Avec Macron, retour du travail forcé en vue - Qui peut encore envisager de voter LREM ??!

Le programme : toujours taper sur les précaires et favoriser les nantis

mercredi 23 mars 2022, par Camille Z.

Avec Macron, retour du travail forcé en vue - Qui peut encore envisager de voter Macron ??!
Macron, un mélange de Thatcher et de Pinochet

🔴 AVEC MACRON, LE RETOUR DU TRAVAIL FORCÉ 🔴

Emmanuel Macron vient d’annoncer son programme, ou plutôt son plan de bataille. Car il ne s’agit pas de programme mais d’une liste de sévices, d’une série d’attaques d’une violence inouïe.

En plus de détruire le système de retraites et l’hôpital public, Macron veut « conditionner le versement du RSA à un minimum d’activité, de 15 à 20 heures hebdomadaires ».
C’est le retour du travail forcé. Le RSA, c’est déjà l’aumône. 565,34€ donnés aux personnes sans emploi ni ressources. Juste de quoi survivre. Mais avec Macron, il sera donc obligatoire de travailler pour plus d’heures qu’un mi-temps en échange de cette somme, très en dessous du salaire minimum. Et sans aucune cotisation sociale ni contrat.

Ce n’est pas un petit recul, mais un retour en arrière de plusieurs décennies, quasiment un retour à l’Ancien Régime.
Il s’agit là d’une revendication ancienne du Medef. D’ailleurs, dans son programme, Macron annonce aussi la suppression de la cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises, soit un nouveau cadeau de 7 milliards d’euros pour les plus riches. Tuer littéralement les plus faibles et goinfrer jusqu’à l’indigestion les forts.

Cette casse du RSA est d’une gravité absolue pour des millions de précaires. Le message c’est : « tu trouves pas de job ? Tu es inemployable ? On va te trouver du travail. Regarde : pour 500 balles, pas de cotise, pas de contrat et tu fermes ta gueule, sinon tu meurs ».

Qui sont les « 30% » qui comptent voter pour ce programme criminel ? Qui est assez stupide, violent, haineux, insensible, méprisable pour approuver cela ? Y-a-t-il des gens qui ne sont ni milliardaires ni sociopathes qui comptent vraiment voter Macron ? Organisons-nous pour bloquer par tous les moyens l’accès au pouvoir de la bourgeoisie radicalisée

TRAVAIL FORCÉ POUR LES PAUVRES, EXPLOSION DES PROFITS AU CAC 40

➡️ Il y a quelques jours, Macron annonçait la fin du RSA : en échange de cette allocation de 500€ par mois, il sera obligatoire de travailler 15 à 20h par semaine. Autrement dit, Macron crée un nouveau salaire minimum d’environ 6€ de l’heure, sans contrat, ni cotisation, ni droits.
➡️ Le Premier Ministre enfonçait le clou en évoquant l’idée de donner aux bénéficiaires du RSA des Travaux d’Intérêts Généraux. En principe, les TIG sont des peines données en justice aux personnes condamnées après une infraction. Il s’agit donc bien de travaux forcés pour punir les pauvres.
➡️ Ce mardi, les résultats du CAC40 pour l’année 2021 sont annoncés : 160 milliards de profits. Un record absolu. 4 fois plus qu’en 2020. Les pauvres écrasés toujours plus forts, les riches se vautrent dans une richesse toujours plus obscène. Nous sommes en guerre sociale.
- Vidéo : https://fb.watch/bVFkczzpBD/

Posts de Nantes Révoltée

Remarques : qui diable peut encore voter Macron ??!

A part les très riches et les patrons startupés et modernes innovateurs en incubation, les flics pourris-gâtés par le fric et les indulgences qui ruissellent non-stop vers eux, et des sociopathes, qui peut encore vouloir soutenir Macron ?
Des robots ? Ils n’ont pas encore le droit de vote...
Des masochistes qui n’ont pas trouvé des voies plus saines de satisfaction ?
Des jeunes hors sol qui veulent un chef plus « jeune » que les autres ?
Des femmes ou des homos qui votent au faciès et le trouvent encore « beau » et « séduisant » malgré ses hideuses politiques et ses prestations pitoyables de faux-cul à la télé ?
Des arrivistes cyniques et égoïstes qui espèrent un bon business ou un bon strapontin dans la bureaucratie macronienne ? Sans doute

Plus probablement, il doit s’agir surtout de retraités flippés pour leur pognon, leur sécurité, intoxiqués par la guerre médiatique menée par les médias militants des millidardaires contre tout ce qui pourrait ressembler à de la gauche et de l’émancipation réelle. Des retraités qui ne se rendent pas compte que le macronisme (ou les autres variantes d’extrême droite : Pécresse, Le Pen, Zemmour - ou les résidus de socialos) c’est l’insécurité assurée pour eux et leurs descendances, c’est le risque accru de nouvelles pandémies avec virus mortel bien dégueu, de nouvelles canicules bien chaudes et longues qui tuent d’abord les vieux, de guerre civiile, de pillages et famines sous le coup de la misère, de pertes des services publics hospitaliers...
Retraités, vous voulez vraiment interagir uniquement via des machins numériques, des bornes à distance et des robots ?
Vous voulez vraiment n’avoir comme interlocuteurs fonctionnaires que des flics en armure ?

Retraités angoissés susceptibles de voter Macron, svp pensez à vos enfants et petits-enfants dont l’avenir serait encore plus détruit par la poursuite du macronisme avec des mesures anti-sociales supplémentaires et la continuation du business as usual qui détruit le climat et la nature.

Avec Macron, retour du travail forcé en vue - Qui peut encore envisager de voter Macron ??!
Des devoirs d’esclaves pour les pauvres, la « liberté » totale pour les riches : le ruissement inversé du Capital

- voir aussi : J’ai survécu au quinquennat Macron - Pas comme Zineb, comme Steve, ou d’autres tués par des flics plus tard décorés. Et je suis plus ou moins indemne, pas comme ces éborgnés, ces amputés, tous ces anonymes victimes de ce turbo-capitalisme autoritaire, affamées, jetées sur le bas-côté. Bilan personnel de 5 ans de guerre sociale totale. Constat : si vous en voulez encore, c’est que vous étiez du bon côté de la tranchée.

🔴 MACRON EN GUERRE CONTRE LES PAUVRES

▶️ Travail obligatoire, retraite à 65 ans, cadeaux faits aux riches, pleins pouvoirs à la police. Macron est de retour et on va prendre cher

En concurrence idéologique et pratique avec les candidats Valérie Pécresse, Marine Lepen et Éric Zemmour, Emmanuel Macron poursuit sa ligne (très) à droite.
Il vient d’annoncer que si il est réélu, les prestataires du RSA pourraient travailler 15 à 20h par semaine. Du travail obligatoire, de la main d’oeuvre pas chère.
Et au passage, il rebaptiserait le Pôle Emploi, qui deviendrait France Travail, nom aux relents étrangement nauséabonds.

Le prix de l’essence flambe, nous sommes à l’aube d’une hausse des prix sur les produits de première nécessité tels que les pâtes, et la situation sociale du pays est déjà désastreuse. Macron aura laissé derrière lui un pays avec plus de 9 millions de personnes qui vivent sous le seuil de pauvreté, et des millions de précaires en plus, alors que les ultras riches du pays ne se sont jamais versés autant de dividendes que durant son mandat, y compris durant la pandémie.
Les prestataires du RSA ne peuvent pas vivre décemment avec cette allocation et la plupart peinent à joindre les deux bouts une fois que le loyer et tous les prélèvements sont débités.

Mais ce n’est pas tout. Macron ne rendra pas l’ISF et pire encore il continuera à faire des cadeaux aux riches avec la suppression de la CVAE et la baisse des impôts sur les successions.
Cerise sur le goût Il nous fera trimer au travail jusqu’à 65 ans.
Le volet économique est clair : prendre ce qu’il reste à la population pour la faire ruisseler vers les plus riches.
Et si des personnes s’opposent à sa vision, c’est le versant autoritaire du pouvoir qui se chargera de les faire taire.
Les gens qui votent pour LREM sont des sociopathes et des ennemis de tous les pauvres. Ils devront en assumer les responsabilités durant les prochains mouvements de révoltes qui ne peuvent plus attendre.

⏩ Aujourd’hui, des milliers de personnes étaient dans la rue pour demander des augmentations de salaire, le possible début d’un mouvement plus large ?

⏩ Le 2 avril, Macron organisera son grand meeting 8 jours avant le premier tour. Il serait inenvisageable que celui ci ne soit pas chahuté par celles et ceux qui luttent depuis 5 ans contre le destructeur de libertés. Des lors, une question se pose. L’ampleur des forces. Une grève d’ampleur, la jeunesse, les gilets jaunes, les anti-autoritaires. Nous avons deux semaines pour rassembler nos forces.

Post de Cerveaux non disponibles

Le COVID ou un exemple de plus de comment les riches (et la civilisation) tuent les pauvres :

« Les populations les plus modestes se retrouvent surreprésentées dans les hospitalisations. Ils ont un niveau de vie inférieur de 6 % en moyenne au niveau de vie moyen de l’ensemble de la population.
Vingt-et-un pour cent des patients hospitalisés ou admis en service de réanimation vivent dans un logement social contre 15 % de l’ensemble de la population. Autre caractéristique : ils habitent un logement plus peuplé que la moyenne rendant les contacts plus fréquents et le respect des gestes barrières plus difficile. "Le risque d’hospitalisation augmente à mesure que diminue la surface disponible par habitant et il est plus élevé pour les occupants du parc social, indépendamment de la surface disponible", explique l’étude. »

On rappellera entre autres que, en France comme dans la plupart des pays, les riches vivent plus longtemps que les pauvres (« parmi les 5 % les plus aisés, l’espérance de vie à la naissance des hommes est de 84,4 ans, contre 71,7 ans parmi les 5 % les plus pauvres. Chez les femmes, cet écart est plus faible : 8 ans séparent les plus aisées des plus pauvres. »)

Aussi que « les patients pauvres risquent plus de mourir prématurément du cancer que les patients riches », que « les cancers qui touchent davantage les plus pauvres sont aussi les plus mortels » les populations défavorisées sont davantage touchées par les cancers de l’estomac, du foie ou du poumon. Les personnes aisées, elles, sont plus souvent diagnostiquées pour des cancers de la peau, de la prostate et du sein »).

On pourrait continuer (« les études le confirment : plus on est pauvre, plus on présente une dentition en mauvais état »).
Le fait est, donc, clairement, qu’en plus de leur voler leur droit de participer eux-mêmes directement à l’élaboration des règles qui régissent la société dont ils et elles participent, en plus de leur voler leur temps de vie journalier en les asservissant au « marché du travail » auquel ils et elles sont contraints de se vendre, les riches (qui sont aussi les puissants, ceux qui disposent directement ou indirectement du pouvoir politique) tuent les pauvres, de diverses manières, notamment en leur faisant des conditions socio-environnementales cancérogènes (y compris à cause du stress de la vie quotidienne), en leur procurant une nourriture cancérogène, en les entassant dans des zones urbaines surpeuplées (tandis qu’ils sont au large dans leurs yachts, leurs villas ou leurs appartements XXL).

(Il ne serait donc que légitime défense (« proportionnelle, c’est-à-dire égale à la gravité de l’attaque ») que les pauvres se débarrassent des riches.)

Post de N. Casaux


4 Messages

  • Avec Macron, retour du travail forcé en vue - Qui peut encore envisager de voter LREM ??! Le 23 mars à 16:25, par simon

    Je vous cite ( concernant l’électorat de Macron) :
    Plus probablement, il doit s’agir surtout de retraités flippés pour leur pognon, leur sécurité,
    Et ben non : les suppositions ne sont pas des certitudes (encore raté !) ci dessous une enquête concernant son électorat :
    « Emmanuel Macron, lui, se situe dans une fourchette de 16 à 23 % selon les baromètres, au-dessus de son score de 2017 (13 %). A l’inverse de Marine Le Pen, le chef de l’État reste plus populaire chez les cadres et professions intellectuelles (30 %). Le quart des électeurs qui gagnent plus de 3.500 euros par mois voteraient pour lui ; un autre quart pour Valérie Pécresse. Marine Le Pen n’y est qu’à 6 %, devancée par Eric Zemmour (à 17 %). » dossier « les échos »

    Répondre à ce message

    • Avec Macron, retour du travail forcé en vue - Qui peut encore envisager de voter LREM ??! Le 24 mars à 08:45, par rutabaga

      Vous avez raison Mr Simon le journal « Les échos » est une référence en France pour son objectivité.

      Répondre à ce message

    • Avec Macron, retour du travail forcé en vue - Qui peut encore envisager de voter LREM ??! Le 3 avril à 18:13, par Camille Z

      D’après d’autres sources (voir dessous post de Nantes Révoltée), il y a quand même pas mal de retraités (pas tous bien sûr) fans de macron :

      GÉNÉRATION MACRON

      ➡️ Dans les sondages pour les présidentielles, la catégorie qui vote le plus massivement pour Macron est la tranche d’âge des « plus de 70 ans ». Dans un sondage BVA, cette tranche d’âge annonce voter à 40% pour Macron dès le premier tour, 21% pour Pécresse, 12% pour Zemmour et 9% pour Le Pen. Un total de 82% pour des partis de droite extrême et d’extrême droite qui veulent casser massivement les conquêtes sociales. Étonnamment, ces scores correspondent à la surreprésentation de ces candidats dans les médias dominants. Une majorité des plus vieux, massivement abreuvés de propagande haineuse, ne voient plus où est le problème dans le fascisme.
      ➡️ Ce sondage confirme le vote de la précédente présidentielle. En 2017, les plus de 65 ans ont voté à près de 70% pour Macron et Fillon au premier tour, deux candidats qui promettaient de sabrer les conquêtes sociales.
      ➡️ En juin 2021, le journal Les Échos expliquait que « les retraités demeurent les plus convaincus de la nécessité d’une réforme des retraites ». Alors que la grande majorité de la population est farouchement opposée à cette mesure, le journal expliquait que « 78% des plus de 65 ans disent la réforme nécessaire » ! La seule classe d’âge favorable à la casse des retraites est celle qui en bénéficie déjà...
      ➡️ La génération de boomers qui a profité de la sécurité de l’emploi, de libertés préservées, de bonnes retraites et de la sécurité sociale veut en priver leurs descendants. Deux hypothèses : les pauvres et les exploités sont déjà morts avant cet âge, et les retraités sont les plus intoxiqués par les médias de masse, imprégnés par la pensée unique néolibérale autoritaire. Mais il n’y a pas de fatalité. Il est encore temps de contacter vos grands-parents (ou vos parents) pour leur expliquer le projet mortifère que réservent Macron et autres vautours. Les seniors qui votent Macron exercent une violence très concrète sur leurs descendants.

      NB : De nombreux commentaires émanent de retraité-es indigné-es, nous ne pouvons que leur conseiller de revoir ce qu’est un raisonnement statistique.
      D’autres commentaires, émanant de personnes plus jeunes, suggèrent que c’est toute une génération dont il faut se débarrasser. Nous leur conseillons de travailler encore un peu leurs valeurs humanistes et solidaires.

      Répondre à ce message

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

- Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Présentation | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir à but non-lucratif, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft