Biovallée ® aime la soupe d’euros de TIGA, tant pis si elle est rouge sang

19,4 millions d’euros pour du capitalisme « vert » qui continue le désastre ?

par Camille Pierrette.
Mis à jour le mercredi 11 septembre 2019

Biovallée ® accueille en grand pompe le premier ministre Edouard Philippe ce vendredi 13 septembre 2019 à Eurre.

Les membres de Biovallée ® n’ont eu aucun scrupule à accueillir le bras droit du régime Macron ! Business is business, Biovallée ® va recevoir 19,4 millions d’euros via TIGA, un appel à initiative lancé par Matignon et la Caisse des dépôts et consignations. Biovallée ® ne veut donc pas cracher dans la soupe, tant pis si la soupe d’euros provient à présent d’un régime autoritaire et que le beurre baigne dans le sang des manifestant.e.s et des autres personnes tuées ou mutilés par les sbires agissant en bandes armées aux ordres de Macron et du gouvernement.

La pseudo-transition écologique à coup de voitures électriques et de panneaux photovoltaïques vaut bien que Biovallée ® pactise avec les éborgneurs et les adeptes des arrestations préventives de journalistes et de manifestant.e.s. (ok ce machin TIGA a été lancé sous la présidence précédente ...qui ne valait guère mieux).
Peut-être que Biovallée ® fera malgré tout des choses intéressantes avec TIGA sur le lot, ça n’empêche pas que le reste sera sans doute problématique et que ce système de subvention aggrave la compétition entre territoires et assoit le libéralisme.

TIGA, territoires d’innovationde grande ambition

Avec TIGA, les territoires sont mis en concurrence pour des subventions, les plus « innovants » l’emportent et il en est fini de l’égalité entre les différentes régions.

Avec TIGA, on voit le capitalisme « vert » avancer ses billes sous couvert d’écologie et de résilience, voici des critères que TIGA aime bien :

  • (i)Création nette d’emplois liée au projet
  • (ii)Impact relatif en émissions de GES
  • (iii)Mesure de la dimension économie circulaire du projet
  • (iv)Mesure de la participation des usagers finaux à la conception/réalisation des actions du projet
  • (v)Création de valeur (augmentation de la valeur ajoutée)
  • (vi)Réduction des coûts
  • (vii)Amélioration de la productivité...
seul le désastre sera durable

Toutes ces mesures de "développement durable" restent du développement, de la croissance. Dans le cadre capitaliste, toute l’énergie et toutes les matières premières disponibles sont utilisés pour maintenir la croissance des capitaux. L’amélioration de la productivité et les économies d’énergie permettent en réalité de produire et consommer davantage, et donc au final d’accentuer les émissions de CO2, la destruction du vivant, l’extraction de matières premières, le dérèglement du climat. Et seul le désastre sera durable.

N’en déplaise à la liste "Ensemble pour Crest" pour les municipales, toujours engluée dans les illusions mortelles du développement économique, le développement économique détruit et détruira le vivant même s’il se prétend "vert" ou "durable".

Dans le capitalisme, même s’il se dit circulaire ou participatif, l’écologie, la préservation des humains et des autres vivants ne sont pas possibles car une croissance infinie sur une planète finie est suicidaire.
Les entrepreneurs du capitalisme "vert" et autres députés (comme Célia de Lavergne, députée LREM 3e circonscription Drôme) qui se croient visionnaires et ambitieux par rapport aux ploucs et aux écolos "anti-tout" sont en réalité d’un archaïsme, d’une irresponsabilité et d’une cécité crasse. Ils ne font que relooker le même système qui a déjà produit des désastres partout et veut à présent rendre la planète inhabitable. Le capitalisme et les gouvernements ne peuvent pas apporter de solutions puisqu’ils ont créés les problèmes, qu’ils les aggravent et s’opposent aux changements radicaux par la force et la manipulation.

Alors, hackons TIGA et Biovallée ®, virons les dignitaires LREM et leurs larbins
, détruisons le capitalisme et les gouvernements, et remplaçons le par des sociétés soutenables et vivables pour toutes et tous, ici et partout ailleurs !

- Pour se désintoxiquer pour de bon des mythes de la croissance verte et du développement durable, quelques articles :

Citations

Le capitalisme ne peut pas arrêter la Croissance {JPEG}« Parler des ’limites à la croissance’ sous une économie de marché capitaliste a autant de signification que de parler des limites de la guerre dans une société de guerriers. Les avertissements moraux, qui sont exprimés aujourd’hui par beaucoup d’écologistes réputés, sont aussi naïfs que les avertissement moraux des multinationales sont des manipulations. Le capitalisme ne peut pas davantage ’être persuadé’ de limiter la croissance qu’un être d’humain ne peut ’être persuadé’ de cesser de respirer. Les tentatives ’de verdir’ le capitalisme, pour le rendre ’écologique’, sont condamnés par la nature même du système comme système de croissance sans fin. »
Murray Bookchin, Remaking Society.

Bernard Charbonneau :
« une prospective sans illusion peut mener à penser que le virage écologique ne sera pas le fait d’une opposition dépourvue de moyens, mais de la bourgeoisie dirigeante, le jour où elle ne pourra plus faire autrement. Ce seront les divers responsables de la ruine de la terre qui organiseront le sauvetage du peu qui en restera, et qui après l’abondance gèreront la pénurie et la survie. Car ceux là n’ont aucun préjugé, il ne croient pas plus au développement qu’à l’écologie : il ne croient qu’au pouvoir. »

Mais au fait

Qui a tué Steve ?
Qui a tué Zineb ?
Qui a tué Adama ?
Qui a tué Lamine ?
Qui a tué Zyed ?
Qui a tué Bouna ?
Qui a tué Babacar ?
Qui a tué Rémi ?
Qui a tué Jérôme ?


Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

Version imprimable de cet article Version imprimable

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft