Inégaux devant la sécheresse : la guerre de l’eau s’intensifie !

De l’eau pour les piscines privées ou pour les jardins vivriers ?

mercredi 15 juin 2022, par Auteurs divers.

Un grand plan secheresse est annoncé avec fracas dans la presse mainstream - Qu’en est il vraiment ?

Effectivement on trouve des arretés prefectoraux qui interdisent par exemple le remplissage des piscines (sauf premiere mise en eau d’une piscine apres construction)
ainsi, l’arretet préfectoral secheresse de la drôme concerne entre autre la ville de Die

Mais quand on gratte un peu on peine a trouver du monde qui se charge de l’application des arrêtés secheresse
dans le texte c’est aux communes, aux prefectures et sous prefectures, aux gendarmeries, a la ddt, etc... que revient ce rôle de mise en place, mais dans les faits...
la sous prefecture de Die « ne sait pas » et nous renvoie vers la gendarmerie
a la mairie le service des eaux annonce que la mairie ne se charge pas de cela et renvoi sur les elus
elus qui se refilent la patate chaudes et ... ne donnent aucune reponse a la question : que faites vous concretement pour faire appliquer l’interdiction du remplissage des piscines privées ?

Alors nous voilà a mener une petite enquete
combien de litre d’eau dans une piscine privée (nous ne parlons pas des bassins gonflables pour rafraichir les petits)
alors une petite piscine hors sol de 3m50 de diametre c’est environ 8000 litres d’eau
pour une piscine enterrée de 10m sur 4m on passe a 60.000 litres
et pour les très grandes piscines ça montent jusqu’à 200.000 litres d’eau
une telle piscine perd plus de 400 litres d’eau en evaporation par jour
en 2000 il y a vait 700.000 piscines privées en france et voilà que nous sommes a plus de 3 millions apres le confinement !

c’est pas la crise pour tout le monde ! Et l’emballement climatique a plutot tendance a emballé le marché ! La france est le premier marché europeen de piscine installé chez les particuliers et ... le second mondial apres les etats unis !!!

Ainsi à Die ville de 5000 habitants, qui dispose d’une piscine municipale ouverte a chacun, nous comptabilisons 2 vendeurs/ constructeurs /instalateurs de piscine plus ceux des villes voisines.
nous n’avons pas réussi a connaître le nombre de piscines enterrés et hors sols mais il suffit de se promener un peu partout pour constater qu’il y en a vraiment beaucoup beaucoup et qu’elles sont toutes remplies ! Pour info ça vaut contravention de classe 5 soit 1500€ d’amende.

Inégaux devant la sécheresse : la guerre de l’eau s’intensifie !
Le « rêve » temporaire pour quelques uns, le cauchemar durable pour tous

Pour la comparaison prenons un jardin vivrier (c’est a dire qu’on cultive des légumes pour se nourrir) la ville de Die en compte vraiment beaucoup aussi
les jardin attenant aux maisons dont certains sont reliés a l’eau courante, mais pour les autres et notamment les « jardins ouvriers ou collectifs » c’est un réseau de canaux dérivés des ruisseaux, et qui a atteint son point de non remplissage le 14 juin 2022 le debit du ruisseau étant si bas qu’il n’alimente plus les canaux, pour en laisser un peu a la rivieres et aux poissons)
d’autres n’utilisent que l’eau de pluie dans des bidons bleus de 100 litres. ça ne marche que quand il pleut !
(ils pourraient donc en remplir 4 avec l’évaporation d’une grande piscine et l’on pourrait remplir 80 bidons avec la plus petite des piscines hors sol)

Pour la petite histoire aux jardins collectifs associatifs des potagers rares de die c’est le trop plein d’une fontaine qui alimente en partie les cuves a eau certes les fontaines sont comme il se doit fermées pour cause de secheresse mais la mairie a juger bon de faire déplacer ses agents pour empêcher que le robinet poussoir puissent etre maintenu appuyer le temps d’un remplissage de cuve, alors même que l’arrosage est réglementé, mais non interdit, et que les jardiniers utilisent déjà force paillage et récuperation d’eau de pluie (il ne pleut plus).

Conclusion les riches se baignent dans l’eau potable avec l’assentiment des élus et les pauvres sont contraint de passer plus souvent au supermarché

Elle est pas chouette la vie ?

La prochaine fois on vous parle de l’arrosage du gazon des riches ou alors du blocage de l’offre de logement par la spéculation, le tourisme et la gentrification par les riches ou encore des pollutions engendrées par les riches...

G.


Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

- Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Présentation | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir à but non-lucratif, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft