Il était une ZAD La ZAD de l’Orchidé

mercredi 11 janvier 2023, par Selva.

Non à la destruction des espaces de vies sauvages pour de l’Agrivoltaïsme !
L’erreur est Urbaine ! Corrigeons là !
Dans le Gers, la Drôme et partout en France, des espaces sauvages et agricoles sont sacrifié au noms de la sainte consommation énergétique, produire plus pour consommer plus ! Quoi de plus aberrant que de détruire des espaces de vie pour planter des panneaux solaires ? A Haget, afin de protéger une zone naturelle ZNIEFF, une ZAD vient de s’y créer et a besoin de soutient.

Chronique de la ZAD de l’Orchidée
Je vais vous raconter l’histoire de la ZAD de l’Orchidée. Cette lutte se passe cette fois à Haget, près d’une petite commune du Gers à la frontière des Hautes-Pyrénées. Un joli coin de nature classé ZNIEFF (Zone Naturelle d’intérêt Écologique Faunistique et Floristique).

Cela faisait quelques années que la commune et le conseil municipal y voyaient l’opportunité d’y implanter des « champs de panneaux solaires », le plus haut niveau de foutage de gueule du green washing ! Détruire une zone naturelle couverte d’arbres centenaires et de belles prairies pour y mettre une centrale photovoltaïque. Ce n’est pas comme si les toits et les zones industrielles n’étaient pas suffisantes et disponible pour les y implanter sans détruire plus de vie.

Iels commencèrent par déclasser cette zone naturelle en friche pour photovoltaïque puis refusèrent à tout agriculteurs et agricultrices la location et la vente de ces terres, et pour cause, avec ces panneaux la commune touchera de 10 000 à 15 000€ par ans !
C’est donc malgré une majorité d’avis négatif que ce projet est porté par la préfecture du Gers. Depuis le mois de septembre, la ZAD de l’orchidée c’est installée là pour protéger sa beauté… Protéger sa...boter…

Défendre ce lieu de vie au milieu des abeilles et des milans royaux, c’est dire non aux projets aberrants, mais c’est aussi le début de la résistance face à d’autres projets prévus dans cette région : dont la création de futurs mégabassines et méthaniseurs. Le préfet a déclaré qu’il ne laisserait aucune ZAD s’installer, mais les Zadistes ont un message pour lui « Préfet annule tes projets ou les orchidées vont se multiplier ! ».
Pour poursuivre la lutte, la ZAD de l’Orchidée a besoin d’aide et de soutient. Vous pouvez vous rendre sur place où vous serez les bienvenu.e.s, la vie y est dure cet hiver et la pression sur les zadistes y est constante. Il y a besoin d’humains, de chiens, de matériel de constructions, de vêtements, bidons d’eau et de soutient financier :
-  https://www.cotizup.com/zadistantlorchidee

- Pour plus d’informations vous pouvez les contacter par Facebook « ZAD de l’Orchidée »


Forum de l’article

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

- Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Présentation | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir à but non-lucratif, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft