La quasi-totalité des gendarmes et policiers votent extrême-droite

La République « démocratique » de france dépend d’une profession acquise au néo-fascisme - Ne votez pas comme ceux qui vous répriment

vendredi 22 avril 2022, par Camille Z.

Et les flics qui ne votent pas extrême droite votent pour la plupart droite extrême, c’est à dire pour les courants qui copinent avec l’extrême droite et la favorisent.

La quasi-totalité des gendarmes et policiers votent extrême-droite
La République « démocratique » de france dépend d’une profession acquise au néo-fascisme - Ne votez pas comme ceux qui vous répriment

🗳️ LA QUASI-TOTALITÉ DES GENDARMES VOTE POUR L’EXTRÊME DROITE

Le sondage a été réalisé pour le magazine de gendarmes « L’Essor ». Les résultats montrent une profession qui vote de façon uniforme. Au premier tour, 69% des gendarmes ont voté pour un des deux candidats fascistes : 38% pour Le Pen, et 31% pour Zemmour. Au second tour, le score est encore plus écrasant : 81% des gendarmes vont voter Le Pen. La quasi-totalité de la gendarmerie plébiscite l’extrême droite. Sur un escadron de gendarmes mobiles armés qui réprime une manifestation, pensez qu’au moins 8 militaire sur 10 ont voté pour un régime d’extrême droite. Et dans la police, la proportion est probablement encore plus élevée.

Cette enquête n’est pas une surprise : cela fait des années que les enquêtes montrent que les forces de l’ordre sont massivement gagnées par les idées d’extrême droite. Mais ce nouveau sondage révèle une tendance encore plus marquées que lors des précédentes élections. Cela appelle trois remarques :

➡️ Ne votez pas comme ceux qui vous répriment. Même si vous êtes en colère contre Macron, l’extrême droite accentuera encore la violence sociale et la violence répressive que vous avez subi. Cela n’a aucun sens de choisir un poison encore plus dangereux que le mal actuel.

➡️ Le régime autoritaire ne tient que grâce à une police d’extrême droite. La République française dépend désormais d’une profession acquise au fascisme. Les menaces de coup d’État évoquées par une tribune de militaires publiée l’an dernier montre que la France est prise en otage par les forces armées et répressives. Dans l’Allemagne des années 1920, la République de Weimar s’est appuyée sur des « Corps Francs » – Freikorps – d’extrême droite pour maintenir l’ordre. Cette République a fini anéantie par la montée du nazisme.

➡️ La lutte antifasciste et la lutte contre la répression vont de pair. Il existe en France des groupes armés d’extrême droite couverts par l’État : ils portent un uniforme. On ne peut pas dénoncer l’extrême droite sans dénoncer la violence d’État, comme le font les partis bourgeois ces derniers jours, prétendant que Macron serait un « barrage » efficace à l’extrême droite. Et inversement, cela n’a pas de sens de réclamer justice pour les mutilés des derniers mouvements sociaux sans avoir, en même temps, un discours fermement anti-raciste et contre l’extrême droite.

Post de Nantes Révoltée

NOTE :

Tout ceci nous confirme que l’Etat et le système policier sont des structures très dangereuses et anti-sociales.

Prétendre défendre « l’Etat de droit » et « la-démocratie » avec des flics d’extrême droite est un tantinet contradictoire, surtout qu’il n’y a pas de démocratie...
Et c’est parce qu’il n’y pas de démocratie qu’on se retrouve avec l’antithèse de la démocratie : l’élection, qu’on subit ce 2e tour, qu’on est sous la coupe des milices d’extrêmes droites de l’Etat chargées de défendre l’Ordre et le Capital.

Les idées d’extrême droite ont donc envahi le système policier, les médias dominants et leurs éditocrates stars donc le « débat » politique, certains milliardaires, et une bonne partie du macronisme.
Mais à part ça tout va bien.
Beaucoup vont faire barrage à Le Pen au 2e tour (je ne leur jette pas du tout la pierre, si le danger augmentait encore je voterai sans doute moi aussi contre Le Pen), mais parmi eux ils sont nombreux ceux qui vont ensuite rentrer chez eux tranquillement, laissant l’extrême droite déjà là faire son office, laissant le système policier tuer, mutiler et réprimer les aspirations à la démocratie, à la justice sociale et à l’écologie populaire radicale, laissant les habituels activistes souvent un peu seuls en première ligne, laissant les médias dominants dérouler leurs discours fascisants, laissant les actuelles politiques racistes et ultra-sécuritaires se dérouler, etc.

On ne peut plus attendre 5 ans ou un an, la situation sociale, climatique et écologique ne le permet plus, il va donc falloir qu’un plus grand nombre de personnes se saisissent pour de bons et avec détermination des autres outils que les urnes, et ce même si par extraordinaire la gauche l’emportait aux législatives.

La quasi-totalité des gendarmes et policiers votent extrême-droite
La République « démocratique » de france dépend d’une profession acquise au néo-fascisme - Ne votez pas comme ceux qui vous répriment

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

- Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Présentation | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir à but non-lucratif, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft