Antenne Orange temporaire à Aouste-sur-Sye : des riverains de l’antenne déclarent des symptômes d’une surexposition aux ondes

A Aouste-sur-Sye et Crest les antennes Orange près d’établissements scolaires sont toujours là

jeudi 1er avril 2021, par Vincent G.

Les antennes d’Orange sont toujours là, et déjà à Aouste sur Sye des symptômes d’une sur-exposition aux ondes apparaissent : migraines, vomissements, insomnies et fatigue extrême...
Selon un communiqué des parents délégués FCPE et autonomes d’Aouste/Sye, il semblerait aussi que l’antenne Orange d’Aouste sur Sye ait été installé illégalement sans les autorisations requises !
- Qu’en est-il à Crest ??
(on a vu par ailleurs qu’une antenne Free Mobile semblait déjà activée en mode 5G)

Mairies et opérateurs semblent ne guère s’embarasser du respect des quelques protections légales insuffisantes, ce qui compte c’est de satisfaire les consommateurs et les entreprises, d’assurer le retour du réseau internet à tout prix ?
Les parents délégués s’inquiètent des effets des ondes des antennes relais mobile sur notre santé, mais il existe quantité d’autres problèmes liées aux réseaux mobiles, à l’industrie du mobile et des données numériques (écologiques, sociaux, culturels, démocratiques...).
- Voir par exemple cet article paru dans Ricochets qui retrace bien ces points : Le téléphone portable, un outil non neutre dont la fabrication et l’usage entraîne de multiples conséquences fâcheuses...

Antenne Orange temporaire à Aouste-sur-Sye : des riverains de l’antenne ont déclaré des symptômes d’une surexposition aux ondes
Les antennes relais et la téléphonie mobile, une plaie de plus en plus visible

Voici pour info un communiqué des parents délégués FCPE et autonomes d’Aouste/Sye qui circule en ce moment :

Après plus d’un mois de présence les antennes relais implantées aux abords d’établissements scolaires à Aouste sur Sye et Crest sont toujours en activité. Les parents délégués FCPE et autonomes d’Aouste sur Sye continuent d’exiger le déplacement de l’antenne installée à proximité de l’école. Un collectif « Aouste l’antenne » a été créé pour fédérer les parents d’élèves et riverains victimes de l’antenne. Leurs recherches d’informations et les actions de mobilisation ont permis de mettre à jour des dysfonctionnements dans la procédure d’installation de ces antennes. Dans le même temps les premiers symptômes de sur-exposition aux
ondes apparaissent au sein de la population.

Les parents délégués et le collectif Aouste l’antenne, continuent leur mobilisation en vue d’obtenir le déplacement de l’antenne relais située au centre du village, à moins de 100m de l’école primaire. Leurs démarches auprès d’organismes compétents et indépendants ont permis de mettre à jour de nombreux dysfonctionnements dans la procédure d’installation de ces antennes. Aujourd’hui, l’opérateur de téléphonie mobile effectue a posteriori certaines démarches administratives mais le compte n’y est pas !

Pour exemple, le Dossier d’Information Mairie (DIM) est un document rempli par l’opérateur à destination de la mairie. Il doit être remis avant la mise en service et a été fourni seulement le 17 mars dernier à la mairie d’Aouste sur Sye (rappelons que l’antenne est en service depuis le 26 février). Ce document doit contenir « les actions engagées pour assurer qu’au sein des établissements scolaires, crèches et établissements de soins ... situés dans un rayon de 100 mètres de l’équipement ou de l’installation, l’exposition du public au champ électromagnétique émis
est aussi faible que possible » (art 5 du décret n°2002-705 du 3 mai 2002). Ici le DIM indique des valeurs émises entre 3 et 7,9V/m alors que les valeurs moyennes relevées en France devant les écoles sont entre 0,23 et 0,4V/m ; (Cf. question de l’Assemblée Nationale n° 15751 du 05/03/2019) Cette antenne pourrait fonctionner et fournir internet aux habitants de la commune sans émettre autant et/ou en étant située plus loin du coeur du village.

De plus, les parents délégués sont en contact avec l’Agence Nationale des Fréquences (ANFR) qui a fourni le 26 mars dernier une réponse pour le moins surprenante à leurs interrogations : « l’antenne installée au 1 Avenue Amédée Terrail à Aouste sur Sye n’est pas mise en service pour l’instant. Sa mise en service est cependant soumise à l’obtention d’une autorisation délivrée par l’ANFR. ... L’antenne n’a pas encore obtenu cette autorisation de la part de l’ANFR mais le dossier est en cours de consultation. » Force est pourtant de constater que l’antenne émet depuis maintenant plus d’un mois.

Enfin, il est ici question d’une installation provisoire mais d’après l’art. 222 de la loi ELAN : les décisions d’urbanisme autorisant une antenne relais ne peuvent pas être retirées. Les mairies auraient-elles signées des chèques en blanc à l’opérateur de téléphonie mobile ? A ce jour, plusieurs dates de retrait ont été avancées, d’abord le 12 mars puis le 26 mars et maintenant première semaine d’avril... Quand l’opérateur s’engagera t’il sur une date définitive, sûre et sérieuse ?

En attendant, les radiations, impactent tous les jours les habitants de ces communes et plus encore les enfants (le cerveau d’un enfant absorbe 60% de fois plus les radiations que celui d’un adulte). L’inquiétude grandit à Aouste sur Sye où des riverains de l’antenne ont déclaré les symptômes d’une sur-exposition aux ondes : migraines, vomissements, insomnies et fatigue extrême, sans compter ceux qui se révéleront dans les prochaines années.

Les parents délégués avec le collectif Aouste l’antenne trouvent aberrant que la santé des riverains et des élèves ait été oubliée par les pouvoirs publics locaux. De plus les parents délégués dénoncent l’attitude de l’Education Nationale qui a choisi de censurer la transmission de l’information, ayant trait à l’implantation de cette antenne, à destination des parents d’élèves. Cette dernière argue que les ondes ne concernent pas l’école et n’a pris aucune mesure pour s’informer de la situation et protéger la santé des élèves.

- Pour rejoindre le collectif Aouste l’Antenne ou obtenir plus d’informations aoustelantenne chez gmail.com

- Pour contacter les parents délégués FCPE et autonomes fcpe.aouste chez laposte.net

- Pour signer la pétition pour le déplacement de l’antenne relais https://bit.ly/3cbqZE0


2 Messages

  • Antenne Orange temporaire à Aouste-sur-Sye : des riverains de l’antenne déclarent des symptômes d’une surexposition aux ondes Le 6 avril à 21:00, par rodinux

    Je reste un éternel sceptique et sur ce sujet. je ne crois pas aux effets néfastes des ondes, bien sûr vous ne me croirez pas ni aux sources que je pourrai citer, comme par exemple cette conférence :
    Tout comprendre de la 5G

    Même si je suis contre le déploiement de la 5G pour d’autres raisons : le coût démesuré pour la déployer partout, les ressources qui vont être demandées (et encore, elle peut moins consommer), le risque d’une utilisation effrénée qui risque d’en résulter.

    Rien ne nous oblige à l’utiliser et contrairement à la 4G, les ondes ne se propagent pas partout, mais juste là où elles sont demandées. Le risque des ondes est juste l’exposition très longue avec son portable très près de son cerveau, que ce soit avec la 4G ou la 5G d’ailleurs.

    Répondre à ce message

  • Antenne Orange temporaire à Aouste-sur-Sye : des riverains de l’antenne déclarent des symptômes d’une surexposition aux ondes Le 3 avril à 04:48, par Pascal Lorente SL5GDA

    Bonjour,
    L’association Stop Linky 5G Drôme Ardèche souhaite apporter son soutien aux collectif FCPE et aouste l’antenne d, Aouste.
    Nous restons à leur disposition pour appui logistique, informations techniques et administratives sur le sujet.
    Nous proposons la mise en place d’une réunion avec la mairie sur cette affaire, voir à ce que ces points soient débattus lors du prochain conseil municipal et nous pourrons les assister.
    Pour ce qui est des impacts et des normes sur les radiofréquences, nous vous invitons à relire la tribune que nous avons signé fin mars dernier dans je Crestois.
    Nous validons également les témoignages de certains de riverains de l’antenne sur les maux ressentis et qui correspondent bien au Sicem (Syndrome d’Intolérance aux Champs Electro Magnétiques.)
    Pour les enfants de l’école où à proximité de l’antenne la difficulté à ce concenter et une agitation accentuée sont aussi des impacts liés à ce type de pollution environnementale.Nous invitons le personnel enseignant à rester vigilant sur ces points.
    Pour la collégiale SL5GDA
    Pascal
    Pour nous joindre :
    Mail : stoplinkydromeardeche chez netc.fr
    Téléphone’:06 11 24 23.62 Pascal

    Répondre à ce message

Répondre à cet article

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
[Se connecter]
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Partagez la page

- Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets
Pot commun en ligne pour soutenir financièrement Ricochets

Site réalisé avec SPIP | | Plan du site | Drôme infos locales | Articles | Thèmes | Présentation | Contact | Rechercher | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0
Médial local d'information et d'expression libre pour la Drôme et ses vallées, journal local de contre-pouvoir à but non-lucratif, média participatif indépendant :
Valence, Romans-sur-Isère, Montélimar, Crest, Saillans, Die, Dieulefit, Vercheny, Grane, Eurre, Loriol, Livron, Aouste sur Sye, Mirabel et Blacons, Piegros la Clastre, Beaufort sur Gervanne, Allex, Divajeu, Saou, Suze, Upie, Pontaix, Barsac, St Benois en Diois, Aurel...
Vous avez le droit de reproduire les contenus de ce site à condition de citer la source et qu'il s'agisse d'utilisations non-commerciales
Copyleft