Inde : les classes populaires exigent des politiciens du BJP et des capitalistes qu’ils quittent le pays

Bientôt en France ?

jeudi 12 août 2021, par Mahatma.

INDE.11.08.2021. LES CLASSES POPULAIRES AUX CAPITALISTES ET AU BJP : « QUITTEZ L’INDE » OU ON VOUS EN CHASSERA

Le 9 août dans une grande journée de mobilisation, de grèves, rassemblements, meetings, manifestations de tous les secteurs professionnels et dans tous les Etats de l’Inde, à l’appel des syndicats ouvriers et du soulèvement paysan, ouvriers et paysans ont dit aux dirigeants du BJP : « Quittez l’Inde » !

C’est une référence à la journée du 9 août 1942 où Gandhi exigeait des britanniques qu’ils quittent le pays, lançant ainsi avec la formule très populaire « Quit India » le mouvement qui allait mener à l’indépendance 5 ans plus tard. Sauf que cette fois-ci, c’est aux capitalistes et à leurs représentants politiques à qui les classes populaires demandent de quitter le pays, sinon ils les en chasseront.

Ce même jour du 9 août, pour la seconde fois, le parlement paysan qui siège depuis presque deux semaines à côté du Parlement officiel bourgeois, était exclusivement composé de femmes, montrant à tout le pays le visage de l’Inde pour lequel le soulèvement paysan se bat, totalement à l’opposé de la politique du gouvernement BJP qui ne vit qu’en alimentant les divisions de sexes, de religions, de castes. Ce Parlement paysan donnait ainsi l’horizon de la société que visent les soulèvements actuels avec l’objectif de chasser le gouvernement des grands capitalistes du pays.

Le 10 aout, pour son 13e et dernier jour de session, le Parlement paysan a déclaré que le le gouvernement Modi avait totalement perdu la confiance du peuple, avait terriblement restreint les droits démocratiques du peuple indien et n’avait plus aucun droit moral, éthique et constitutionnel à rester au pouvoir.
Le parlement paysan a indiqué que le seul espace démocratique qui restait en Inde était celui qu’avait ouvert le combat paysan et son nouveau Parlement et qu’il donnait un nouveau rendez-vous au peuple indien le 15 août pour de nouvelles actions pour sa libération.

Le 10 août, également, après bien d’autres, c’était au tour des 1,5 millions de salariés de l’électricité à entrer en grève nationale contre leur privatisation et la libéralisation du secteur qui supprimerait, entre autre, les tarifs protégés pour les paysans.
La contestation, les grèves et les manifestations ne cessent pas en Inde et s’enroulent de plus en plus autour du pivot social, sociétal et maintenant politique qu’est devenu le soulèvement paysan, dessinant pas à pas, mais de plus en plus précisément ce qu’il veut : chasser Modi et son gouvernement au service des grands groupes capitalistes et marcher vers une société plus fraternelle débarrassée de l’oppression et de l’exploitation.

post de Jacques Chastaing

Inde : les classes populaires exigent des politiciens du BJP et des capitalistes qu’ils quittent le pays
2e assemblée populaire des femmes

En France, les gilets jaunes avaient voulu aller chercher Macron, ça n’avait pas pu se faire, mais qui sait, peut-être qu’en France aussi une forte coalition pourraient un jour prochain pousser les macronistes (et tous les autres oligarques tant qu’à faire) et tous les capitalistes à quitter le pays ?
Il paraît que Bezos cherche des volontaires pour tester ses fusées pour Mars.


1 Message

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

- Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Présentation | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir à but non-lucratif, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft