Appel à rassemblement statique individuel

Samedi 23 Mai // 14h // Champs de Mars - Valence

mardi 19 mai 2020, par GJ SAillans.

Covoit de la gare de crest à 13h15 et du point I de Saillans à 13h

ATTENTION

Des fonctionnaires de Police à Valence ont tendance (comme le samedi 16 mai devant l’hôpital de valence) à confondre le respect des mesures de protection contre le virus avec l’interdiction de manifester une opinion.

La déclaration de l’état d’urgence sanitaire ne donne pas les pleins pouvoirs aux fonctionnaires de police et NOUS NE DEVONS PAS ABANDONNER NOTRE DROIT DE REVENDIQUER POUR NOTRE RETRAITE - NOS SERVICES PUBLICSLA PLANÈTE ET LA BIODIVERSITÉ - L’ACCUEIL DES MIGRANTS - LES CONDITIONS DE TRAVAIL – L’EMPLOI ET LACURITÉ AU TRAVAIL ...

La déclaration de l’état d’urgence sanitaire autorise le Premier ministre à prendre par décret :

des mesures limitant la liberté d’aller et venir, la liberté d’entreprendre et la liberté de réunion (y compris des mesures d’interdiction de déplacement hors du domicile) …..

Ces mesures doivent être proportionnées aux risques encourus.

Actuellement, depuis le 11 mai, il est autorisé de sortir dans un rayon de 100 km ou à l’intérieur de votre département. Vous devez respecter les gestes barrières (1m de séparation, nous recommandons 2m) et porter un masque lorsque vous êtes à proximité d’autres personnes.

Vous pouvez individuellement manifester votre opinion par pancartes, slogans, autocollants, chansons, la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789. L’article 10 souligne : « Nul ne doit être inquiété pour ses opinions, même religieuses, pourvu que leur manifestation ne trouble pas l’ordre public établi par la loi. » Il est aussi implicitement garanti par l’article 9 de la Convention européenne des droits de l’homme.

Par ailleurs le code pénal (article 431-1) réprime depuis 1994, les personnes se livrant à des actes tendant à entraver de manière concertée, à l’aide de menaces, une manifestation. Signe de la reconnaissance de la liberté de manifester par la loi française. »

Si vous êtes verbalisé sur le champs de Mars en étant statique à 2m du plus proche voisin et muni d’un masque ou dans les rues avoisinantes seul ou séparé d’un mètre d’autres personnes. Ne vous fâchez pas, mais contestez en arguant de votre strict respect des mesures recommandées par le gouvernement. Prenez le numéro RIO du fonctionnaire, faites une photo de vous au moment de la verbalisation, notez l’heure et minutes des faits. Enregistrez la conversation notamment en cas de menaces ou d’insultes. Les voisins peuvent filmer et témoigner.

Si c’est la police municipale ne présentez vos documents d’identité que devant un OPJ fonctionnaire de police nationale. http://www.syndicat-snpm.fr/les-controles-didentite/

Le collectif contre la répression de la Drôme (CRS 26) centralisera les amendes, vous aidera à la contester, ira au tribunal ensuite pour faire condamner les abus de droit et d’autorité du fonctionnaire de police ou de gendarmerie.

Dans la semaine précédant le samedi 23 mai. Prenez des photos de foules dans les centres commerciaux de vos villes, les bus, devant les écoles et les rues piétonnes notamment à Valence. Ces photos serviront à démontrer que votre présence au champ de Mars était plus sécurisée que ce que permet le préfet chaque jour dans la ville. Pensez à dater vos photos….


4 Messages

  • Appel à rassemblement statique individuel Le 23 mai à 12:34, par Manuel van thienen

    mais pas de problème pour circuler dans les rues commerçantes... le préfet est clair : pas de manif gj. on change de gilet ?

    Répondre à ce message

  • Appel à rassemblement statique individuel Le 20 mai à 16:05, par Giletjauné

    Les deux journaux de préfecture, daubé et Fr Bleu, annoncent que le préfet de la Drôme a interdit tout rassemblement revendicatif samedi 23 mai sous des prétextes fallacieux permis par la tyrannie oligarchique en vigueur.

    Répondre à ce message

    • Appel à rassemblement statique individuel Le 21 mai à 09:48, par rutabaga

      Bonjour

      Article du daubé :

      « Dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire et compte tenu de l’existence de risques de trouble à l’ordre public et à la sécurité publique à l’occasion de manifestations revendicatives sur la voie publique, le préfet a pris des mesures de police administrative », indique, dans un communiqué, la préfecture de la Drôme.

      Précisant : « Par arrêté préfectoral, le rassemblement non déclaré en préfecture et organisé par le mouvement des gilets jaunes le samedi 23 mai à Valence est interdit conformément aux articles 1 et 7 du décret n°2020-548 du 11 mai 2020 prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 et notamment que la distanciation physique d’au moins un mètre entre deux personnes doit être observée en tout lieu et toute circonstance et en raison du trouble à l’ordre public que ce rassemblement pourrait générer comme cela a été constaté lors de précédentes manifestations ».

      Le préfet de la Drôme rappelle que les éventuels contrevenants à cet arrêté sont passibles de sanctions pénales conformément à l’article L 3136-1 du code de la santé publique.

      Répondre à ce message

  • Appel à rassemblement statique individuel Le 19 mai à 21:37, par rutabaga

    Bonjour

    Pour Crest je propose le covoiturage à 13h15 à la Gare.
    Si c’est une mauvaise idée, n’hésitez pas à le dire.

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft