Carrière : stop au carnage écologique dans le Pilat

Rassemblement Jeudi 3 février à 9h au tribunal administratif de Lyon

lundi 31 janvier 2022, par Groupe écolo.

- Rassemblement Jeudi 3 février à 9h au tribunal administratif stop au carnage écologique dans le Pilat - Autorisation de destruction de 43 espèces menacées dans le parc naturel régional du Pilat ?!
Le collectif contre l’extension de la carrière, luttons contre l’extractivisme à outrance et le carnage écologique que nous fait vivre Delmonico-Dorel dans le parc naturel régional du Pilat.Retour ligne automatique
Il nous reste une chance d’être entendu.e.s et considéré.e.s !

Carrière : stop au carnage écologique dans le Pilat

Stop le massacre à la concasseuse !

Dans le Parc régional naturel du Pilat, la carrière de roches dures des « Gottes », de Saint-Julien-Molin-Molette reste une aberration écologique.
En 1973 la société DELMONICO DOREL en fait l’acquisition.
Depuis les arrêtés d’extensions se sont succédés :1983, 30 ans et 7ha, 1988 on passe de 50 000 à 100 000 tonnes/an etc.
En 2005 il était acté qu’il s’agissait d’une ultime autorisation qui devait s’achever sur la remise en état du site en 2020.
Mais une nouvelle demande est formulée et accordée en 2020 pour 165 000 tonnes, et 28.2ha, presque 20 fois la superficie initiale et 30 ans de plus. L’exploitant a dévoilé à cette occasion, dans sa demande initiale, de nouvelles ambitions vers 500 000 tonnes/an, soit encore trois fois plus ?
Nous parlons à terme de l’équivalent de 38 terrains de foot de forêt ravagée dans un Parc Naturel.
Cela fait 49 ans que le village de St Julien-Molin-Molette contribue à l’enrichissement de cet industriel en sacrifiant sa sécurité ; avec un passage de camions incessant dans un réseau routier inadapté (jusqu’à 240 passages/jour ; comptage du rapporteur publique), des explosions et un bruit insupportable pour les riverain.e.s (plusieurs plaintes en gendarmerie),sa santé avec un impact sur la ressource en eau, la présence de poussières contenant du radon, (son taux d’uranium 238 est élevé, [cf expertise CRIIRAD n17-61 et norme Euratom 2013/59]), les fissures dans les maisons, un paysage défigurer par l’appétit toujours plus grandissant de cette société, tout cela dans un parc naturel !!!!

A l’heure où nos dirigeants parlent de conscience écologique, d’arrêter l’artificialisation des sols, comment se fait-il que la préfecture de la Loire autorise encore une extension de 30 ans et la destruction de 43 espèces menacées ?

Cette carrière n’a pas d’intérêt général, ni économique (hormis pour le carrier) et nous osons l’espérer, ni politique, comme l’indique le résultat de l’enquête publique de décembre 2017 qui avait donné un avis défavorable au PIG (projet d’intérêt général). Les granulats extraits n’ont aucune spécificité.
(...)
- SUITE

Carrière : stop au carnage écologique dans le Pilat
Non au projet de carrière de la société DELMONICO DOREL

Voir en ligne : Pour plus de renseignement


Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

- Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Présentation | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir à but non-lucratif, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft