Crest : 1 million d’euros pour la sécurité ! - Combien pour l’extension de la vidéosurveillance ?

A Crest, c’est la gendarmerie qui oriente la politique vidéosurveillance de la majorité municipale de Mr Mariton

vendredi 10 décembre 2021, par Les Potins de la Vallée.

Jeudi 2 décembre salle Coloriage, la majorité municipale a fait un prétendu « débat public » sur le budget 2022 de la ville.
Déjà, l’emploi ehonté et récurrent du terme « débat public » pour un pur exercice de verticalité du pouvoir où tout est déjà décidé à l’avance entre élus de la majorité, sans aucun débat justement, prête à rire, jaune.
Mais on est habitué de longue date aux inversions de langage et aux manipulations communicationnelles de Mr Mariton et de son équipe toute dévouée.

Pour l’instant le budget imposé par la majorité municipal pour « la-sécurité » n’est pas très précis (peut-être que des présent.e.s du 2 décembre en savent plus ?), on voit que Mr Mariton et ses complices ont prévu dans leur plaquette :
- 1 million d’euros pour la sécurité et la tranquillité
Dont 130.000 € pour le nouveau poste de police
- Il est indiqué aussi 655.000 € pour :

  • l’entretien des 8 policiers
  • la brigade canine
  • Le renouvellement la vidéosurveillance et l’installation de nouvelles caméras (actuellement le coût du dispositif est de 40.000 €/an d’après l’élue maritonienne Audrey Corneille)

Sur ces 655.000 €, combien pour la vidéosurveillance ?

Crest : 1 million d’euros pour la sécurité ! - Combien pour l’extension de la vidéosurveillance ?
Pour la tranquillité publique ? ou plutôt pour des fantasmes malsains, des gains électoraux et des marchés juteux pour certains lobbys ?

Combien au juste pour la vidéosurveillance ?

A Crest, il semble donc, si on lit le journal Le Crestois du 10 décembre 2021, que c’est la gendarmerie qui dicte la politique en matière de sécurité.
Mr Mariton, parfaitement en phase, ne fait qu’exécuter ?
A quoi sert donc la supposée vie politique locale, la supposée démocratie ? Il vaudrait mieux alors directement installer des gendarmes et des flics aux postes de maires et d’adjoints, ce serait nettement plus clair.

La vidéosurveillance est un dispositif intrusif et coûteux payé par l’argent du contribuable dont la mairie admet ne pas avoir examiné l’utilité et l’efficacité.

De nombreuses études disent pourtant depuis longtemps que la vidéosurveillance n’apporte rien ou pas grand chose en matière de sécurité, en revanche ça sécurise psychologiquement un certain électorat captif maintenu dans la peur, ...et ça fait marcher le juteux business de la-sécurité et de ses gadgets sécuritaires.

- Voir par exemple, vus sur Ricochets :

Déjà 21 caméras de surveillance à Crest ! Vous en voulez encore ?
Avec bientôt de la biométrie, de la reconnaissance faciale (comme l’a déjà lancé en Rhône-alpes un autre membre éminent de LR, Mr Laurent Wauquiez) et des détecteurs de mouvements ? Pourquoi pas des capteurs sonores pour bruits « anormaux » si « les gendarmes sont très demandeurs » ? (en italique, c’est une citation des propos de Mr Mariton dans le journal Le Crestois)
Et quand la gendarmerie demandera des drones volants H24 reliés par 5G les élus zélés s’exécuteront comme un bon chien-chien ?

Bref, au lieu d’ajouter des caméras et de remplacer les vieilles, il faudrait plutôt démonter celles existantes et élaborer une toute autre politique.

En tout cas, si personne ne s’organise pour protester énergiquement, le petit délire sécuritaire continuera à Crest.

Crest : 1 million d’euros pour la sécurité ! - Combien pour l’extension de la vidéosurveillance ?
655.000 € pour la-sécurité, dont combien pour une vidéosurveillance inutile et socialement néfaste ?

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

- Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Présentation | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir à but non-lucratif, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft