de sorgho, à 60 m environ. »

23 octobre : la presse évoque le cas d’une famille en Ardèche qui a découvert le cadavre de son chien abattu par balle dans son propre jardin. La famille suspecte fortement un chasseur.

Macron est étroitement lié au lobby des chasseurs, à qui il verse des millions d’euros de subventions publiques, et pour qui il a baissé le prix du permis de chasse.
L’alcoolémie des chasseurs n’est même pas officiellement considérée comme un délit en France. Et le lobby de la chasse intervient régulièrement dans les médias pour imposer ses éléments de langage sans contradiction. La saison de la chasse est ouverte depuis un mois, et plusieurs drames mortels sont déjà à déplorer.

(posts de Contre Attaque)

- Et dans la Drôme auparavant :

- et une autre exemple d’agression

- Le problème c’est la chasse en elle-même ou un bon nombre de chasseurs ?
Trop peu de rigueur, trop de laxisme et de collusion avec le pouvoir en place, alors pas mal de chasseurs posent de graves problèmes.
Ici comme ailleurs les lobbies et les besoins du Pouvoir passent avant l’intérêt commun.

Quel sens peut avoir encore de nos jours la chasse de loisir alors que partout la biodiversité décroit sous les coups de l’expansion de la civilisation industrielle ?
Pour les animaux sauvages, il y a mieux à faire que les traquer au fond des bois.


Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

- Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Présentation | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir à but non-lucratif, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft