L’enfer climatique fabriqué par les Etats et le capitalisme se rapproche

Seuil de 1,5°C dépassé d’ici 2025 !!

dimanche 6 juin 2021, par Les Indiens du Futur.

Un nouveau rapport confirme ce que l’on savait déjà si on n’est pas dans le déni :

- L’ONU prévient : nous nous dirigeons vers un enfer climatique… - Selon un nouveau rapport sur les tendances climatiques, le monde pourrait dépasser le seuil clé de 1,5 degré Celsius de réchauffement de la planète au cours des cinq prochaines années. Il s’agit du dernier signe en date indiquant que nous nous dirigeons à toute vitesse vers un avenir sombre, contre lequel les climatologues nous mettent en garde depuis des années si nous ne changeons pas de cap.
(...)
«  Le rapport nous dit une fois de plus que les mesures prises jusqu’à présent pour lutter contre le changement climatique sont totalement insuffisantes et que les émissions doivent être réduites à zéro de toute urgence pour mettre fin au réchauffement de la planète », a conclu M. Rogelj à propos du rapport.

L’enfer climatique fabriqué par les Etats et le capitalisme se rapproche
Les +1.5 °C globaux pourraient être dépassés plusieurs fois d’ici 2025

Dans cet article, un passage se réjouit de quelques mesures de « décarbonation » possible de secteurs particulièrement polluants. Chouette perspective, une méga-machine carboneutre, pour qu’elle puisse durer davantage !

Le dilemme est insoluble pour les tenants de la civilisation industrielle : le capitalisme et les Etats fonctionnent sur la base de la Croissance (démographique et matérielle), de l’augmentation de la puissance, du productivisme et du productivisme, etc. Il faudrait donc arrêter tout ça pour s’en tirer moins mal peut-être pour nous et épargner le monde vivant.
Mais comme, quoiqu’il en coûte, les tenants et dirigeants de la civilisation industrielle ne veulent surtout pas abandonner ce système qui leur assure de bonnes situations, ça bug, ça chauffe dans les têtes, ça coince grave.
Alors, comme ils ne peuvent plus escamoter le problème comme il y a 50 ans, ils inventent divers dérivatifs et palliatifs, à base de vocabulaire astucieux, de communication, de machins technologiques pseudo « verdis », de relookages, de bricolages...
Mais ces dérivatifs n’auront aucun effet intéressant, à part masquer, déplacer ou ou mieux retarder légèrement les problèmes, à moins que ça ne les aggrave encore.

Questions :

  • Pendant combien de temps encore les populations vont-elles accepter d’être dupes de ces conneries ?
  • Quand est-ce qu’une bonne part des français va t-elle se révolter pour de bon et résister ?
  • On attend quoi ? Que la méga-vague du « tsunami » (les incontrôlables catastrophes climatiques/sociales/écologiques) soit là et qu’il soit vraiment trop tard pour tenter de garder une planète habitable ?
Le dilemme est insoluble pour les tenants de la civilisation industrielle
Accélérer encore vers les désastres ?

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

- Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Présentation | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft