Le gouvernement prend enfin des mesures fortes contre le séparatisme

Une minorité séparatiste détruit la société et l’égalité sociale, il est temps d’y mettre un terme

mercredi 7 octobre 2020, par Camille Z.

Contre le séparatisme : enfin des mesures efficaces !

Le gouvernement vient d’annoncer des mesures fortes pour stopper le séparatisme.
Les séparatistes ne pourront plus s’isoler dans le communautarisme et dans leur bulle privilégiée séparée des autres et des réalités sociales et écologiques, ils ne pourront plus diriger la société selon leurs intérêts égoïstes et particuliers.

Voici les premières mesures d’urgence adoptées.
D’autres suivront, voir plus bas.

  • Chez nous comme à l’étranger, capitalisme, productivisme, croissance, culte du profit, luxe, valorisation de la compétition, propagande du progrès, méritocratie, embourgoisement... se sont développés. Beaucoup de ces formes étaient au début pacifiques pour certaines, elles ont progressivement dégénéré dans leur expression. Elles se sont radicalisées. Elles ont porté des messages de rupture, un projet politique, une radicalité dans la négation, par exemple, de l’égalité sociale et des questions écologiques/Climatiques. Par des financements extérieurs, par un endoctrinement venant de l’extérieur. Elles ont atteint notre territoire dans son intimité.
  • Les écoles privées pour riches et privilégiées nantis vont être fermées. Elles sont devenues un terreau de séparatisme communautaire, où les classes sociales les plus aisées s’entraident, ourdissent des plans pour maintenir leurs privilèges et se serrer les coudes face à tout ce qui pourrait entamer leur pouvoir centralisé
  • Les clubs, associations, restaurants, pubs, confréries regroupant des membres de classes bourgeoises vont être interdits, pour les mêmes raisons
Le gouvernement prend des mesures fortes contre le séparatisme du bloc bourgeois
  • Ce qui est aujourd’hui notre défi c’est de lutter contre la dérive de certains au nom de l’idéologie capitaliste et ultra-libérale, en veillant à ce que ne soient pas visés ceux qui voudraient se repentir et léguer leur fortune aux pauvres et rebelles, et qui pourraient ainsi redevenir pleinement citoyens de notre République.
  • Aucun riche ou membre des classes possédantes ne pourra accéder à une fonction élective, ni maire, ni député, ni ministre, ni sénateur, ni conseiller. Il faut protéger nos institutions de l’infiltration commnautaire des puissants toujours là pour détourner l’intérêt public vers leurs intérêts privés
  • Les riches ne pourront plus faire venir à domicile des professeurs pour leurs enfants
  • Des centres spécialisés obligatoires seront créés pour déradicaliser les riches et les puissants, ils auront une obligation de soin tant qu’ils ne seront pas « guéris », ou au moins le temps qu’ils admettent la nocivité de leurs idées et actions
  • Les fonds d’investissement étrangers, les domiciliations à l’étranger, l’évasion fiscale, la primauté donné aux actionnaires et l’optimisation fiscale seront prohibés. Des contrôles sévères s’exerceront.
  • Force est de constater qu’il y a un capitalisme radical, une bourgoisie séparatiste, qui conduisent à nier les lois de la République, qui conduisent à banaliser la violence sociale, qui ont conduit certains de nos citoyens, de nos enfants, à choisir la folie de la croissance et de l’économie de marché, ou à considérer que les inégalités sociales/politiques et la destruction programmée du vivant étaient devenues naturelles
  • Création d’un Institut scientifique d’étude du bloc bourgeois, afin que tout le monde puisse mieux connaître ce milieu mafieux et sache y faire face
  • Le contenu pédagogique des enseignements sera passé au crible pour y expurger toute trace de l’histoire falsifiée racontée du point de vue des riches et puissants. Le point de vue des pauvres et des contestataires sera valorisé pour rétablir un équilibre durement éprouvé au fil des siècles par la propagande continu des milieux aisés et de leurs médias.
  • Les chaînes BFM, Cnews et LCI seront fermées, leur nocivité séparatiste et fascisante n’est plus à démontrer
  • Les enfants et les petits enfants de citoyens issus du bloc bourgeois auront des cours spéciaux pour qu’ils revisitent leur identité et ne tombent pas dans le piège de la haine des autres, des pauvres et des exilé.e.s.
  • Nous sommes un pays qui a un lourd passé capitaliste, antidémocratique et policier. Des traumatismes d’inégalité sociale et d’exploitation ne sont toujours pas réglé avec des faits qui sont fondateurs dans notre psyché collective. Il faudra du temps pour rétablir la réalité, une analyse plus juste de ces situations.

Le séparatisme du bloc bourgeois est un projet conscient, théorisé, politico-religeux qui se concrétise par des écarts répétés avec les valeurs de fraternité, égalité et liberté. Ses manifestations sont la scolarisation des enfants à part, le développement de pratiques sportives, consommatrices, culturelles communautarisées qui sont le prétexte pour l’enseignement de principes qui ne sont pas conformes à la justice sociale et à la démocratie réelle. Le problème, c’est cette idéologie qui affirme que ses lois propres sont supérieures à celles de la République. Le problème, c’est que l’argent et les lobbyes capitalistes, alliés aux technocrates et oligarques, prennent la main sur la politique et dirigent les lois et décisions en fonction de leurs intérêts exclusifs.

Une minorité séparatiste détruit la société et l’égalité sociale, il faut y mettre un terme

Nous avons conscience que ces mesures d’urgence sont bien insuffisantes.
C’est un premier pas pour limiter immédiatement le pouvoir séparatiste du bloc bourgeois, mais il faut à présent envisager des mesures structurelles pour empêcher durablement tout séparatisme et communautarisme des riches et puissants.

Voici quelques projets, non encore arrêtés, qui sont envisagés :

  • Les banques privées seront mises sous tutelle, en vue de leur démantèlement
  • L’héritage sera progressivement limitée à une valeur faible, correspondant à ce que peut épargner un smicard
  • Les entreprises seront toutes libérées des actionnaires, des investisseurs et des patrons, les employés pourront choisir quelle forme coopérative et horizontale leur convient le mieux pour autogérer leurs entreprises
  • Les propriétés foncières, les usines des plus riches seront saisies, afin qu’elles puissent bénéficier au plus grand nombre et qu’ils ne puissent plus exercer un pouvoir de contrôle sur l’économie et la politique
  • Tous les bâtiments inoccupés propriété de riches et de grands groupes seront saisis également
  • La France va être transformée en une myriade de micro régions autonomes, fédérées, pratiquant la démocratie directe au plus près des populations, quartier par quartier. Ainsi, la démocratie réelle permettra d’approndir les vertus de l’égalité sociale, et empêchera tout retour au pouvoir des puissants et de leurs intérêts catégoriels
  • Le système policier sera démantelé intégralement. Ainsi les riches ne pourront plus se servir des forces de l’ordre comme d’une milice dédiée à la défense de leurs intérêts, et on évitera aussi la tendance de tout système policier à la défense de l’ordre en place et du statu quo, à la droitisation et à la brutalité, aux abus de pouvoir et à vouloir faire la loi. Le système policier ne pourra plus empêcher les nécessaires contestations et l’approfondissement de la démocratie. D’autres modes de régulation, proches des gens et contrôlés par eux, seront étudiés.
Le gouvernement prend des mesures fortes contre le séparatisme du bloc bourgeois
  • Dans chaque catégorie médiatique (TV, presse, radio...), de larges espaces seront réservés à l’expression des classes les plus exclues et aux contestataires de toute espèce. Idem bien sûr dans les lieux éducatifs et les productions culturelles.
  • Toute forme de publicité sera bannie
  • Les magasins de luxe seront fermés. Des productions de qualité, durables, sans obsolescence programmée, seront accessibles à tous
  • Le temps de travail sera divisé par trois, pour des raisons écologiques et afin que tout le monde puisse participer à la vie politique, aux luttes, tout en ayant du temps pour ne rien faire, contempler, réfléchir, vivre avec ses proches, etc. L’amputation du revenu des riches, la fin des gaspillages, la sobriété et la simplicité, la qualité de vie, permettront de vivre dignement avec moins d’objets et moins de productions.

Ainsi, à force, l’idée même de s’enrichir, de devenir riche, de se séparer des autres dans une bulle de luxe, de croire s’élever, s’affirmer et se distinguer par davantage de pouvoir et de possessions disparaîtra des consciences. L’idée même du séparatisme bourgeois aura disparu. Qui sait, peut-être que même les classes sociales et le goût pour la domination seront sérieusement entamés.

P.-S.

- Dans la même veine, voir :
Séparatisme : bloc bourgeois, riches capitalistes et technocrates font sécessions - Le communautarisme mafieux des riches empêche la venue de sociétés démocratiques et solidaires

- Note : certaines expressions ont été directement reprises, en les détournant, du discours du pdg macron du 2 octobre.


Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft