Valence, la police a encore blessé une femme Samedi 25 Janvier 2020 en manifestation

Une grenade explosive lui crée plusieurs blessures - 9h aux urgences

jeudi 30 janvier 2020, par Suivi d’actions, manifestations, événements....

Voici le témoignage transmis par Ness Nice, qui fait parti d’un groupe gilets jaunes de Montélimar et qui a fait aussi partie de l’équipe des marcheurs gilets jaunes. Où l’on voit que de plus en plus souvent, de plus en plus près de nous, nous avons des personnes blessées, mutilées, choquées, insultées par la force policière aux ordres du gouvernement.

Témoignage de Ness Nice qui a fait partie de l’équipe des marcheurs.

Bonjour,
Hier, samedi 25 janvier, vers 15h30, la manifestation a démarré du champ de mars à Valence dans une très bonne ambiance. Nous nous sommes dirigés jusqu’au pôle bus sans encombre. Pour je ne sais quelle raison, à partir de ce moment là, la manifestation est restée statique. Voyant que ça n’avançait plus, j’ai senti que la situation n’était pas normale et je me suis mise de côté pour ne pas être face aux CRS qui étaient peut-être à l’origine du blocage. Je n’ai pas vraiment vu ce qui s’est passé mais j’ai entendu des tirs. Des grenades de gaz lacrymogènes ont été tirés en direction des manifestants. Un mouvement de foule s’est alors engagé. Tout le monde courait dans tous les sens. Je me suis également mise à courir pour tenter d’échapper aux gaz lacrymogènes, connaissant les dégâts que de tels produits peuvent entraîner sur les organismes.

Mais une seconde charge des crs est intervenue quelques minutes après avec de nombreux tirs de lacrymogènes ainsi que de grenades de désencerclement. L’une d’elle a explosé à mes pieds m’atteignant au ventre, au genou et dans la cheville droite. Je me suis alors écroulée dans les bras d’un de mes camarades avec qui nous étions venus pour manifester. L’intervention des medics a été demandée. Ils m’ont prise en charge immédiatement mais leur intervention était particulièrement compliquée à cause des gaz lacrymogènes qui continuaient d’arriver sur nous. Ils m’ont alors tirée en arrière pour nous mettre à l’abri des tirs et des gaz et ont commencé les premiers soins.

Mais une nouvelle charge de crs a rendu leur intervention impossible. J’ai pensé que je ne pourrais pas sortir de là. Dans la mesure où mon état nécessitait une évacuation et vu que les médics étaient empêchés par les gaz, ils ont alors demandé l’intervention des pompiers pour procéder à mon évacuation vers l’hôpital. Après plus de 9h passées aux urgences, le diagnostic des médecins est tombé. Malléole droite fêlée, 2 hématomes internes au ventre ainsi qu’un hématome externe à la jambe. Un lourd bilan pour simplement avoir voulu manifester contre une réforme des retraites que nous trouvons tous injuste et inéquitable.

Manifestation Valence 25 janvier 2020, la police a blessé une femme par grenade explosive

Malheureusement, j’ai le sentiment qu’aujourd’hui, il faudrait tout accepter sans jamais manifester. Je n’imaginais pas qu’une manifestation tout à fait légitime, déclarée et encadrée pouvait dégénérer à ce point et cela m’interroge grandement sur l’avenir de la démocratie. Faudra t’il tout accepter sans dire un mot ?

Par ailleurs, quel besoin y avait il d’utiliser une grenade de désencerclement ? C’est, de mon point de vue une véritable arme de guerre. Quel serait mon état si les projectiles qui m’ont blessée m’avaient atteint au visage ?"

Manifestation Valence 25 janvier 2020, la police a blessé une femme par grenade explosive {JPEG}Manifestation Valence 25 janvier 2020, la police a blessé une femme par grenade explosive {JPEG}

Merci à elle pour ce témoignage poignant. Evidemment nous serons à ses côtés pour la suite. Si vous avez photos ou vidéos de ce moment merci de nous les transmettre, nous ferons suivre.

P.-S.

- Note : il s’agissait a priori plutôt de policiers que de CRS à cet endroit là (à confirmer)


Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

Version imprimable de cet article Version imprimable

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft