Des militants de Toulouse Animal Save agressés brutalement par des éleveurs

Communiqués sur cette agression d’un simple piquet d’information

mardi 3 décembre 2019, par Auteurs divers.

Communiqué de L214

SILENCE, ON TUE • Jeudi dernier, 12 militants de Toulouse Animal Save ont mené une vigie pacifique devant l’abattoir de Montauban afin de témoigner du sort des animaux et de leur apporter un peu de réconfort.

Ils ont été pris à partie par 85 éleveurs qui les ont agressés physiquement, leur ont jeté des abats de poules au visage et ont détruit leurs pancartes et téléphones. L’objectif : vous empêcher de voir cette triste réalité et de questionner vos habitudes.

Tout notre soutien aux militants victimes de ces violences

- Voir la vidéo de ces éleveurs qui ne respectent ni les animaux ni les humains, publiée par L214

Le communiqué de Toulouse Animal Save

Hier, à une vigie organisée par le Toulouse Animal Save devant l’abattoir de Montauban, 12 militants de la cause animale ont été pris à partie par près d’une centaine d’éleveurs.

Peu après 15 heures, une centaine d’éleveurs se réunit devant l’abattoir de Montauban, pour nous empêcher de montrer le sort des animaux. Résignés à militer sans prendre de risque, nous faisons le choix de ne pas aller devant l’abattoir et restons au rond point juste avant, à 200 mètres de là, pour éviter la confrontation. Quelques minutes passent et les éleveurs rôdant contactent ceux qui sont en attente pour venir nous « retrouver ».

Ils s’approchent feignant d’entamer le dialogue, et commencent à nous attaquer. La suite vous la découvrez dans la vidéo.

Ces éleveurs ont un but : empêcher de questionner nos habitudes. Pour cela, deux méthodes : l’intimidation physique et violente et la destruction des outils de communication. Toutes les pancartes ont donc été détruites, et plusieurs téléphones ont été détruits et volés comme vous le découvrirez dans la vidéo (cagnotte Leetchi en ligne pour rembourser les biens détruits estimés à 870 €). Ces actes de violences sont bruts, la caméra n’ayant pas été repéré sur le militant qui la portait. Sinon elle aurait été détruite comme les autres.

La finalité est de viser à vous empêcher de voir la réalité : la mise au monde d’animaux dont le seul but est de vendre leur corps contre de l’argent.

Malgré les agressions de policiers par les éleveurs, malgré la violence des éleveurs envers nos militants pacifiques, nous continuerons de nous rendre calmement devant les abattoirs pour montrer ce que subissent les animaux. Toute cette violence envers les humains nous laisse présager le pire pour les animaux, dont les maltraitances n’entraînent pas de condamnation pénale...

Cette violence gratuite envers des militants pacifistes est une violence mal orientée. Les militants de la cause animale sont là pour les animaux, et non contre les éleveurs. Les problèmes financiers des éleveurs ont démarré dans les années 50 et 60 à partir des investissements de masse dans la mécanisation, ces mêmes investissements qui rendent prisonniers les éleveurs d’un système dont ils ne peuvent s’extirper. Malheureusement, ne pouvant trouver d’ennemis avec un visage identifiable, on considère que les 0,3% de vegans qui sont responsables de tous les malheurs et du suicide des agriculteurs... Or, nous souhaitons que tout le monde puisse vivre en paix, animaux comme humains, nous souhaitons aussi que tout le monde se sente bien et puisse faire ce qui lui plait sans porter atteinte à l’intégrité d’un autre, animal ou humain, et c’est pourquoi nous continuerons à tenter de dialoguer.

Alors nous vous appelons à renforcer nos rangs pour ensemble et pacifiquement prêter notre voix aux animaux !

Toulouse Animal Save

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

Version imprimable de cet article Version imprimable

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft