France Inter piratée à Paris Est le 10 avril - Une critique cinglante du système électoral représentatif et de sa non-démocratie capitaliste

Une critique pirate de la dystopie sécuritaire en cours au soir du 1er tour électoral + une radio pirate à Lyon

lundi 11 avril 2022, par Echo des luttes écolo-sociales.

Alors que les médias dominants martèlent H24 les idées d’extrême-droite et ulltra-capitalistes, banalisent le racisme et l’exploitation salariale, naturalisent le Capital et sacralisent l’Etat, voici un réjouissant piratage de la radio France Inter qui s’est produit dimanche 10 avril au soir :

-  Ecouter l’enregistrement intégral du piratage : https://soundcloud.com/radio-uz/france-inter-87-8-fm-20h20

- Voir aussi : Soirée électorale : les ondes de France Inter piratées à Paris
À Lyon, c’est l’« Anti-France » qui a hacké le 100.0 FM
Dimanche 10 avril à 20h, alors que les auditeurs de France Inter attendaient (ou non) que les résultats du premier tour de l’élection présidentielle soient annoncés, il semblerait qu’à Paris, l’antenne de la première radio de France ait été piratée.
(...)
À Lyon, c’est une mystérieuse Radio Anti-France qui a émis sur la fréquence 100.0FM toute la journée. Sur leur site, les pirates tiennent à préciser :

L’antifrance n’est pas allé voter. L’antifrance crache dans la soupe électorale. L’antifrance pirate les ondes. L’antifrance s’entraine à l’émeute avec Sissy. L’antifrance nique Morandini. L’antifrance sabote la nation. L’antifrance continuera.

Une version plus complète du programme diffusé est accessible sur leur souncloud :

France Inter piratée à Paris Est le 10 avril - Une critique cinglante du système électoral représentatif et de sa non-démocratie capitaliste
La dystopie en cours dévoilée lors d’une émission pirate

« L’élection est un concours d’autorité comme il y en a de beauté. L’autoritaire y est à son aise comme une mouche sur un cadavre. Mais la plupart des décideurs et leurs valets ne craignent que l’illusion démocratique se paie dans la rue. »

« On croise encore au coin des rues quelques saltimbanques de gauche qui chantent les louanges de la démocratie […] Ils sont bien les seuls à y croire. En privé, technocrates et fascistes ne s’émeuvent pas plus que cela de ces élections sans campagne. Comme si tout ça changeait vraiment la donne. »

Le début d’un mouvement de rebellion contre les médias dominants et contre le monde qu’ils vendent ?


1 Message

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

- Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Présentation | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir à but non-lucratif, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft