Manifestation contre le port obligatoire du masque à l’école

Mercredi 16 décembre à Valence

vendredi 11 décembre 2020, par Non au port du masque à l’école 26.

Depuis le 5 novembre 2020, des parents se sont regroupés et se regroupent encore devant les établissements scolaires et les mairies des villes et villages de la Drôme.
Leur demande : l’abrogation du décret rendant obligatoire le port du masque à l’école pour les enfants de 6 à 11 ans.

De semaine en semaine, différents collectifs ont vu le jour. Des témoignages de parents mais aussi d’enseignants, de professionnels de santé, d’éducateurs, de psychologues sont arrivés de toute part et des liens se sont construits :Chabrillan, Chabeuil, Crest, Die, La Baume Cornillane, Saillans,
Saou, Valence...
Tous ces collectifs ont alors pour but de questionner et d’alerter sur les répercussions du port du masque à l’école et de demander son retrait.
En effet, on ne cesse d’entendre parler partout de la grande capacité d’adaptation de nos enfants. Et pourtant, ce n’est pas parce que nos enfants s’adaptent qu’il n’y a pas d’impact sur leur santé et leur développement psycho affectif.
De nombreuses études démontrent que les enfants sont peu vecteurs du virus et peu malades. Tous s’accordent à dire que le masque chez les enfants ne permet pas la non transmission du virus puisqu’il ne peut être utilisé efficacement.
Les bénéfices sont minimes face aux effets néfastes répertoriés depuis maintenant un mois.
D’un point de vue somatique, nous parlons de céphalées, de lésions dermatologiques, de risque d’auto-contamination, d’affaiblissement du système immunitaire, de grande fatigue.
Sur le registre des apprentissages, le masque étouffe les sons. Les enseignants ont beau accentué le trait et répété les syllabes, ils sont unanimes pour dire qu’ils auraient besoin de tout leur visage pourque cela soit efficient. Le désir d’apprendre également est compromis par le port du masque. La motivation et l’élan scolaire s’amenuisent au fil des semaines.
Sur le registre psychologique, des signaux d’alarme commencent à nous parvenir en provenance des professionnels de santé. Les émotions, par exemple, ne sont pas si faciles que ça à décrypter face à une personne masquée. La relation à l’autre reste indifférenciée. Les enfants apprennent en primaire et tout au long de leur vie d’enfant à décoder le visage de l’autre, à s’ajuster et à interagir en fonction aussi et principalement de ce qui se transmet et se lit sur le visage. La socialisation en primaire ne peut qu’en être profondément impacté. Et la liste serait longue encore….

Ensemble, nous avons déjà interpellé des maires, le conseil départemental, le préfet, des sénateurs.
Nous avons rencontré l’IEN, le DASEN et sollicitons actuellement une entrevue avec la rectrice.
Nous nous sommes également associé à la plainte déposé par Reaction19 et envoyé au procureur de la République.

Le gouvernement reste sourd et opposé à nos demandes.
Face à ce constat et au silence du gouvernement, malgré les rassemblements, les pétitions, les rencontres avec les autorités compétentes, nous avons cherché à nous rencontrer, à échanger et imaginer collectivement la suite.

Au vu de tous ces impacts répertoriés et parce que nous nous devons de prendre position pour nos enfants, de réfléchir aux conséquences de ce nous leur imposons et de les protéger de ce qu’ils ne peuvent verbaliser, nous pensons que cette situation ne peut perdurer.
C’est pourquoi nous invitons toutes les personnes qui souhaitent l’abrogation du
décret rendant le masque obligatoire à l’école à se rassembler le mercredi 16
décembre à Valence à 14h00, sur le parvis de la Gare pour se rendre devant
l’inspection académique.

Les collectifs du Val de Drôme et le collectif Drômesansmasque à l’école


Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Présentation | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft