Des liens d’Hervé Mariton avec Jean-Marie Schmitz et la Fondation pour l’école FPE ?

Pratiques financières douteuses, dirigeants proches des droites extrêmes : enquête sur la Fondation pour l’école

lundi 3 mai 2021, par Enquêtes libres.

A l’heure où à Crest Mr Hervé Mariton méprise les souhaits des conseils d’école et joue de provocations ridicules, voyons un peu ses liens et ses idées dans des domaines liés à l’éducation puisqu’il se présente comme un défenseur des intérêts des enfants à Crest.
- Après une première enquête en 2020 (voir Hervé Mariton et l’extrême droite, une longue proximité d’idées), nous revenons sur les liens du maire de Crest à la légitimité plus que douteuse avec des idées et des personnalités assimilées à l’extrême droite et à l’OAS.

- Pratiques financières douteuses, dirigeants proches des droites extrêmes : enquête sur la Fondation pour l’école - À l’origine de la Fondation pour l’école : un groupe de personnes liées par une affinité idéologique à l’extrême droite, un sens aigu de l’argent, un réseau au sein du monde des affaires catholique, une excellente maîtrise des subtilités fiscales. Et quelques libertés prises avec la loi. Enquête commune de Basta ! et de l’hebdomadaire Politis.

Sur Bastamag :

Jean-Marie Schmitz préside aussi l’association Secours de France, créée dans le sillage de l’OAS, qui défend « les valeurs chrétiennes de la France » et agit pour « l’œuvre civilisatrice de la France »

- Mr Hervé Mariton a débattu en 2012 avec un administrateur de la Fondation pour l’école.

- Table ronde de Mr Hervé Mariton avec Lionel Devic (L. Devic est épinglé dans l’enquête de Bastamag citée ci-dessus) : Former et transmettre : Marc Le Bris, instituteur et directeur d’école, écrivain ; Lionel Devic, avocat, président de la Fondation pour l’école ; Hervé Mariton, député de la Drôme, auteur de l’ouvrage « Transmettre pour construire »

Des liens d’Hervé Mariton avec Jean-Marie Schmitz et la Fondation pour l’école FPE ?
La tyrannie peut prendre de multiples visages

- Mr Hervé Mariton participe à un colloque sur la familleJean-Marie Schmitz intervient

- Mr Hervé Mariton a participé en 2016 à un colloque SOS-Education, une officine ultralibérale, épinglée dans cet article : SOS-Education et extrême-droite ? et néolibéralisme ? ( voir aussi SOS Education, attention danger + En cachette, la sulfureuse association SOS Education efface tous ses liens avec le nouveau ministre de l’Education nationale)
- Dans ce colloque SOS-Education de 2016 on trouvait par exemple :

- Le président de Secours de France, Jean-Marie Schmitz, ancien cadre dirigeant du groupe Lafarge, a été celui d’Ichtus, cet institut catholique traditionaliste héritier de la Cité catholique, un mouvement d’extrême droite « contre-révolutionnaire », qui connut une certaine influence dans les années 1950 et 1960. Jacques Trémolet de Villers, fondateur d’Ichtus, ancien avocat du milicien Paul Touvier, est d’ailleurs lui aussi membre de la direction du Secours de France. Ichtus se retrouve encore au centre du jeu dans le mouvement anti-mariage homosexuel. (A ce sujet, lire notre article ici).
La composition des membres "pour l’honneur" de Secours de France est aussi très instructive. On y retrouve, entre autres, Jacques Isorni (avocat de Pétain) ; Jean-Louis Tixier-Vignancour (figure de l’extrême droite, avocat des militants OAS) ; Georges Bidault (ancien résistant, il fut l’un des dirigeants OAS) ; Pierre Sergent (un des chefs de l’OAS) ; le Colonel Château-Jobert (ancien résistant, ancien OAS) ; ou encore les écrivains Jean Raspail et Jean Cau, qui furent tous deux proches de la Nouvelle droite

Des liens d’Hervé Mariton avec Jean-Marie Schmitz et la Fondation pour l’école FPE ?
L’ultra-libéralisme, nouvelle variante de totalitarisme se masque en invoquant sans cesse « la liberté de choix de l’individu »

- Mr Hervé Mariton a grenouillé avec Samuel Lafont, un soutien médiatique actif de l’extrême droite :

- Mr Hervé Mariton est un membre éminent du Cercle algerianiste, il a baptisé une rue Hélie de Saint Marc à Crest (devant le supermarché Casino), avec ensuite une conférence salle de Coloriage.
Or le film sur St Marc est coréalisé par Jean-Marie Schmitz

Des liens d’Hervé Mariton avec Jean-Marie Schmitz et la Fondation pour l’école FPE ?
Ici Ceausescu, un tyran de l’Est, qui a mal fini

- Nicolas Bernard-Buss, un des fondateurs du mouvement sous le pseudo Nicolas Berns, sera condamné à 2 mois de prisons pour rébellion envers les forces de l’ordre le dimanche 16 juin 2013. (...) Il a demandé à voir trois députés : Hervé Mariton, Laurent Wauquiez et Marion Maréchal Le Pen (belle brochette !).

-  Mouvement politique L’avant-Garde :
En octobre (2015), L’Avant-Garde organise ses premières universités d’été à Saint-Lambert, avec pour thème « Pour une identité harmonieuse ». Jacques de Guillebon, Olivier Rey, Gaultier Bès de Berc (cofondateur des Veilleurs), Guillaume de Prémare (ICHTUS), Jean-Frédéric Poisson (président du PCD), Karim Ouchikh (président de SIEL), Xavier Lemoine (PCD), Roland Hureaux (ex-RPFIE), Chantal Delsol, Mathieu Bock-Côté (ex-BQ), Stéphane Buffetaut (PCD et CNIP), Christian Vanneste (président du « Rassemblement pour la France » (RPF), fondé en 1992 par Nicolas Stoquer), Eugénie Bastié, Anne Coffinier, Jean-François Chemain, Hervé Mariton (député LR), Xavier Breton (député LR), Patrick Louis (secrétaire général du MPF) et Thibaud de Bernis y interviennent.
(...)
L’Avant-Garde ne soutient aucun candidat à la primaire de la droite et du centre de 2016, mais reçoit Hervé Mariton et Jean-Frédéric Poisson, candidats déclarés, lors de son université d’été en 2015.
(...)
En avril 2017, cinq membres de L’Avant-Garde appellent à rallier Marine Le Pen au second tour de l’élection présidentielle

- Les catholiques instrumentalisés par les partis de la haine : Au milieu des années cinquante, Jean Ousset crée la Cité Catholique qui a en détestation toute forme de modernisme et particulièrement de libéralisme. Au passage, ceci rend comique le fait que des ultra-libéraux contemporains, façon Mariton, flirtent avec le mouvement.

- TV Libertés, une chaîne Youtube fondée par des anciens du Front national, invite Mr Hervé Mariton

P.-S.

- Complément, concernant la primauté de « la liberté de chacun » que met en avant en toute occasion l’ultra-libéral Mr Hervé Mariton :


Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

- Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Présentation | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft