Climat & écologie : baladés de solutions foireuses en rêves technologiques, le temps passe... et se rétrécit

Il reste trois ou cinq (ou dix) ans pour tout changer, mais le système impose ses « solutions » pour ...continuer la même chose

mardi 17 mai 2022, par Les Indiens du Futur.

Des "solutions" merdiques pour ne rien changer au fond, ou des insurrections radicales pour forcer un changement que le système et ses adeptes refusent jusqu’à la mort ?

Les panneaux solaires ne sont pas écologiques

- Les panneaux solaires ne sont pas écologiques (par Jean Autard)
Après les lotissements, parkings, zones commerciales, aéroports et autres formes d’artificialisation des sols, la dévastation de la nature prends une nouvelle forme : il s’agit de vastes étendues de plastique, métal et silicium : les « fermes » — l’appellation sert à donner une image bucolique à la chose, aussi et mieux nommée « centrales » — solaires. Tandis que jusque-là, on détruisait les forêts, terres agricoles et autres espaces naturels au nom de la croissance, du développement, de la production, de l’économie et de l’emploi, aujourd’hui, on le fait en plus au nom de l’écologie (désormais assimilée au « développement durable »).

Climat & écologie : baladés de solutions foireuses en rêves technologiques, le temps passe... et se rétrécit
L’écologie industrielle, la solution du système impossible et contradictoire dans les termes

Il n’y a pas de solutions pour un monde vivable au sein de la civilisation industrielle

Ca fait des années que les puissants, leurs médias et leurs amis les pseudo-écologistes nous baladent de « solutions » en « solutions », mais pourtant tout empire.

Depuis l’invention du « développement durable », tout a continué comme avant. Les nouvelles énergies s’ajoutent aux anciennes, et le système techno-industriel productiviste en réclame toujours plus : solaire, nucléaire, éolien, fossiles..., tout fait ventre pour le Monstre.
A présent, la mode est à la « transition écologique/énergétique », et les émissons de CO2 continuent d’augmenter, tandis que le climat par en sucette, qu’animaux et plantes disparaissent en accéléré, sur fond de guerre en Europe, de guerre sociale menée par les blocs bourgeois et le capitalisme, et d’inflations des prix.
Ils essaient (ou juste en parlent) toutes les solutions pour que le système (la civilisation industrielle) tienne et donc continue à provoquer des désastres, mais évitent soigneusement toutes les actions qui permettraient à la situation de s’améliorer. Forcément, ces actions de létigime défense et de sauvetage impliquent d’arrêter, démolir, détruire la civilisation industrielle.
La civilisation industrielle crée un monde invivable, la solution c’est de la démolir.

Il n’y a rien à attendre de bon des dirigeants de l’Etat et du capitalisme, de leurs valets et porte-voix, des adorateurs de la technologie et de la civilisation industrielle. La solution c’est de les ignorer, de les priver de tout pouvoir, de les dégager tous.

Climat & écologie : baladés de solutions foireuses en rêves technologiques, le temps passe... et se rétrécit
Les solutions du système ressemble à un gros bric à brac chaotique bricolé au fur et à mesure pour continuer la fuite en avant

Les solutions des "écologistes" médiatiques sont des conneries contradictoires

Pour le dire d’une manière simple, le rôle des ONG écologistes, des Cyril Dion, du GIEC, etc., c’est de contribuer à garder les populations apathiques. Bien sûr, ils nous exhortent à marcher pour le climat. Mais c’est tout. Une promenade rituelle qui n’a aucun effet et ne peut en avoir vu qu’elle n’aspire à rien d’intéressant et même de cohérent. Et régulièrement, on nous assure qu’il nous reste trois ou cinq (ou dix) ans pour tout changer, mais qu’« on a les solutions » (ou qu’« on connaît les solutions »).
En réalité, les « solutions » de ceux qui affirment ça sont une montagne de couillonneries contradictoires qui n’ont jamais eu aucune chance de changer quoi que ce soit.

Ou on nous fait miroiter un changement ou une amélioration de la situation grâce à X procédure (poursuite de l’État en justice, Convention citoyenne pour le climat, marche climat, etc.), qui échoue inlassablement à changer quoi que ce soit. Mais peu importe, inlassablement, on nous refait miroiter une nouvelle possibilité de changement au travers d’un nouveau truc débile, contradictoire et inoffensif. Et beaucoup de gens continuent inlassablement d’y croire. On remplace la carotte au bout du bâton par une autre d’une autre couleur, et l’âne humain continue d’avancer. Et ça, c’est le sommet de la conscience. Une tragi-comédie.

(post de Nicolas Casaux)

Quelques exemples des désastres produits par la mégamachine :

Climat & écologie : baladés de solutions foireuses en rêves technologiques, le temps passe... et se rétrécit
Des solutions pour évacuer les microplastiques qui imbibent nos poumons et toute la biosphère ?
Climat & écologie : baladés de solutions foireuses en rêves technologiques, le temps passe... et se rétrécit
Des chimères génétiquement modifiées pour produire plus : une solution du système
Climat & écologie : baladés de solutions foireuses en rêves technologiques, le temps passe... et se rétrécit
Des voitures électriques fabriquées dans des usines polluantes par des ouvriers exploités avec des minerais issues de mines dévastatrices : une solution du système
Climat & écologie : baladés de solutions foireuses en rêves technologiques, le temps passe... et se rétrécit
Des solutions pour récupérer le benzène disséminé ?

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

- Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Présentation | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir à but non-lucratif, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft