Article participatif pour le 1er mai

Parlez nous de vos luttes confinées

vendredi 1er mai 2020, par Auteurs divers.

Nous lançons sur cet article un appel à contribution participative consacrée aux luttes confinées du 1er mai 2020.

Il rassemblera vos photos, banderoles, infos, vidéos, billets de revendications, témoignages liés aux conditions de travail à l’heure de la crise sanitaire et des lois anti-sociales. Racontez-nous vos luttes !

Concrètement, vous pouvez le faire en commentant cet article ou en envoyant un mail à rebondir chez ricochets.cc

1re contribution sous forme de slogans :

Vive les soignants, à bas le gouvernement
Vive les services publics, à bas le capitalisme
Vive les éboueurs, à bas les pollueurs
Vive les postiers, à bas les financiers
Vive les paysans, à bas la FNSEA (ou s’en fout de la rime)
Vive les livreurs, à bas Amazon, et les boursicoteurs
Vive la démocratie, à bas l’oligarchie
Vive la désobéissance, à bas les drones et la surveillance
Vive les révolutionnaires, à bas la servitude volontaire
Vive la solidarité, à bas l’Etat et la charité
Vive la poésie, à bas la tyrannie
Vive l’autonomie, à bas la technocratie
Vive l’égalité sociale, à bas les multinationales
Vive les clitoris, à bas toutes les polices
Vive la liberté, à bas la propriété

Poème proposée par Améthyste :

« Au pays des doigts de l’homme, le corps médical a un coup de blouses, car nos dirigeants dépassent les borgnes, et c’est toujours le peuple qui paye les fractures. »

1
" Il y en a qui ont pas vraiment eu le choix
J’pense à Anne franck, Assange et Héléne de Troie
Chacun supporte sa croix, du moins j’crois
C’est pas joli-joli comme un sourire de panda

J’oublie pas les confinés sous alcool
Et la douleur de la maltraitance
Vacances prolongées pour l’école
Violence du silence de la souffrance

Il y a ces êtres humains en ligne d’amour
Qui à chaque souffle bravent la mort
Se sacrifient, scarifient , juste pour nous
Tel un lycéen à Mantes, humilié à genoux

Mes pensées tristisées pour les zombies
Quand survivre est une énième lubie
Promesses ivres à ceux qui nous pansent
Infirmières, caissières, médecins, urgences

Éboueurs, routiers et tous les autres
Ne plus confondre les verbes avoir et être
Tous les pauvres gosses dans le social
Souvent la sentence est bien trop cruciale

Il y en a qui ont pas vraiment eu le choix
Je le crie à l’encre de ma putain de voix
La liste est bien trop longue, j’y arriverais pas
Marche à l’envers sur l’empreinte de mes pas

Dans une cave, Kampouch Natacha
Dans un bus Galeddou Mama
Dans un transfo Zied et Bouna
Dans une prison Monsieur Mandela

Dans mon verre, pure la vodka
Sur une guitare, Kikteff, ses doigts
Sur la banquise, ours blanc Alaska
Dans la transpiration des sexes sous les draps

Bas les masques, pour les rois d’immonde
Mois, semaines , heures , minutes, secondes
Chef indien dit « L’argent ne se mange pas »
Du monochrome transvasera le sépia

Il y en a qui ont pas vraiment eu le choix
J’pense à Anne franck, Assange et Guernica
C’est pas sublime comme un mandala
Reste l’espérance d’être confiné avec toi.« 2 » L’enfermement salvateur, je vois défiler des visages
Certains sans émotions, pour d’autres, ça déborde
Seule la terre ne pleure pas, elle ressuscite enfin
Un mal pour un bien, alors confine moi encore et encore

Solitude thérapeutique pour l’esprit sur un autre rivage
Dans ce combat contre moi même, l’espérance me borde
Je panse le manque des vivants, pense aux défunts
Maladie sang mélodie, absence en corps et en gore

Il aura fallu un virus afin de pouvoir prendre conscience
L’avenir semble sombre, sans comprendre, j’ai confiance
Mes priorités bouleversées ont changé de décor
Tout ce mal me fait du bien, confine moi encore et encore. "

Merci pour toutes vos actions, prenez soin de vous et de vos proches.

Photos

A Crest

A Saillans

A Beaufort sur Gervanne

Ailleurs dans la Drôme


2 Messages

  • Article participatif pour le 1er mai Le 2 mai à 20:41, par tata chance

    Appel du 1er mai
    Pour passer de la théorie à la pratique , mettre en acte nos envies et besoins, je souhaite rejoindre ou rassembler un groupe de quelques personnes de bonne volonté autour d’un lieu visant à l’autonomie énergétique et alimentaire.Cet endroit regroupera un atelier couture, un atelier bois (avec un maximum de machines et d’outils manuels ) et un potager en permaculture.Ce lieu fonctionnant en mode circulaire (et pas pyramidal) autour d’une salle commune a pour vocation première d’ être un lieu de travail et de production , un genre de tiers lieu débranché du réseau en mode Mad Max , ou l’on est pas obligé de se fringuer en hippie !
    L’ atelier couture est déjà opérationnel sur l’ Ecosite d’Eurre et je propose de se rencontrer sur le secteur de Crest ou alentour pour échanger sur la base d’une démarche collective vers l’autonomie maintenant.
    Ayant participé à l’ aventure collective des Raspigaous et d’autres associations de bien et de malfêteurs, j’offre mon expérience , ma bonne humeur, mon humour noir, vert, jaune et rouge et aussi quelques billes...
    Nous recherchons une Ferme en location (ou mise à disposition) avec un terrain attenant ou tout autre bâtiment avec dépendance(s) susceptible d’ accueillir différentes activités.Secteur Drôme Ardèche. rioumariepaule chez gmail.com

    Répondre à ce message

  • Article participatif pour le 1er mai Le 29 avril à 16:34, par Gilets du coin

    Petite contribution, sous forme de slogans :

    • Vive les soignants, à bas le gouvernement
    • Vive les services publics, à bas le capitalisme
    • Vive les éboueurs, à bas les pollueurs
    • Vive les postiers, à bas les financiers
    • Vive les paysans, à bas la FNSEA (ou s’en fout de la rime)
    • Vive les livreurs, à bas Amazon, et les boursicoteurs
    • Vive la démocratie, à bas l’oligarchie
    • Vive la désobéissance, à bas les drones et la surveillance
    • Vive les révolutionnaires, à bas la servitude volontaire
    • Vive la solidarité, à bas l’Etat et la charité
    • Vive la poésie, à bas la tyrannie
    • Vive l’autonomie, à bas la technocratie
    • Vive l’égalité sociale, à bas les multinationales
    • Vive les clitoris, à bas toutes les polices
    • Vive la liberté, à bas la propriété
    • ...

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

Version imprimable de cet article Version imprimable

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft