Des jeunes ont manifesté pour le climat à Crest vendredi 18 novembre

Collégiens et lycéens étaient présents malgré les entraves honteuses des établissements scolaires

jeudi 24 novembre 2022, par Enquêtes libres.

Ils-elles étaient environ 70 jeunes présents vendredi 18 novembre à Crest pour s’inscrire dans les grèves pour le climat lancées par Greta Thunberg malgré la mauvaise volonté des établissements crestois (voir plus bas).

Des jeunes ont manifesté pour le climat à Crest vendredi 18 novembre

Déterminés et dynamiques, les jeunes lancaient sans discontinuer leurs slogans emblématiques :

  • et un, et deux, et trois degrés, c’est un crime contre l’humanité
  • papa maman, je sèche pour le climat
  • On a même pu entendre « aha Anticapitalistes » à un moment.
  • Voir aussi quelques unes des pancartes accrocheuses dans ce reportage
Des jeunes ont manifesté pour le climat à Crest vendredi 18 novembre
Se battre pour les premières places dans l’avion qui va au crash ?

Après avoir stationnés devant la marie de Crest, ils ont entamé à marche rapide un tour des 3 principaux établissements scolaires du secondaire de Crest.

Des jeunes ont manifesté pour le climat à Crest vendredi 18 novembre
Des jeunes ont manifesté pour le climat à Crest vendredi 18 novembre

A Saint Louis, les élèves désirant faire grève et manifester étaient face à des obstacles administratifs (mot spécial des parents). Ils étaient donc très peu nombreux dans le cortège.
La manfestation interpellait les jeunes de Saint Louis « cloitrés » de l’autre côté des grillages dignes d’une prison. D’eux on apercevait seulement des ombres à travers les mailles des clôtures..

Une banderole « portes ouvertes » venait souligner l’absurdité de la situation. La réalité des clôtures sécuritaires et des caméras de vidéosurveillance se chargeant de contredire l’intention affichée d’ouverture.

Des jeunes ont manifesté pour le climat à Crest vendredi 18 novembre
Les grilles fermées de St Louis
Des jeunes ont manifesté pour le climat à Crest vendredi 18 novembre
Des jeunes ont manifesté pour le climat à Crest vendredi 18 novembre


A Armorin, même chose, porte close et personne de l’autre côté pour accueillir ou soutenir les manifestant.e.s.

Alors que les élèves en grève pour le climat ne voulait « sécher » que la matinée, Armorin a même indiqué que les élèves qui quittaient les cours le matin seraient exclus l’après midi.
Apparemment, il leur a été dit qu’ils n’avaient qu’à manifester le samedi hors des heures de cours, ...comme si des élèves dispersés dans de nombreuses communes pouvaient arriver facilement à se retrouver en week-end...

Des jeunes ont manifesté pour le climat à Crest vendredi 18 novembre
Des jeunes ont manifesté pour le climat à Crest vendredi 18 novembre

La plupart des jeunes n’attendaient pas grand chose de bon de la COP 27 (il semble que les conclusions finales de cette COP leur ait donné raison).
Ils n’espérent pas trop non plus des élus drômois.
Certain.e.s considéraient que la Drôme n’était pas le pire département, notamment grâce à une bonne implantation de l’agricultre bio, mais qu’on reste loin du compte.

Ils-elles ont prévu de continuer à se mobiliser, au moins un vendredi par mois.
Certain.e.s se réunissent de temps en temps pour s’organiser ou creuser certains sujets en discutant et en se documentant.

Des jeunes ont manifesté pour le climat à Crest vendredi 18 novembre
Des jeunes ont manifesté pour le climat à Crest vendredi 18 novembre
pancarte « suicide collectif »
Des jeunes ont manifesté pour le climat à Crest vendredi 18 novembre

Au Collège Revesz Long, là aussi les élèves de l’établissement restaient scotchés à l’intérieur des bâtiments derrière des fenêtres closes, ou faisaient des signes loin du grillage qu’ils n’osaient même pas approcher.
Le système de dressage et de soumission mis au point de longue date par l’éducation nationale semble avoir fait son effet.

Une voiture de la gendarmerie nationale suivait le cortège à une petite distance et s’efforçait de filmer les jeunes « leader » et les adultes présents afin de les ficher comme il se doit dans une démocrature.

Des jeunes ont manifesté pour le climat à Crest vendredi 18 novembre
Des jeunes collégiens et lycéens ont manifesté pour le climat à Crest vendredi 18 novembre

Ensuite, le groupe de manifestant.e.s est retourné à Armorin, toujours aussi désert, pour finir par se retrouver au parc devant la gare pour discuter et s’organiser pour la suite.
D’autres actions auront sans doute lieu en décembre.

D’autres actions vont-elles avoir lieu ailleurs en Drôme avec d’autres élèves ?

Des jeunes ont manifesté pour le climat à Crest vendredi 18 novembre
Devant Armorin
Des jeunes ont manifesté pour le climat à Crest vendredi 18 novembre

Sur l’attitude honteuse des établissements scolaires

Qu’il s’agisse du public ou du privé, l’attitude des établissements a été tout aussi lamentable.

Vue l’urgence et vues les catastrophes en cours, on s’attendrait à ce qu’ils soutiennent et encouragent fortement ces jeunes qui ont le courage et l’énergie d’essayer de faire un petit début de quelque chose, et même que les chefs d’établissement et les profs proposent de consacrer plusieurs vendredis par mois à des actions et réflexions sur la question climatique et écologique. Ils pourraient par exemple proposer aux jeunes de s’occuper d’inviter divers intervenants sur ces sujets, et aussi des militant.e.s ou scientifiques virulents et engagées, pas que des élus et autres autorités insitutionnelles.
Mais non, ils préfèrent tenter d’étouffer l’élan de la jeunesse, de punir les jeunes engagés, de maintenir le calfeutrage des lieux d’études et leur coupure dommageable avec la réalité et les urgences vitales.

Ces établissements, malgré leurs éventuels jolis discours et mini-mesures, préfèrent ainsi le casernement et la fuite en avant dans les désastres que l’ouverture, le débat libre et une véritable prise en compte des catastrophes en cours.
Ces établissements et la plupart de leurs professeurs ont donc une attitude honteuse et irresponsable.
Espérons que de plus en plus de jeunes arriveront à se défaire rapidement de leur emprise néfaste sur leur éducation et sur leur avenir.

Des jeunes ont manifesté pour le climat à Crest vendredi 18 novembre
Des jeunes ont manifesté pour le climat à Crest vendredi 18 novembre
Des jeunes ont manifesté pour le climat à Crest vendredi 18 novembre
Des jeunes ont manifesté pour le climat à Crest vendredi 18 novembre
Des jeunes ont manifesté pour le climat à Crest vendredi 18 novembre
Des jeunes ont manifesté pour le climat à Crest vendredi 18 novembre
Devant la station de TOTAL, la multinationale ennemie de la biosphère
Des jeunes ont manifesté pour le climat à Crest vendredi 18 novembre

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

- Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Présentation | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir à but non-lucratif, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft