Montélimar, du 21 au 24 décembre 2019, de la neige chimique en mousse pour Noël commercial en carton pâte

Ville de Montélimar : 8 canons à « neige » pour 4 jours avant Noël - Une composition chimique pour blanchir les rues - Derniers achats avant la fin du monde

par Camille Pierrette.
Mis à jour le vendredi 20 décembre 2019

- Ville de Montélimar : 8 canons à « neige » pour 4 jours avant Noël
Voici comme la mairie de Franck Reynier nous vend son opération promotionnelle sur Facebook :
Du 21 au 24 décembre il va neiger sur Montélimar.
Et si vous en profitiez pour faire vos derniers achats ?

Composition chimique « Prêt à l’Emploi », permettant de générer avec nos machines des flocons de savon

Comme il fait trop chaud sur Montélimar pour fabriquer de la « neige » à base d’eau seule comme dans les stations de montagne, la mairie a du forcément opter pour une solution liquide de ce type :
Composition chimique « Prêt à l’Emploi », permettant de générer avec nos machines des flocons de savon de tailles et quantités différentes selon le fluide et donnant un effet visuel « tombé de neige ».
- Exemple ici d’un produit présenté comme biodégradable
- Un autre produit avertit sur des risques en cas de contact corporel :
En cas de contact corporel :

  • Ingestion : Rincez la bouche avec beaucoup d’eau. Si l’irritation ou la gêne continuent, consultez un médecin.
  • Contact des yeux : Si ce produit entre en contact avec les yeux, rincez la région touchée à l’eau. Si l’irritation persiste, consultez un médecin.
  • Contact avec la peau : Si ce produit entre en contact avec la peau, lavez les régions touchées avec beaucoup d’eau (et du savon si possible). Consultez un médecin s’il y a une irritation.
  • Inhalation : Inhalation : En cas d’inhalation ou d’ingestion importante de produit due à sa combustion, déplacez-vous vers un endroit aéré. En général, d’autres mesures ne sont pas nécessaires.
Exemple de composition chimique mousseuse pour fabriquer de la « neige » artificielle

Bien entendu, la mairie a sûrement choisi un produit moins irritant, surtout qu’il sera dilué, ...tout comme les pesticides qu’on ingère partout dans l’eau potable.

Mais dans tous les cas cette mousse chimique n’a pas grand chose à voir avec de la vraie neige, c’est juste un effet pyrotechnique flatteur pour attirer les bambins et le portefeuille des parents loin des habituelles grandes surfaces que la mairie de Montélimar a favorisées partout. Ainsi, émerveillés, les commerçants de centre ville voteront peut-être malgré tout pour le maire sortant en oubliant Amazon et les supermarchés périphériques qui les tuent lentement mais sûrement.

la « neige » (la composition chimique mousseuse) ressemble à du plastique fondu

Quand on regarde la vidéo promotionnelle de la mairie de Franck Reynier on voit bien qu’au sol la « neige » (la composition chimique mousseuse) ressemble à du plastique fondu, ça colle, ça se tasse, c’est visqueux, c’est encore plus dégueux que de la neige noircie au gasoil en train de fondre.
On plaint les mouflets abusés qui s’aventureront à patauger dans une telle soupe, c’est pas avec cette « composition chimique prête à l’emploi » qu’ils pourront faire des boules de neige à envoyer joyeusement sur les autorités, des igloos autogérés ou des bonhommes de neige borgnes revêtus de gilets jaunes !

Si il y eut un jour une « magie de Noël », c’est bien ce genre d’initiatives commerciales et artificielles qui achèveront efficacement de la tuer !

Le pire, c’est que ça aura sans doute du succès, tant sont nombreuses les personnes prêtes à feindre l’émerveillement face à n’importe quel gadget absurde afin d’oublier quelques instants la réalité et avoir leur dose.
Il existe pourtant quantité d’autres moyens pour rêver, s’envoler, planer, s’émerveiller pour de bon, mais seulement ils ne rapportent rien au business et ne porteront pas les intérêts électoraux des élus en place.

soyons aussi cons et criminels que les richissimes Emirats

Quand on n’a pas d’imagination, on se vautre facilement dans le clinquant et les guirlandes électriques à gogo.
A Dubaï, ils ont leurs pistes de ski sous hangar même par 45° dehors, ils envisagent paraît-il d’élever sur place des saumons !
Alors soyons aussi cons et criminels que les richissimes et dispendieux Emirats gavés de l’argent du pétrole, faisons pleuvoir de la neige chimique en Provence, noyons les pistes de ski de neige fabriquée, élevons des ours blancs à Perpignan et des Fennecs à Lille.

Soyons aussi cons et criminels que les richissimes et dispendieux Emirats gavés de l’argent du pétrole
Dubaï, piste de ski sous cloche, avec parfois des températures externes de près de 50°

Bien entendu, comme tous les machins produits par la civilisation industrielle, toutes ces saloperies chimiques et gadgets imposés à rebours du climat local consomment de l’énergie et des matières premières.
Toujours plus d’énergies dépensées pour distraire et endormir les gens alors que les émissions de CO2 continuent d’augmenter, et que les catastrophes écologiques et climatiques sont là (records de chaleur battus un peu partout en France l’été dernier, voir aussi l’Australie en ce moment). Au lieu de chercher à limiter les désastres et à s’y adapter, on les aggrave chaque jour et on s’y enfonce... Quelle belle leçon de rationalité, d’intelligence et de planification politique !

Notre projet : allez vous faire foutre !

La plupart des municipalités se révèlent donc incapables de supprimer les gaspillages les plus futiles et les plus faciles à arrêter, alors elles risquent encore moins de faire quelque chose de sérieux pour enrayer pollutions, destructions et émissions plus lourdes et plus compliquées à stopper (pétrole, nucléaire, transports routiers, usines productivistes, plastiques, pesticides, 5G, numérique partout, projets inutiles, lotissements béton, autoroutes, aéroports, centres aquatiques...).
Leur seul projet est le même que celui du régime gouvernemental : « après nous le déluge », « business as usual », en résumé : « allez vous faire foutre ! »

En matière d’émissions de CO2, de protection du climat et d’écologie : l’échec logique des Etats, des élus et de l’économie de marché est total.
Ces institutions et cette économie n’ont plus aucune légitimité, crédibilité ou audibilité, ils n’ont plus aucune leçon à nous faire, ils peuvent remballer leurs morales orientées et leurs injonctions répétées et apeurées à leur faire confiance, à les respecter, à respecter l’ordre établi qu’ils contrôlent et dominent par la force brutale, les manipulations et le mensonge.

Espérons que les prochaines municipales permettront de virer pour de bon la plupart de ces équipes politiques aux idées suicidaires, cyniques et irresponsables...
En attendant, on a un projet anti-social pour les retraites à faire annuler, et un régime à faire tomber.
Il n’y aura peut-être pas de neige à Noël, mais on espère un beau printemps.

P.-S.

Post d’une personne de Montélimar sur Facebook :
L’année passée nous sommes aller en ville un soir pour flâner accompagné de notre chien qui c’est amusé avec cette neige de merde , résultat , ça c’est fini chez le Véto avec une bonne diarrhée pendant 2 jours pour notre toutou.


Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

Version imprimable de cet article Version imprimable

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft