Les difficultés du confinement en van

Ou de la bêtisse ordinaire...

vendredi 10 avril 2020, par PapyWeb.

Le confinement en van aménagé c’est comparable au chat de Schrödinger : il faut à la fois partir et rester. Par contre une chose est sure : tu prends tes 135€ et tu la fermes !

Des gens isolés, des caméras et des ordres contradictoires émanant des maîtres du jeu : bienvenue dans la nouvelle télé réalité spécial coronavirus.

https://www.youtube.com/watch?v=_rfmfTIh1nQ

7 Messages

  • Les difficultés du confinement en van Le 12 avril à 20:35, par Serge P

    Raté, Millau c’est en Aveyron !

    Répondre à ce message

  • Les difficultés du confinement en van Le 10 avril à 22:34, par Serge P.

    Oui, les parigos en vadrouille, le type dans son van qui fait du tourisme en se donnant le beau rôle (on ne sait pas ce qui se passe avant le début) , c’est du pareil au même.

    Répondre à ce message

    • Les difficultés du confinement en van Le 10 avril à 22:39, par PapyWeb

      Il y a une petite différence... le mec dans son van est un saisonnier, il revient de suisse où il n’y a plus de boulot, du fait du corona...! et je pense qu’il explique très bien la situation...

      Répondre à ce message

      • Les difficultés du confinement en van Le 12 avril à 20:31, par Serge P

        oui, là, je me suis fait avoir. J’avais vu la video sur une autre fil, et elle commençais au milieu. On voyait pas avant et après les explications. Du coup, pas de doute, le flic a tort et son comortement est même très très limite.

        A titre d’info citoyenne, ceci, où on voit que Mme Hatsc n’a probablement jamais vécu en camion ni fait les saisons, ceci expliquant peut être cela, bien loin du brassage social de la démocratie. Quanbd on a la sécurité de l’emploi, jusqu’à la tombre, évidemment les perspectives changent

        Par décret paru au Journal Officiel du 24 janvier 2016, Valérie Hatsch est nommée sous-préfète de Reims. Elle remplace Michel Bernard qui devient sous-préfet de L’Haÿ-les-Roses dans le Val-de-Marne.
        Valérie Hatsch est née le 29 octobre 1969 à Forbach (Moselle).
        Elle est diplômée de l’IEP (Institut d’études politiques) de Strasbourg (DEA de Sciences politiques, DESS Droit et politiques de la sécurité), de l’IHEE (Institut des Hautes Etudes Européennes) de Strasbourg (DESS Etudes germaniques)
        Elle a aussi suivi des études à l’Institut des hautes études de défense nationale (IHEDN). Cet institut de niveau gouvernemental a pour vocation de former de hauts fonctionnaires, civils et militaires, à la préparation et à la conduite de la guerre, dans une vision dépassant le seul cadre militaire.
        Elle est Chevalier de l’Ordre National du Mérite
        Sa carrière
        Août 1994 : Officier de renseignement à la Direction départementale des renseignements généraux des Yvelines
        Août 1999 : Chef de la circonscription de Wittenheim-Wittelsheim (68)
        Octobre 2001 : Chef de la circonscription de Wittenheim-Kingersheim (68)
        Janvier 2003 : Commissaire central de Colmar (68)
        Octobre 2006 : Directeur départemental des renseignements généraux de Meurthe-et-Moselle
        Juillet 2008 : Directeur zonal adjoint de la Direction zonale du renseignement intérieur Zone Est
        Juin 2009 : Chargée de mission à la Direction centrale du renseignement intérieur
        Juillet 2010 : Chef de l’unité de coordination des grands événements à la Direction générale de la police nationale
        Juillet 2012 : Elle choisit l’administration préfectorale et devient Directrice de Cabinet du Préfet des Hauts-de-Seine
        Y a-t-il un rapport entre la création à Reims d’un Peloton Interrégional d’Intervention de la Gendarmerie (PI2G) et sa nomination en tant que sous-préfète de Reims ?

        Répondre à ce message

  • Les difficultés du confinement en van Le 10 avril à 13:27, par Charles

    Pareil, nous est de Paris, on est venu dans la Drôme dans notre maison secondaire et on s’est pris une amende, 1 par personnes, soit 810 Euros. C’est de la répression

    Répondre à ce message

  • Les difficultés du confinement en van Le 10 avril à 12:49, par Vladimir

    Ce Schtroumpf incarne la débilité (« débilité » signifie impuissance...) de chacun d’entre nous. Il est mandaté par nous. Financé par nos impôts. Bienvenue dans le monde des Schtroumougeons !

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

Version imprimable de cet article Version imprimable

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft