Violence, arrogance et sédition

Qui veut réhabiliter le marquis de Launay ?

jeudi 30 janvier 2020, par Etienne Maillet.

« Les voyous d’extrême Droite et d’extrême Gauche agitent la haine et la violence… le peuple va il s’armer contre les extrémistes ? … Ce n’est pas uniquement l’aversion pour la guillotine de celui qui a permis d’abolir la peine de mort en France qui a motivé son coup de sang : les images montrées en plateau étaient celles de manifestants promenant une fausse tête du président au bout d’une pique, rappelant le sort du marquis de Launay, gouverneur de la Bastille en 1789 », écrit Paul Breynat dans un article de Media citoyen du Diois citant un texte en partie repris du Huffington Post, dans lequel l’ancien garde des sceaux Robert Badinter estime que « promener des têtes sur des piques » n’a rien de folklorique.
En vidéo, Robert s’indigne : « Derrière le symbole il y a la pulsion  ».
Des sauvages, on vous dit ! Des animaux !

J’avais commenté cet article dans les colonnes de Media citoyens du Diois (MCD) . Commentaire tronqué, de son aveu même, par le président de MCD, Marco Panseri.

Voici donc la partie du commentaire non censurée par MCD, , en son milieu, en italiques, la partie censurée par MCD :

« Lors de la prise de la Bastille, le marquis de Launay a donné l’ordre de faire sauter la poudrière qu’abritait la Bastille, ce qui aurait probablement tue des milliers de personnes. Les soldats ont refusé de le faire.
Mme Elizabeth Badinter est l’héritière de Publicis, un grand groupe de publicité français. Mme Badinter n’a jamais eu à gagner sa vie. Ce qui lui donne la hauteur de vue pour fustiger l’imbécillité de la populace laborieuse, la bêtise populaire. En oubliant que la publicité et le meilleur moyen d’abêtir les gens. La publicité pour les voitures représente 1/3 des budgets publicitaires. Quoi de mieux que la publicité pour imposer la représentation du monde des possédants, qui se moquent de la survie de la planète du bien être des gens. Rendre les gens stupides d’abord, se plaindre qu’ils sont stupides ensuite.
La thèse de l’imbécillité des foules est aussi vieille que la bêtise des aristocrates (voir la Politique d’Aristote, Gustave Bon, etc). Les bourgeois meurent de leur bêtise, pour ne pas savoir maintenir la paix et la justice sociale : ils préfèrent la violence sociale, si profitable à leurs intérêts. Hier comme aujourd’hui."

Arrogance et sédition

MCD n’aurait rien dû publier de ce commentaire. Les choses auraient été claires, et le censeur honnête et cohérent au moins. Mais non, le censeur au plus caviarde, change le sens des mots, s’autorise à modifier la pensée d’un autre et trompe son lectorat !
Par couriel, M. Panseri tente de se justifier. « Oui, Mme Badinter n’était pas du tout dans le sujet. LES AMALGAMES (les capitales sont dans l’original de la réponse) sont préjudiciables à la vérité. Le pt de mcd Marco Panseri. »

Amalgame ? Quel autre amalgame que celui du mariage entre M. et Mme Badinter, deux êtres qui probablement par cette union signifient leurs communauté d’intérêts et de valeur ! Il est bon de savoir de quel point de vue chacun parle. Quels intérêts il défend. Quels cercles ils fréquentent. De quoi sont faits ses réseaux.

Car les bons sentiments et la charité des riches sont toujours à double fond : un peu de baume, beaucoup de profits. un peu comme les indulgences que vendaient à prix d’or l’Eglise qui permettait aux nantis et aux puissants de se laver la conscience des crimes et des violences qu’ils exerçaient tous les jours envers le pauvre et le faible. Merci en tout cas à M. Panseri d’appuyer bien malgré lui mon propos. Il sait lui, à l’instar des arrogants bourgeois confits de la certitude de leur supériorité morale et l’excellence de leur intelligence, ce qui est ou non dans le sujet, ce qui est favorable ou au contraire préjudiciable à la vérité (il y en aurait donc une ?) Merci en tout cas pour la brillante leçon de transparence. On sent tout l’amour du débat public et de la démocratie !
Mais le pire est à venir.

Il est assez extraordinaire et inquiétant d’évoquer la triste mémoire du triste sire que fut le marquis de Launay. Le drôle avait acheté sa charge de gouverneur de la Bastille, dont il entendait retirer un rapide profit. …Si la Bastille avait sauté, comme le Launay en avait donné l’ordre, on estime que la quartier entier aurait pu être dévasté, car la Bastille était aussi une réserve de poudre. Les victimes auraient pu se compter par milliers. Victimes parmi la foule des sans-culotte massée sur la parvis. Mais aussi parmi les innocents voisins du quartier, des enfants notamment, car les maisons des riverains s’adossaient pour certaines à la muraille même.

Comment peut-on s’égarer au point de défendre un tel personnage ?
Louis Capet, n’est pas mort, rappelons le, pour des raisons politiques. Il fut amputé du chef, après un procès souverain, pour intelligence avec l’ennemi, haute trahison et fuite à l’étranger.

Il est extrêmement inquiétant et significatif qu’on s’attaque au symbole même de la fondation de la République : la Bastille. La sédition anti-républicaine et réactionnaire monte, qui sape les fondements même de notre démocratie. Tous et toutes doivent s’alarmer contre ces dérives

Voir en ligne : Le marquis de Launay


Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

Version imprimable de cet article Version imprimable

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft