Coronavirus : un nombre de cas c’est pas la même chose qu’un nombre de morts ou de malades

Comment les statistiques et les nouvelles normes de l’OMS sont trompeuses et abusives

jeudi 27 août 2020, par Auteurs divers.

Coronavirus : article sur l’immense différence entre un nombre de cas et un nombre de morts ou de malades.

OMSCOMMENT ON CRÉÉE UNE PANDÉMIE... VERBALE

On ne sait pas si le coronavirus a muté, ce qui est certain c’est que l’information à son sujet a bien changé. Jusqu’en mai, nous étions abreuvés de chiffres de morts et de malades sous respirateur. Désormais, la comptabilité s’arrête aux cas.
Quels cas ? Les cas de personnes infectées, aux urgences, décédées ? Non. Tous les cas. Or à mesure que le testing se systématise (notamment en raison des restrictions d’accès à certains pays), le nombre des cas augmente. Les porteurs sains, sans aucun symptôme, contribuent donc à faire monter le trouillomètre. Jusqu’au moment où le nombre de « cas » finit par justifier de nouvelles restrictions, etc.
En l’occurrence, il ne s’agit pas seulement d’une approximation des médias de grand chemin. La confusion sur les « cas » vient de tout en haut.
En mai 2009, l’OMS a modifié la définition de ce qu’est une pandémie. La description antérieure stipulait qu’« une pandémie peut survenir lorsqu’un nouveau virus de la grippe apparaît… résultant en une épidémie mondiale avec un grand nombre de morts et de malades… » En 2020, la « pandémie » peut être déclarée si « l’épidémie d’une maladie se manifeste par un nombre de cas plus élevé que la normale pour cette maladie ».
En l’occurrence, explique l’Australienne Judy Willyman qui a consacré sa thèse de doctorat au sujet, « un “cas” est défini par la présence du virus (infection) chez la personne sans aucun symptôme ou lorsque celui-ci est diagnostiqué sur la base des seuls symptômes ». (https://www.vaccinationdecisions.net/how-the-world-health-organisation-who-created-a-pandemic-of-a-disease/)
La multiplication des « cas », même asymptomatiques, est la condition sine qua non pour le maintien de l’alerte « pandémie ». Si le Covid_19 était arrivé avant 2009, le monde aurait vaqué à ses occupations comme si de rien n’était. Qui sait, d’ailleurs, s’il n’est pas déjà passé, lui ou l’un de ses cousins ?

PS. Sur son site consacré aux stratégies de la vaccination, le Dr Willyman cite une confession intéressante :
« En 1975, Henry Gadsden, patron du fabricant de vaccins Merck & Co, a déclaré au magazine Fortune que “c’était son vieux rêve que de fabriquer des médicaments pour les personnes saines, de telle sorte que Merck puisse en vendre à tout le monde”. Le rêve de Gadsden fait désormais marcher la machinerie de marketing de l’industrie la plus lucrative au monde (Moynihan & Cassels, 2005). »

(post issu d’un article de Antipresse)

- Voir aussi :
Covid-19 : pourquoi la flambée des nouveaux cas ne conduit-elle pas à une hausse similaire des hospitalisations ?


3 Messages

  • Coronavirus : un nombre de cas c’est pas la même chose qu’un nombre de morts ou de malades Le 28 août à 00:34, par Auteur

    en complément : Ce que cache le masque - Porter le masque, d’accord. Mais la précaution rigoureuse qui s’applique au Covid devrait aussi se déployer pour d’autres maux tout aussi néfastes.

    Répondre à ce message

  • Coronavirus : un nombre de cas c’est pas la même chose qu’un nombre de morts ou de malades Le 27 août à 22:16, par Alex

    J’oubliais : moins on teste (testing, c’est quand on a l’esprit à l’Ouest) , moins il y a de cas, comme dirait Trump. Bref, le covid aura été l’occasion d’un salutaire recomposition politique, où l’on aura vu l’extrême droite et certaine extrême gauche, pseudo-libertaires et vrais libertariens - adorer les mêmes gourous, Raoult en tête (sa démission est vivement espérée), ce charlatan à gros égo qui ne croit pas en la science, bien qu’il en tire sa légitimité. Le covid aura marqué l’union de tous les obscurantismes : leur point commun : l’orgueil humain et l’oubli des catastrophes passées. Sans oublier la paresse intellectuelle et l’incapacité à proposer quelque autre modèle que ce soit, en s’en tenant à la confortable attitude de la seule critique. On n’est pas sorti de l’auberge !

    Répondre à ce message

  • Coronavirus : un nombre de cas c’est pas la même chose qu’un nombre de morts ou de malades Le 27 août à 21:58, par Alex

    Ce qu’aura démontré le Covid en tout cas, c’est la pandémie de bêtise humaine. Salutaire découverte : c’est de cette bêtise - l’indéfectible confiance de l’homme en ses capacités supra-naturelles - que meurt la planète. Et que prolongent, dans une alliance inédite, les obscurantismes des extrêmes - trop bien nourries pour apercevoir les désastres à venir - la famine plus la pandémie - alliance qui rapproche tous les obscurantismes, quels que soient leurs bords.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

Version imprimable de cet article Version imprimable

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft