Gilets jaunes - Revue de presse des 2-3-4 mars

Jeunes pour le climat, LDB : « Quand il y a un impact sur la tête, c’est que la tête a été visée », la perte de biodiversité agricole pousse notre système alimentaire vers l’effondrement...

par Auteurs divers.
Mis à jour le mardi 5 mars 2019

Articles, images et vidéos autour du soulèvement des gilets jaunes. Cette page sera mise à jour au fur et à mesure les 2-3-4 mars.

Manifestations, résistances et actions

# Appel national à perturber la justice quotidienne le mardi 5 mars 2019 - " Nous appelons à aller, partout en France, le mardi 5 mars, assister aux audiences près de chez vous, qu’elles concernent ou non des Gilets jaunes. Notre simple présence transformera le déroulement des audiences et pourra en atténuer le résultat."
Ultimatum au régime : 16 mars... {JPEG}
# L’ÉCOLOGIE PEUT-ELLE ENFIN TENIR SUR SES DEUX JAMBES ? « Tel un gros bébé, la mobilisation francilienne pour le climat ne marche pas encore, elle tâtonne. » - CONTEXTE : Tel un gros bébé, la mobilisation francilienne pour le climat ne marche pas encore, elle tâtonne.
En septembre, un collectif se forme sur Paris, réunissant quelques radicaux [1] autour de l’écologie. Ils s’efforcent d’égayer les mornes marches qui parsèment sans grande conviction l’automne français, avec en guise de bannière « Écologie sans transition » et « Tout brûle déjà ». Ce faisant, ils attirent l’attention de quelques attentifs qui viennent grossir leurs rangs au fil des semaines. Pendant ce temps, la spontanéité des Gilets Jaunes effraye la chronique et affole les huiles. Démission, appels et pétition finissent de convaincre qu’une fenêtre de tir s’est ouverte. Dans ce patchwork, le manque de radicalité de certains dans leurs gestes s’accorde de plus en plus mal avec leurs discours alarmistes. Être radical, c’est accepter de rechercher et nommer la racine du problème. Pour l’arracher, les moyens sont infinis ; mais tant que l’intention reste la même, il n’y a plus lieu de distinguer entre radicaux et modérés. Il convient désormais de s’activer : cesser de parler pour se mettre en action, tout en accélérant la cadence de ce qu’on entreprend. Car il y a urgence.

Nantes Révoltée : 2 mars 2019
Nantes 2 mars, banderole
Ni Macron Ni Boutef ni aucun autre à la place !
2 mars Paris, tir de LBD en plein visage de près
  • GJ de Paris, redevenez des loups ! - En dehors du soleil et de la forte mobilisation, l’acte 15 parisien ne fut que déception et déconvenue. Sans un changement radical de stratégie, les actes du samedi n’ont plus aucune utilité pour la lutte.
Nantes Révoltée : 2 mars 2019
Samedi 16 Mars , tous ensemble, dans nos villes, sur nos ronds points, fin du mois, fin du monde mêmes coupables

Répressions, terrorisme d’Etat, pressions, violences policières, surveillance

# Les malfaiteurs se ramassent à la pelle - Alertés sur l’affaire juridique de R. se déroulant dans notre ville de Toulouse (voir les articles de IAATA, Lundimatin et Mediapart en lien en bas de page), nous nous sommes rendus ce mardi 19 février au palais de justice pour assister à la mise en appel de sa détention. Nous avons été marqués, lors de ce procès, par différents points dans les discours des juges et de l’avocat général (de l’accusation) qui nous semblent remettre en cause des idées communément admises sur les principes du droit, et témoigner d’une évolution effrayante de la justice d’exception dans ce contexte politique brûlant du mouvement des gilets jaunes.

# Violences policières. « Quand il y a un impact sur la tête, c’est que la tête a été visée » - Alors qu’Emmanuel Macron refuse toujours de bannir l’usage des armes dites « non létales » (LBD 40, GLI-F4…) pour le maintien de l’ordre, plusieurs experts et témoins se sont retrouvés, jeudi, à Paris, pour demander leur interdiction. - Dernière précision du médecin : « Contrairement à ce qu’on a pu entendre, la visée est précise, avec une marge de 14 centimètres à 25 mètres. Donc, quand il y a un impact sur la tête, c’est que la tête a été visée. » Voilà de quoi faire table rase de tous les arguments tentant de minimiser la dangerosité de ces armes, ou d’atténuer la responsabilité de ceux qui en font usage.
NOTE : le fait que la tête est visée par les policiers et leurs LDB a été dénoncé déjà par Ricochets et d’autres depuis des semaines

# Escalade liberticide : Saint-Etienne. Des micros bientôt installés dans la rue sous couvert de « lutte contre l’insécurité » - C’est à Tarentaize-Beaubrun-Couriot, un quartier de St-Etienne de près de 8000 habitants, que va être instaurée la pose d’une cinquante de capteurs de sons ayant pour but d’alerter la police municipale en cas de « bruit suspect ». Après le système de reconnaissance faciale imposé à Nice, nous assistons à une nouvelle attaque liberticide.

Castaner, le boucher de Beauvau
Nantes Révoltée : 2 mars 2019
Nantes Révoltée : 2 mars 2019

Analyses, idées

# Dans les rets du RIC : Remarques sur les faiblesses politiques d’une revendication [Temps Critiques] - Après avoir élargi ses revendications de départ et continué à refuser de négocier, ce dernier point étant essentiel dans le maintien d’un rapport de force avec les pouvoirs en place, la difficulté qu’a le mouvement à s’étendre sur cette base (voir le caractère éphémère de la jonction du 5 février, l’échec de la liaison avec le mouvement lycéen en décembre, le peu d’empressement qu’ont les habitants des banlieues à le rejoindre), le conduit à se refermer sur lui-même dans une revendication qui fait peut être son originalité, mais qui n’est que la sienne.

Destructions écologiques et climatiques catastrophiques provoquées par le capitalisme et les civilisations industrielles

  • Appelez les pompiers, pas le colibri - En ce début d’année 2019, la lutte contre la catastrophe écologique semble consensuelle dans les médias de masse. Face à la lenteur du gouvernement d’Édouard Philippe, les actions écocitoyennes se sont multipliées. Pourtant, ces mobilisations apartisanes et individuelles pourraient s’avérer inoffensives. - Reprenons pour terminer le dernier ouvrage de Pablo Servigne et de ses collègues : la fin de la préface y indique « arrêtons de dévaler la pente de cette modernité délétère. Opposons-lui notre intériorité ». Certes, mais une intériorité n’a jamais pu grand-chose face à une tractopelle, un loyer trop cher ou un flash-ball. Quelques lignes plus loin, il nous est proposé « d’élever nos spiritualités », avant que ne commence le premier chapitre, « Apprendre à vivre avec ». Ne faudrait-il pas plutôt élever notre indignation face à ce système, et loin de vivre avec, lutter contre ?
  • Le colibri et le sanglier : Faire sa part ou faire le nécessaire ?
Manifestation gilets jaunes et écologie/climat à Valence le 26 janvier
La Croissance Vert, ce qu’il en est réellement
  • L’activiste du climat a été libéré, deux autres portraits de Macron ont été décrochés
  • En Argentine, la Patagonie est le nouvel eldorado du gaz de schiste - Depuis deux ans, l’exploitation des gaz et huile de schiste explose en Patagonie argentine. Tous les majors du secteur, y compris Total, sont présents. Les associations dénoncent un mépris des règles environnementales et des droits des peuples autochtones.
  • Protéger et détruire - Nucléaire et biodiversité - Dans un article publié début janvier dans Var Matin le directeur d’ITER France, la société en charge de la construction du réacteur expérimentale à fusion thermonucléaire ITER sur le site du CEA de Cadarache affirme que « la défense de l’environnement n’est pas un vain mot » pour son entreprise et que cette dernière « prend les choses à cœur ». Le sous-préfet de son côté renchéri en soulignant « l’attachement de l’entreprise [ITER France] à la cause environnementale ». On savait que le nucléaire avait de nouveau le vent en poupe avec le réchauffement climatique, mais de là à dire qu’il protège la biodiversité... Évacuons la première hypothèse d’un canular pour nous consacrer à une autre plus plausible :Var Matin serait en réalité une officine du CEA chargé de la communication d’ITER.

Les magouilles et violences des Pouvoirs

Depuis l’émergence en Algérie d’une mobilisation contre un cinquième mandat d’Abdelaziz Bouteflika, la France, ancienne puissance coloniale, marche sur des œufs. Si elle assure ne pas s’ingérer dans la situation, elle ne peut y être indifférente.

Comment un patron gagne-t-il de l’argent ?

Citation : « Si la logique du capitalisme de consommation est de vendre n’importe quoi à n’importe qui, il lui est indispensable d’éliminer un à un tous les obstacles culturels et moraux qui pourraient s’opposer à la marchandisation d’un bien ou d’un service (…) Le libéralisme économique intégral porte en lui la révolution permanente des mœurs, tout comme cette dernière exige, à son tour la libération totale du marché ».

Ventes d’armes record de la france en 2016

1 Message

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

Version imprimable de cet article Version imprimable

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Bouteilles à la rivière | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre, journal indépendant et participatif pour la vallée de la Drôme & co :
Crest, Saillans, Die, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft