La méthanisation n’a pas que des avantages

mercredi 10 mars 2021, par rutabaga.

Méthanisation
https://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A9thanisation

Le problème est la multiplication des projets de méthanisation, dont l’immense majorité est très éloignée de l’idée de base qui voulait que la méthanisation soit réalisée à la ferme par un seul agriculteur qui souhaitait se débarrasser de ses déchets et à cette occasion produire du gaz ou de l’électricité pour son propre compte bénéficiant ainsi d’un complément de revenus.

Bruxelles, le gouvernement français et différentes structures, trouvant l’ idée de la méthanisation vertueuse ont décidé de la subventionner et d’encourager son développement. De plus en plus de mercantis ont compris que cette affaire pouvait se révéler « juteuse ». Des projets de plus en plus gros ont vu le jour. Ce faisant, la méthanisation passait du rôle de « complément de revenus » à celui d’activité professionnelle à part entière.

Pour ceux, lancés dans des projets de méthanisation, l’agriculture n’est plus l’activité principale. Peu leur importe le prix du litre de lait ou du kilo de viande. Leurs projets, avec des contrats sur 20 ans dont le prix est garanti, font d’eux des industriels à part entière. Les sommes en jeu étant considérables l’avis des populations devient négligeable. Les projets se font, même contre l’intérêt général. Le business des « énergiculteurs » ne cesse de croître.

Ces gros méthaniseurs posent un certain nombre de problèmes :
- Pollution de la nappe phréatique par l’épandage des résidus de la méthanisation(digestat).
- Nuisances olfactives par le stockage des intrants.
- Quand il y a peu de méthaniseurs on les alimente avec des déchets mais, comme il y en a trop, on occupe des surfaces pour produire les intrants au détriment de la production de nourriture.
- Les fuites pas assez contrôlées qui entrainent des mauvaises odeurs et des gaz à très important effet de serre.
- Nuisance visuelle d’une usine en pleine campagne.
- Un certain nombre d’incendies en Allemagne.

Des conflits sont évidemment nés à de multiples endroits. Ici ou là des Collectifs et des Associations ont vu le jour. Des procédures devant les tribunaux ont été engagées.

En Avril 2018, le Collectif National Vigilance Méthanisation (CNVM) est né du rapprochement de 19 associations et collectifs citoyens exposés aux dérives de la méthanisation.
Le CNVM aide toutes les Associations et Collectifs à mener leurs combats locaux en évitant d’avoir à « réinventer la roue » à chaque conflit.

Quelques semaines plus tard, est né le Collectif Scientifique National Méthanisation (CSNM), un collectif de scientifiques indépendants.
Le CSNM garantit l’éthique scientifique de ses appréciations puisqu’il n’est ni juge ni partie en ce qui concerne les thématiques touchées par la méthanisation. En particulier, il n’est pas financé, ni lui en temps que tel, ni ses membres, ni pour leurs interventions ni pour leurs travaux, et n’entretient aucune relation d’intérêt avec aucune structure que ce soit (institutionnelle, politique, industrielle, syndicale …) . C’est la condition sine qua none d’un avis objectif.
http://cnvm.site/fiches-pratiques-du-cnsm/

Pour plus de renseignements, vous pouvez aller voir sur le site du CNVM
http://cnvm.site/7-2/


Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

- Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Présentation | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft