Les mensonges du gouvernement C’était une...

mardi 5 mai 2020, par Visoletto.

Les mensonges du gouvernement

C’était une évidence pour certains, ça devient une certitude pour tous…

CE GOUVERNEMENT NOUS MENT !... Ce fut le port du masque inutile, voire dangereux, car pouvant donner une fausse impression de sécurité conduisant à négliger les gestes barrières. Puis on nous a rebattu les oreilles avec le lavage des mains jusqu’à s’apercevoir qu’il n’y avait pas assez de gel hydro alcoolique et qu’on ne pouvait pas se balader avec un lavabo portatif… alors on est passé à la distanciation « sociale » et à sa conséquence logique - le confinement -
Là on s’est dit « ça y est, la solution est là, » le confinement sera obligatoire et punissable s’il n’est pas respecté, mais juste après les élections municipales…
Comment expliquer que ce qui est autorisé et même recommandé le dimanche, parce que sans danger, sera totalement interdit le lundi parce que dangereux ! Qui sont ces débiles qui ont pensé que les français n’y verraient que du feu.

CE GOUVERNEMENT NOUS MENT !... « et ça continue encore et encore, c’est que le début, d’accord d’accord… » mais l’air de la chansonnette est désaccordé, ça devient même de la cacophonie… Un éclair de génie est apparu au dessus de nos têtes pensantes, puisqu’on va avoir des masques, le port par chacun devient utile, peut être nécessaire, dans les entreprises par exemple, pourquoi pas indispensable comme dans les moyens de transport… on peut s’étonner que ce qui était considéré comme inutile est maintenant au cœur de la stratégie de sécurité et sanctionnable par des personnes que l’on a habilité au pied levé… On donne des pouvoirs extraordinaires à des gens qui n’ont pas les compétences, le risque existe d’une utilisation douteuse de ces pouvoirs.
Mais voici une nouvelle inspiration d’un plus malin que les autres « à ce rythme on aura pas assez de masques pour tout le monde »… du coup l’impérieuse nécessité ne concernera plus qu’une partie de la population… selon le nouveau protocole sanitaire de l’enseignement, l’obligation de porter un masque pour professeurs et collégiens a disparu… évidemment, les départements avaient fait savoir qu’il n’y aurait pas assez de masques pour tous, donc devant le risque de pénurie on enlève le caractère obligatoire, on revient à la façon de gérer du début. On apprend de grandes choses à l’ENA, notamment : [ tout problème comporte une solution… quand il n’y a pas de solution, c’est qu’il n’y a pas de problème ].

CE GOUVERNEMENT NOUS MENT !... en ordre dispersé si l’on peut dire… la parole d’un ministre est démentie un peu plus tard par l’intervention d’un autre ministre et pour couronner le tout le guignol de service vient réciter chaque jour son monologue insipide avec une abondance de chiffres, de pourcentages, qui n’ont pour but que d’embrouiller l’auditoire.
On se réjouit du nombre de décès en baisse, mais on a pas le chiffre des EHPAD et quand on les a il n’y a pas de distinction entre les décès dus au covid et ceux imputables à d’autres pathologies.
On se félicite de la diminution des patients traités en réanimation… tiens tiens, j’ai vu quelque part un décret pour l’utilisation du Rivotril dans les EHPAD !… et cela correspond à une libération des lits de réanimation… bien sur toute coïncidence serait fortuite et il est mal venu d’y voir une relation de cause à effet.

CE GOUVERNEMENT NOUS MENT !... Il fallait fermer les écoles en premier car cela constituait un foyer potentiel d’infection, ou du moins de transmission du virus et aujourd’hui on ouvre en premier les écoles primaires, sous le prétexte que beaucoup d’enfants « ont décroché » et que tout le monde n’a pas les mêmes chances d’apprentissage… C’est vrai que redoubler la première année de maternelle, ça fait désordre et cela risque de compromettre le départ d’une carrière !
De qui se moque -t-on ?...
Il faut remettre la France au travail pour éviter une crise économique, bien sur cela se conçoit, mais comment libérer les travailleurs de cette contrainte de garde d’enfants… On va rouvrir les écoles en premier et la garderie sera assurée… et bonne chance aux chefs d’établissements pour organiser tout ce capharnaüm... et ils pensent que personne ne comprendra la manœuvre…
Et je n’aborde pas la mise en place des fichiers de malades potentiels, la création des « brigades d’anges gardiens » qui méritent que l’on se penche sérieusement sur cette nouvelle atteinte à nos libertés.

Comme ça devient vraiment gros à avaler, une petite voix annonce que le déconfinement pourra être repoussé si les conditions ne sont pas remplies…. C’est quoi les conditions ?… la pénurie de masques ? l’insuffisance de tests ?… c’est dit d’une voix douce pour que ça fasse son chemin et que chacun s’y prépare un peu en interprétant les mots à sa façon.

Après l’incroyable incurie de nos dirigeants, l’incapacité de gérer correctement cette crise, voici le chant des sirènes, mais c’est un chant à plusieurs voix, alors que les français auraient besoin d’entendre un même son et savoir qu’il y a encore un pilote dans l’avion.

P.-S.

{{}}


Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft