Histoires récentes de violences policières en France : bras cassé, mutilation, éborgnage, supporters gazés et tabassés au milieu d’enfants

...et un documentaire sur 3 gilets jaunes victimes de la police, et aussi antérieurement dans les quartiers populaires

dimanche 22 décembre 2019, par Camille Z.

Plusieurs exemples sordides récents, s’il était encore besoin de montrer la brutalité des flics qui obéissent au régime macroniste et sont protégés par sa « justice ».

Une histoire de violence policière en France

https://youtu.be/2Xc93_lWNm0

Nous republions ici « Une histoire de violence policière en France », originellement parue sur le site de langue anglaise ROAR. Ce court documentaire de Ross Domoney revient sur les violences des forces de l’ordre pendant le mouvement des gilets jaunes, mais aussi antérieurement dans les quartiers populaires.

Un gilet jaune éborgné, un autre manifestant amputé de la main, une personne âgée morte d’un tir de grenade lacrymogène à Marseille : trois histoires qui illustrent les pratiques du maintien de l’ordre en France au cours de l’année écoulée. Mais Ross Domoney remonte dans le temps pour éclairer d’autres histoires de violences policières.

Trois autres exemples scandaleux récents :

  • Marseille-Nîmes : des supporters du club de football nîmois dénoncent des violences policières - 450 supporters du club de foot de Nîmes ont été interceptés sur l’autoroute par les policiers du Bouche-du-Rhône. Le préfet n’autorisait le déplacement que de 200 supporters. (...) "Les CRS se sont arrêtés, ils sont montés à bord du bus, ont gazé le chauffeur et ont lancé à l’intérieur une grenade de désencerclement" (...) Comme on peut le voir sur plusieurs vidéos diffusées largement sur Twitter, des enfants se trouvaient dans cette foule de supporters. Une jeune fille et un petit garçon très choqués par les bruits d’explosion et par les gaz lacrymogènes en pleine nuit sont en larmes et hurlent, terrifiés. C’est Bilal, 22 ans qui filme, il explique "quand je vois ça je suis choqué. Elle était en train de pleurer, juste avant que je filme elle demandait : où est mon papa ?". (Voir aussi cette VIDEO édifiante et cet article : Enfants traumatisés, chauffeur de bus matraqué, supporters gazés : la soirée cauchemardesque des supporters nîmois)
  • Bordeaux : Témoignage de A. - Un bras cassé à coups de matraque ! - Que me serait-il arrivé si ces coups violents avaient été portés sur mon visage ou ma tête ? Je pense à tout ceux et celles qui n’ont plus l’occasion de se poser cette question.
  • Pau : une enquête ouverte après des violences sur un mineur menotté au commissariat - Un mineur de 16 ans a été roué de coups par deux policiers au commissariat de Pau alors qu’il était ivre et menotté dans la nuit du 19 au 20 octobre dernier. Une enquête a été confiée à l’IGPN. La scène a été filmée par un policier municipal. - Le jeune tente de faire un croche-patte à un jeune adjoint de sécurité. C’est ce qui va provoquer l’enchainement des coups de deux policiers. Deux OPJ expérimentés dont le parcours est irréprochable. L’un est chef de poste. L’autre un officier du quart de nuit. Le jeune reçoit une pluie de coups sans que personne ne soit en mesure de les arrêter avant plusieurs minutes.
Bordeaux, 10 décembre 2019, un bras cassé à coups de matraque par un policier !

1 Message

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

Version imprimable de cet article Version imprimable

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft